Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (semi) éclairés...

Articles avec #television catégorie

Catch Review : TLC 2013

Publié le 16 Décembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE, PPV

WWE TLC 2013 :

Un PPV assez peu attendu, qui ne suscitait une certaine curiosité que pour son main event, et son titre d'unification...ça tombe bien, c'est exactement ce que la WWE s'est dit, et ils se sont mis en pilotage automatique pour 95% du show.



Kickoff Show :

 - Ziggler vs Fandango. À peine dix mouvements dans tout le match. Presque plus de pubs que de match. :facepalm:



- Comme d'habitude, HHH et Steph ouvrent le show, pour ne rien dire.

- Punk vs Shield, handicap match. Un match pépère, avec Punk constamment dominé, et qui reprend ponctuellement l'avantage sur un malentendu.

- Natalya vs AJ - Divas Title match. RAS, la routine habituelle.

- Big E vs Sandow - IC Title match. RAS, la routine habituelle.

- Real Americans vs Rhodes vs Axback vs Rey & Show - 4-way Elimination Tag Title match. RAS, la routine habituelle.

- Une pub à la con pour les peluches de la WWE. J'ai honte.

- Hippo Glouton #1 vs Truth. RAS, la routine habituelle. Uniquement là pour mettre en place un feud entre les Hippos.

- Miz vs Kofi, No Dq. RAS, la routine habituelle. Le public commence à en avoir marre, et se fait entendre.

- D-Bry vs the Wyatt Family - Handicap Match. RAS, la routin  ; Ah, non, cette fois-ci, c'était diff Ah, si, c'était la routine habituelle, à savoir exactement un copier-coller du match de Punk, vingt dernières secondes exceptées. Sans intérêt et téléphoné.

- De l'über-hype über-dramatique.

- Cena vs Orton, Undisputed WWE HW Title match. Lent, avec un John Cena qui s'obstine à ne pas décrocher les ceintures dès qu'il en a l'occasion, deux combattants qui passent leur temps à discuter de manière évidente, des spots téléphonés en pagaille, et un finish plat. Un main event inégal, donc, avec des moments sympas, et d'autres moins.

- Les McMahons se pointent, et prennent la pose.



Un PPV d'un seul match, donc, rempli d'affrontements dignes de Raw (= pas mauvais, mais affreusement prévisibles et anecdotiques), et avec un main event qui, s'il a réussi à éviter le surbooking (mais attendons le Raw de Lundi pour se prononcer là-dessus), s'est avéré assez moyennement convaincant, avec le champion le moins intéressant du monde à la tête de la compagnie. Mouais.

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 20 - Maman, c'est le hold-up de Noël ! (2012) & Le Bonheur au Pied du Sapin (2013)

Publié le 16 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Noël, Christmas, Comédie, Jeunesse, Télévision, ABC Family, Hallmark, Romance

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Maman, c'est le hold-up de Noël ! (Home Alone 5 - The Holiday Heist) :

Trois cambrioleurs tentent de dérober un tableau inestimable se trouvant dans une vieille maison hantée du Maine, dans laquelle la famille Baxter vient d'emménager...

Une production ABC Family récente, avec Crabman de My Name Is Earl, Malcolm McDowell et Debi Mazar dans le rôle des criminels pas si méchants que ça (ils ne veulent qu'un tableau n'appartenant pas aux Baxter), et Jodelle Ferland dans celui de la grande soeur de Finn, le héros.

Un héros qui est un peu plus moderne et malin que ses prédécesseurs, mais une histoire qui met un temps fou à se mettre en place, et n'est jamais très intéressante, mêlant histoire de (faux) fantôme à tout le reste.

Gros bof, donc, mais c'est toujours moins détestable que le précédent volet.

2/6

Le Bonheur au Pied du Sapin (Fir Crazy) :

Après avoir grandi sur une exploitation de sapins de Noël, la businesswoman Elise fait tout pour éviter les fêtes. Mais lorsqu'elle perd son emploi et son petit ami, elle est contrainte de passer l'hiver à vendre des sapins dans la rue pour le compte de ses parents en difficulté financière...

Un téléfilm Hallmark malheureusement un peu trop premier degré et axé romance. D'autant plus dommage que Sarah Lancaster fait une héroïne assez sympathique... mais ça s'arrête là.

2.5/6

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 19 - Maman, je m'occupe des méchants ! (1997) & Maman, je suis seul contre tous ! (2002)

Publié le 15 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Christmas, Noël, Review, Comédie, Jeunesse, Télévision, ABC

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Maman, je m'occupe des méchants ! (Home Alone 3) :

Une puce électronique contenant les instructions de vol de missiles nord-coréens finit dans la télécommande d'une voiture électrique d'un jeune garçon, et quatre criminels internationaux tentent de la récupérer...

John Hughes continue à cachetonner, en pilotage semi-automatique avec ce troisième épisode mâtiné d'espionnage, dirigé de manière assez plate par Raja Gosnell.

Et comme en plus il y a un perroquet agaçant, un sbire de Zimmer à la musique, que les quatre criminels sont transparents et génériques au possible, et que ça ne se déroule même pas à Noël, ça devient rapidement un calvaire à regarder.

1.25/6 (pour Scarlett Johansson toute jeune) 

Maman, je suis seul contre tous ! (Home Alone 4) :

Rien ne va plus chez les McAllister : les parents divorcent, et Kevin passe Noël chez la future belle-mère richissime, qui doit accueillir à cette occasion une famille royale...

Que faire quand on a épuisé une franchise ? On la reboote avec une nouvelle distribution. Malheureusement.

Et quand on est ABC, on n'investit bien sûr pas un rond dans le projet : acteurs transparents et au rabais pour reprendre/corrompre les rôles du film original (Kevin est presque plus jeune que dans le Maman, j'ai raté l'avion original, et est ici un mioche insupportable ; le message anti-divorce est assez discutable : la belle-mère, qui n'a comme défaut que d'être riche, et de ne pas être la mère de famille, finit par être rejetée par tout le monde à la fin du film, d'une façon moralement abjecte), scénariste & réalisateur quelconques (l'abus de caméra portée donne un cachet affreusement télévisé au tout), musique faite au synthé Bontempi, etc.

On se retrouve donc devant un ersatz de la saga ciné, sans une once du charme de celle-ci, puisqu'on est plus dans Richie Rich contre les cambrioleurs que dans un Home Alone (d'ailleurs, Kevin n'est jamais seul à la maison, dans cet opus). Le seul bon point du métrage, au final, est la bonne idée d'avoir choisi French Stewart et Missi Pyle dans le rôle des cambrioleurs.

Au moins, eux sont sympathiques et mémorables, contrairement aux boulets du troisième épisode.

1/6

commentaires

Catch Review : TNA Impact (12/12/2013)

Publié le 13 Décembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Cette semaine, Impact voit le grand retour de Feast or Fired, le gimmick controversé qui distribue des title shots et un renvoi pour le malheureux qui décroche la mauvaise valise...

- Spud à la recherche d'Aj, se perd en route.

- Angle est en colère, et exige que Roode se pointe, Roode n'est pas impressionné. Pas la meilleure promo des deux hommes, mais bon, c'était amplement suffisant pour lancer le show et mettre en place la semaine prochaine.

- Récap de la saga JPark. Park est stressé backstage.

- Bad Influence vs EY & JP. RAS, jusqu'à ce que EY décide d'exploser le front de Park, pour réveiller Abyss. Étrangement, Park couvert de sang en mode destructeur est presque plus impressionnant qu'Abyss.

- Post-match, EY met un terme à la saga de Park/Abyss, en lui disant ses quatre vérités. Enfin du mouvement sur ce front.

- EC3 est prêt à faire encore parler de lui.

- EC3 au micro, avec une heel heat conséquente, et est sur le point de défier JB dans un match épique quand Sting débarque, mécontent et sarcastique. Sting met en pièces EC3, et le défie de prendre place dans le Feast or Fired. EC3 lui tient tête, et accepte le FoF. Segment réussi, et là aussi, du mouvement.

- Spud toujours perdu en Georgie.

- Gail Kim Open Challenge. ODB se pointe, pour défier Tapa. Gail et Tapa s'en prennent à elle, et ODB est sauvée par Madison, qui fait son grand retour !!!

Posted Image

Du progrès, à nouveau !

- Spud tente d'obtenir des infos dans un bar du fin fond de Redneck Country. Spud chante une chanson. :mrgreen:

- GunnStorm toujours sur une longueur d'onde différente.

- Spud se rapproche de sa proie.

- Dixie mécontente du traitement de sa Wheel et de sa ceinture toujours aux mains d'AJ. Magnus et Hardy font de brèves promos pour promouvoir la semaine prochaine, et le match Dixieland (vidéo promo volontairement lolesque pour hyper le concept révolutionnaire d'un cage match suivi d'une échelle à grimper ^^).

- Sabin et Velvet backstage.

- Spud en mode Solid Snake du pauvre. :mrgreen:

- Anderson est motivé.

- Aries vs Sabin (w/Velvet). Sabin en fait trois tonnes avec Velvet, et le match est très bon, forcément, avec un finish très intéressant à la clef.

- Sabin et Aries se disputent backstage, et Sabin et Aries s'incrustent dans le FoF.

- Anderson attaqué par Bully pendant son entrée, avant que Bully ne récite une promo étrange, avec musique menaçante en prime.

- Feast or Fired. Un main event plutôt sympa, avec EC3 qui profite de la confusion pour voler une valise (HW title shot ?) ; les nerds qui assurent ; Zema qui récupère probablement le X-div title shot ; Aries qui domine tout le monde ; Chavo qui, je l'espère, choppe la fin de contrat ; et Gunner qui vole la valise de Storm (logiquement, le tag title shot).

- Hardy qui accepte l'invitation de Dixie... Hmmm.

Un show assez réussi, avec du mouvement sur tous les fronts, et de la mise en place de nombreuses pistes intéressantes.

commentaires

Catch Preview : Pronostics TLC 2013

Publié le 11 Décembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Télévision, WWE, PPV

TLC: Kickoff - (Pre-show) 

- Fandango vs. Dolph Ziggler - Singles match

Aucun intérêt, du meublage. Fandango jobbe à tout va, Ziggler ne va nulle part. Ce serait l'occasion de réétablir l'un des deux hommes via une victoire compétitive, mais bon...

- AJ Lee (c) vs. Natalya - Singles match for the WWE Divas Championship

Là aussi, du meublage, et le 899652è affrontement entre les deux femmes. Donner la ceinture à Natalya serait stupide à ce point du règne d'AJ, donc... les bookers risquent de céder à la tentation de promouvoir encore un peu plus Total Divas en donnant la ceinture à Natalya. Espérons que non.

- Big E Langston (c) vs. Damien Sandow - Singles match for the WWE Intercontinental Championship

Idem. Encore un rematch sans intérêt, et Big E ne perdra pas la ceinture.

- Daniel Bryan vs. The Wyatt Family (Bray Wyatt, Luke Harper and Erick Rowan) - 3-on-1 Handicap match

Un match handicap qui repose sur un feud tiède, dans lequel Bryan domine, et Wyatt tente de réveiller la bête qui est en lui. Bryan devrait dominer, pour possiblement être vaincu par le nombre de ses adversaires, et peut-être céder à son côté obscur en post-match.

- CM Punk vs. The Shield (Dean Ambrose, Seth Rollins and Roman Reigns) - 3-on-1 Handicap match

Le Shield va se désintégrer de lui-même, Reigns va donner une Spear à l'un de ses partenaires, et Punk va gagner.

- Cody Rhodes and Goldust (c) vs Ryback and Curtis Axel vs Big Show and Rey Mysterio vs The Real Americans (Jack Swagger and Antonio Cesaro) - Fatal Four Way tag team match for the WWE Tag Team Championship

Un gros bordel, pour lequel je ne vois pas les Rhodes perdre.

- John Cena (WHC) vs. Randy Orton (WWE) - Tables, Ladders and Chairs match to unify the WWE Championship and World Heavyweight Championship

Le gros morceau de la soirée, et le seul match correspondant au titre du PPV. Malheureusement, la WWE a tellement insisté sur le fait "qu'un seul homme quittera le PPV avec les deux ceintures", en choisissant bien son vocabulaire, que je redoute une situation du genre "Cena et Orton font un big spot, se retrouvent KOs, et Triple H décide de décrocher lui-même les deux titres", ou "Cena décroche la ceinture d'Orton, Orton celle de Cena, et tout revient au status-quo, avec un non-finish". Dans un cas comme dans l'autre, ou même si l'un des deux hommes remporte le match... on en sortira tous perdants.

commentaires

Critique éclair - Marvel's Agents of SHIELD 1x10

Publié le 11 Décembre 2013 par Lurdo dans Critiques éclair, Review, Télévision, Drame, Thriller, Science-Fiction, Fantastique, Action, Marvel, MCU, ABC

1x10 :

Après un mini-break bien malvenu, le show revient pour son ultime épisode de 2013. L'occasion de faire revenir l'organisation Centipede (qu'on avait presque oubliée), skinny-J. August Richards (pour le buter en cours d'épisode ^^), et de finir le tout sur un cliffhanger (avorté, puisque désamorcé presque aussitôt).

C'était bien la peine.

À part ça, c'est toujours aussi bancal niveau écriture, bourré de clichés ("il est derrrière moi, n'est-ce pas ?") et de grosses ficelles honteuses (Coulson se fait enlever pendant un échange d'otages foiré = la moitié de l'équipe se contente de regarder le tout depuis une voiture, sans jamais songer à intervenir ; Centipede et son "Clairvoyant" qui ne sont qu'une version au rabais de AIM & du "Mandarin" ; le kidnapping du gamin), Skye est toujours aussi insupportable (elle se met à chialer quand on lui explique qu'il y a plus important - à savoir la mission en cours - que l'identité de ses parents. WTF.), et on n'a toujours aucune réponse quand aux deux mystères de cette mi-saison. Ah, mais par contre, Coulson continue de raconter des banalités pompeuses et de donner des leçons de morale à tout le monde.

Désolé, Shield, mais à moins que le show ne subisse un sérieux lifting pendant le break hivernal, je vais probablement m'arrêter là.

commentaires

Catch Review : WWE RAW (09/12/2013)

Publié le 10 Décembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Cette semaine, alors que le PPV arrive à grands pas, la WWE a choisi de tenir ses Slammies. Pourquoi pas... mais c'est un peu une manière de dire aux spectateurs "ne vous attendez pas à grand chose de valable ou d'intéressant, c'est une semaine à gimmick, on ne s'est pas trop fatigués..."

Heure 1 :

Et histoire de bien commencer, on débute avec un match de meublage s'il en est :

- Fandango vs DBry : rien de mauvais, mais un affrontement qui n'est là que pour placer une promo de Wyatt à la fin.

- Booker & Lawler pour annoncer les présentateurs des nominés du Slammy du LOL of the Year, en l'occurrence les New Age Outlaws, qui se prennent pour Kaz & Daniels. Gagnant du prix : The Rock. Qui était le moins pire des nominés.

- On continue sur la lancée du meublage, avec Santino vs Sandow... uniquement là pour avoir l'image de fin sur Big E vs Sandow.

- Arrivent alors les membres du Shield, en costume (la classe ^^), qui viennent présenter le Double Cross of the year. Shawn Michaels est gagnant, et Roman Reigns continue d'agacer Reigns.

- Toujours du meublage, avec Kofi vs Miz... uniquement là pour promouvoir le match de PPV.

- Eve Torres foire la présentation "présente" la Diva of the Year ; les gagnantes sont les Bellas, et tout le monde facepalme.

Heure 2 :

- Toujours en pilotage automatique, pour Reyrey + Show + Rhodes vs Ryback + Axel + Real Americans. Du meublage, encore et toujours.

- Shawn Michaels pour présenter la Superstar of the year. Gagnant = Daniel Bryan, forcément.

- Toujours plus de meublage, avec Hunicara vs ADR.

- Les Prime Time Players présentent l'Audience Participation Award (qui va à DBry).

- Brodus vs Xavier Woods. Un squash de meublage, avec Brodus qui vire heel et démolit le n00b.

- Miz qui présente l'Insult of the Year, remportée par Stephanie.

Heure 3 :

- Punk vs Ambrose. Pourquoi ? Parce qu'il faut meubler encore une heure de show. Pas un mauvais match, loin de là, mais bon... l'intérêt de l'affrontement et ses enjeux n'étaient pas vraiment là, et ce match de meublage n'était là que pour insister sur les problèmes internes du Shield, et sur le match de PPV à venir.

- Segment revenant sur l'historique des ceintures.

- Mick Foley pour présenter le moment extrême de l'année, remporté par Punk (lol).

- Le meublage continue, avec les Usos vs les Wyatts. RAS.

- Bret Hart pour présenter Match of the year : Cena/Rock.

- Natalya vs Tamina. ZzzzzzZZZZzzzzzzz.

- Cérémonie d'"ascension" des ceintures, supervisée par HHH & Steph, et plein d'"ex-champions". Une ovation qui fait plaisir pour Bryan, un Orton qui tente de troller, un Cena qui utilise Bryan pour se mettre le public dans la poche, mais un segment qui se traîne gentiment sur la fin, et qui se finit dans un bordel pas possible qui annonce clairement un PPV à l'identique.

Un show de pré-PPV qui se résume en un mot : meublage. La WWE avait apparemment tiré toutes ses cartouches, et n'avait plus rien à raconter, d'où les Slammies. Reste le PPV, que je pronostiquerai peut-être dans la semaine... et sa fameuse "unification". Le problème étant que plus Cole insistait sur le fait que "ce Raw est la dernière fois que vous pourrez voir les deux ceintures en même temps dans le ring", et moins j'en étais convaincu : je continue de penser que Vince a prévu un finish en queue de poisson, et un retour au status-quo.

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 13 - La Saison des Miracles (1999) & La Baby-sitter de Noël (2012)

Publié le 9 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Télévision, Noël, Christmas, Comédie, Romance, Fantastique, Hallmark

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

La Saison des Miracles (A Season For Miracles) :

Une famille en cavale bénéficie de la magie de Noël, et de l'intervention d'un ange bienveillant, qui les aiguille vers une maison délaissée, dans la petite ville de Bethlehem, où elle prend l'identité de la fille d'une ancienne résidente.

Un vieux téléfilm Hallmark de la fin des années 1990, avec Carla Gugino dans le rôle de la tante SDF de deux enfants (dont Mae Whitman), Laura Dern dans celui de sa soeur toxicomane en centre de désintoxication, et Patty Duke en ange.

Gugino est forcément très attachante, les gamins sont justes, et toute la distribution secondaire est au diapason, dans un téléfilm plutôt rondement bien mené, et qui se regarde d'une traite.

Une bonne surprise, qui aurait peut-être gagné à être plus courte de 10 minutes.

4/6

La Baby-sitter de Noël (Help For The Holidays) :

Une jolie elfette, lasse de sa vie au Pôle Nord, reçoit la mission d'aider une famille de mortels à retrouver l'esprit de Noël, en se faisant passer pour leur nounou... et elle tombe amoureuse de l'oncle des enfants.

Bon, d'office, je dois l'avouer, Summer Glau est adorable en elfette. Voilà, c'est dit. Moi qui ne suis habituellement pas forcément fan de la demoiselle, et de son air naïf et déboussolé, j'ai trouvé qu'elle se prêtait parfaitement bien au rôle principal de ce téléfilm Hallmark.

Toute la distribution, à vrai dire, est très sympathique et juste, et même si le récit est relativement balisé, ça se suit très bien, et ça évite notamment de trop s'apesantir sur le côté romance. Une bonne surprise.

4.25/6

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 11 - Le Plus Beau Cadeau du Monde (1991)

Publié le 7 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Noël, Christmas, Comédie, Romance, Fantastique, Télévision

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Le Plus Beau Cadeau du Monde (All I Want For Christmas) :

Un frère et une soeur font le souhait, pour Noël, que leurs parents divorcés se remettent ensemble...

Aouch.

Il y a beau y avoir Thora Birch, Lauren Bacall et Leslie Nielsen en Santa Claus, ce film est un vrai calvaire. Non seulement le script hésite entre comédie romantique, film familial, et platitudes sentimentales terre à terre, mais en plus il se traîne lamentablement, et est par conséquent assez soporifique.

Sans oublier le cadre (une famille de yuppies new-yorkais aisés vivant dans un manoir de yuppies aisés, avec des problèmes de yuppies aisés, et des gamins de douze ans qui discutent des oeuvres de Jackson Pollack, etc), qui ne pardonne pas, et n'aide pas du tout à s'attacher aux personnages.

Donc entre l'écriture laborieuse, la mise en images et en musique très quelconque, l'interprétation inégale, et l'univers agaçant du film et de ses personnages...

1/6

commentaires

Catch Review : TNA Impact (05/12/2013)

Publié le 6 Décembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Après la pause obligatoire de Thanksgiving, Impact reprend son bonhomme de chemin, et son tournoi pour désigner un nouveau champion sponsorisé par Dixie...

Impact :

- Une intro joliment stylisée.

- Angle demande à Magnus de venir, et lui explique qu'un vrai champion se bat même lorsqu'il est blessé ; Magnus n'est pas impressionné ; Roode intervient, explique qu'il est prêt à tout ; Hardy... vient beugler un peu. As usual.

- Hardy vs Roode, Tables match. Match solide et consistant.

- ECIII a prévu de défier une nouvelle légende.

- Dixie se réjouit.

- ECIII vs Earl Hebner avec Hebner Jr en tant qu'arbitre, sous la surveillance de Spud. Un match intense et athlétique, il n'y a pas d'autres mots. J'ai bien ri.

- Bad Influence a des infos top secrètes sur JP.

- Psycho Shaw au restaurant avec Hemme.

- Récap des tribulations d'Aj autour du monde.

- Dixie annonce le retour du Feast or Fired match, la semaine prochaine.

- Bad Influence dans le ring pour expliquer que P, P & P n'existe plus, et que JP n'a jamais été avocat. JP s'effondre progressivement, et zou, tag match next week.

- Sting félicite Magnus backstage.

- The Bromans w/Zema "airhorn" Ion vs GunnStorm. RAS, un match qui servait surtout à affirmer la scission entre Gunner et Storm.

- Spud vs Sting backstage.

- Sabin et Velvet backstage.

- Gail et son mari le grand chef bodybuildé.

- Gail vs Cherry Bomb. RAS. En post-match, ODB vient sauver CB d'un massacre.

- Angle vs Magnus, Last Man Standing. Un finish sans réelle surprise, après un main event solide.

- Dixie découvre la ceinture envoyée par AJ, et AJ s'en félicite depuis son salon.

Une fin de show assez plate, après un main event pourtant sympathique. Un peu à l'image du show, en fait : tout le monde a quelque chose à faire, ce qui est bien, mais en contrepartie, ça s'éparpille un peu et ça manque de punch. Et puis j'ai un mauvais pressentiment au sujet de l'Open Challenge de Gail, je ne sais pas trop pourquoi.

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 10 - L'Ange de Noël (2011)

Publié le 6 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Christmas, Noël, Comédie, Romance, Télévision, Hallmark, Fantastique

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

L'Ange de Noël (Christmas Magic) :

Carrie Bishop (Lindy Booth), businesswoman à la carrière florissante, subit un accident mortel de voiture, et devient un ange gardien, qui doit aider un père célibataire restaurateur (Paul McGillion) à retrouver goût à la vie, à sauver son établissement, et à retrouver le bonheur aux côtés de sa petite fille (Kiara Glasco)...

Un téléfilm Hallmark balisé et sans grand intérêt, puisque très prévisible et marchant dans la droite lignée des Anges du Bonheur.

Néanmoins, Lindy Booth est comme toujours très attachante (même si sa romance avec McGillion n'est pas particulièrement crédible), Derek McGrath n'est pas désagréable en ange superviseur, et Kiara Glasco est naturelle et juste de bout en bout (tout autant que dans la série Copper, d'ailleurs).

Bref, ce n'est ni mauvais ni bon, mais ça ronronne énormément.

2.25/6 (critique mise à jour en 12/2015)

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 09 - Le Village de Noël (2010)

Publié le 5 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Christmas, Noël, Comédie, Romance, Télévision, Hallmark, Jeunesse

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Le Village de Noël (The Town Christmas Forgot) :

Une famille citadine tombe en panne en pleine montagne, et se réfugie dans une petite ville perdue et ruinée où la magie de Noël finit par faire ses oeuvres...

Ça dégouline de bons sentiments, c'est parfois mal post-synchronisé, et pas forcément toujours bien écrit, mais étrangement ce téléfilm Hallmark fonctionne tranquillement, et a bon fond.

3.25/6

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 08 - Une Rencontre pour Noël (2013)

Publié le 4 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Comédie, Romance, Télévision, Hallmark, Noël, Christmas

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Une Rencontre pour Noël (The Christmas Ornament) :

Une jeune veuve déprimée refuse de fêter Noël, jusqu'à ce qu'elle retrouve goût aux fêtes de fin d'année et à l'amour dans les bras d'un vendeur de sapins et de décorations séduisant.

Jewel Staite, adorable dans le rôle de la meilleure copine impertinente, est un personnage nettement plus intéressant et attachant que Kellie Martin, avec sa tête de cocker dépressif.

Malheureusement, Staite fait de la quasi-figuration dans ce téléfilm Hallmark, pendant que tout tourne autour de la romance insipide de l'héroïne avec son beau pas très charismatique.

Gros gros bof.

4/6 pour Jewel, -2.5 pour le reste = 1.5/6

commentaires

Catch review : WWE RAW (02/12/2013)

Publié le 3 Décembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Pas grand chose à dire à ce point de la programmation annuelle de la WWE : les bookers sont paumés, HHH & Steph phagocytent le show, Cena et Orton sont en tête d'affiche... bref, on attend un sursaut, parce que sinon, c'est encéphalogramme totalement plat.

Heure 1 :

- Punk dans le ring pour se plaindre d'avoir été attaqué par le Shield, et parce qu'il ne veut pas être embarqué dans cette intrigue de merde contre l'Authority. On le comprend. Promo honorable, sans être trop motivée. Steph vient se défendre, redirige Punk vers Kane. Rapidement, le segment agonise de sa belle mort, avec un Corporate Kane particulièrement terne.

- Les commentateurs parlent enfin d'un Undisputed Champion pour le PPV, mais c'est trop peu insistant pour être crédible : ils ont beau le promettre, je n'y croierai que lorsque je le verrai.

- Et encore un match entre Zigg et Sandow, pour un shot à l'IC title (il est loin le temps où Zigg était en compétition pour la ceinture de Champion) : quatre minutes de meublage.

- Un tag match entre les Divas/Total Divas : bordélique et assez laborieux.

- Comme prévu, aucune conséquence à l'enlèvement de Bryan par les Wyatt.

- Un segment calamiteux avec Wade Barrett réduit à un gimmick de donneur de mauvaises leçons.

- Orton a des problèmes d'égo.

- DBry vs Rowan, sans conséquences de son enlèvement. Pas un mauvais match, mais peu importe, le feu continue, et les Wyatt perdent proprement, comme d'habitude.

Heure 2 :

- Promo nonsensique de Bray Wyatt au sujet de DBry, pour tenter de le recruter au sein de la Family, et de réveiller la bête en lui.

- Bryan booké dans un autre match handicap à TLC.

- Xavier Woods & Truth vs Funkadactyls. Pourquoi ? Parce que les bookers de la WWE ont baissé les bras. Woods est toujours décevant, et ne semble pas avoir progressé en trois ans depuis la TNA.

- Sin Cara (w/Tattoos) vs ADR. Queconque et soporifique. Pas de botch, cela dit. :p Mais c'est normal, puisque c'était Hunico sous le masque.

- Show & Rhodes vs Shield. Encore un match de meublage, sans grand intérêt. Solide, mais totalement oubliable. Meh.

Heure 3 :

- Brève promo de Punk.

- Encore un segment calamiteux de Bad News Barrett.

- Kofi & Miz vs Ryback & Axel. Encore un match sans intérêt, uniquement là pour promouvoir le feud Miz/Kofi.

- Los Matadores qui font de la pub pour WWEShop.

- Mark Henry squashe Fandango.

- Récap honteuse de Smackdown, avec Titus ONeil qui vomit sur tout le monde.

- PTP vs Real Americans. Ils nous refont Titus qui va vomir. Ridicule.

- HHH dans le ring, pour la signature de contrat du main event de TLC. Un peu de branlette d'égo par HHH, qui se place parmi tous les grands ; un peu de Cena qui se moque joyeusement d'Orton... un brawl couvert par les cris déchaînés des fangirls des deux hommes... et Cena qui no-sells le brawl et émerge triomphant, forcément.

Un show entièrement centré sur le PPV à venir, et sur sa mise en place. Ce qui est une bonne chose et change clairement des échecs à répétition des PPVs précédents... mais d'un autre côté, cela signifie aussi que, sorti de cette mise en place, tout le reste du show est en pilotage automatique, et sans intérêt aucun. Oh, well... ça ne change pas vraiment de d'habitude...

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 07 - Si Noël m'était conté (2013)

Publié le 3 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Christmas, Noël, Comédie, Romance, Télévision, Lifetime

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Si Noël m'était conté (The Twelve Trees Of Christmas) :

Lorsqu'un entrepreneur (Robin Dunne) veut raser la bibliothèque possédée par sa famille, une jolie bibliothécaire (Lindy Booth) décide d'organiser un concours d'arbres de Noël caritatif afin de motiver sa communauté, et de tenter de sauver le bâtiment...

Lindy Booth, toujours très attachante, dans un récit qui a très bon fond (mettre en valeur l'importance de la lecture et des bibliothèques dans notre monde moderne, comme un lieu de rencontre et d'épanouissement culturel), et qui a la bonne idée de ne pas se concentrer uniquement sur son couple principal, en développement des intrigues secondaires entre les autres compétiteurs du concours.

Seul problème, tout est particulièrement cousu de fil blanc, de bout en bout, Scary Spice fait une méchante très caricaturale, et le propos du film est asséné avec la subtilité d'un tractopelle, la faute à une écriture maladroite et un peu trop didactique.

Autrement dit, on s'ennuie gentiment pendant que le scénario déroule ses figures imposées, et on attend que ce téléfilm Lifetime avance enfin un peu.

2.5/6 (critique mise à jour en 12/2015)

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 05 - Les Pendules de Noël (2013)

Publié le 1 Décembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Noël, Christmas, Comédie, Romance, Télévision, Hallmark, Review

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Les Pendules de Noël (A Very Merry Mix-Up) :

Une jeune femme prend l'avion pour faire la connaissance de sa future belle-famille raffinée pour Noël, mais elle s'aperçoit bien vite qu'elle s'est trompée d'adresse, et que la famille l'ayant accueillie, particulièrement terre-à-terre, chaleureuse et festive, est de plus en plus attachante.

Une rom-com Hallmark basique, portée à bout de bras par Alicia Witt et son jeu (sur)expressif. Gentillet, inoffensif, mais très prévisible.

3/6

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 04 - Il faut croire au Père Noël (2010)

Publié le 30 Novembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Noël, Christmas, Comédie, Fantastique, Télévision, Hallmark

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Il faut croire au Père Noël (Cancel Christmas) :

Sous peine de se faire renvoyer de son job de Santa Claus, le Père Noël doit rendre l'esprit de Noël et la générosité à des garçons insupportables, en intégrant leur école privée en tant qu'homme de ménage...

Quand un téléfilm Hallmark commence par un texte résumant ce que le film passe ensuite cinq minutes à réexpliquer, on peut tout de suite s'inquiéter de la qualité de l'écriture. Et quand en plus Judd Nelson et son sbire commencent par cabotiner, en pilotage automatique, forcément, on craint le pire. Heureusement, ça se calme très rapidement, pour retrouver un ton plus classique et gentillet, sans toutefois verser dans la mièvrerie. Au final, ça se regarde tranquillement, et ça s'avère même assez sympathique, avec son Santa un peu sarcastique.

3.5/6

commentaires

Catch Review : TNA Impact (28/11/2013)

Publié le 29 Novembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Le Turning Point de la semaine dernière était un succès, tout juste minoré par un sentiment évident de précipitation : trois heures de show, en 82 minutes de temps d'antenne, forcément, ça pose quelques problèmes. Cette semaine, Impact fête Thanksgiving, et a prévu pour l'occasion un main event qui fleure bon les Survivor Series, à l'époque où Survivor Series et ses matches par élimination étaient encore une tradition du jour de Thanksgiving. En espérant revoir passer le mythique costume de dindon...

Thanksgiving Impact :

- Tout est prêt pour enterrer les Aces n Eights.

- Le nouveau Chief Of Staff de Dixie Carter, Rockstar Spud. Ça promet.

- Tous les gagnants de ce soir auront droit à un dîner de Thanksgiving. Ça promet (bis).

- ECIII vs Curry Man (!!!). Le grand retour de Curry Man ! Squashy squash, mais progressivement, le niveau des adversaires progresse (c'est un Evil  Goldberg Streak !).

- Gunner & Storm ne sont pas sur la même longueur d'ondes.

- Les Bromans ont un nouveau DJ : Zema Ion ! Double Turkey Suit en jeu !

- Velvet Sky vs Lei'd Tapa. RAS.

- Un bref coup d'oeil à l'enterrement des Aces.

- La Turkey Suit, un enjeu épique !

- Team UberJobber vs Bromans (w/Zema Ion). Amusant, et très bref. UberJobber nous font une grosse chorégraphie en dindons. Inoffensif.

- AJ around the world. Dixie est furieuse.

- La Team Roode se motive.

- Spud est le boss backstage, la Team Angle se motive.

- L'enterrement des Aces, amusant, et qui prend un joli tour sérieux à la toute fi, avec la menace de Bully Ray.

- Brève récap de Angle vs 1Direction.

- Spud se prend pour le Masterchef.

- Elimination Match Team Angle vs Team Roode. Match assez long et consistant, et finish un peu décevant, mais qui donne un peu plus de punch à l'affrontement imminent Roode/Angle.

- La Team Roode se félicite.

- Toujours plus de tensions entre Gunner et Storm.

- De la hype pour la finale du tournoi, la semaine prochaine.

- Spud est content de son repas, ECIII esquive le dîner pour partir en jet avec sa Tatie.

- Thanksgiving Dinner dans le ring, présenté par Spud. Heels only. :pSabin qui kickbanne Velvet parce qu'elle a perdu son match =  Tout le monde raconte ce pour quoi il est reconnaissant, Angle s'incruste, et zou, brawl général, y compris les deux jobbers en costumes de dindons, qui volent. Du grand nawak qui vaut son pesant de barres de rire.

Bref, un épisode de Thanksgiving qui, comme tous les ans, se veut de la comédie plus qu'autre chose, et est une semi-pause dans les storylines et les feuds habituels. Cela dit, je suis ravi de voir que la TNA s'est décidée, maintenant qu'ils ont débloqué les fonds réservés à Impact on the Road, à utiliser tous leurs employés, que ce soit dans de petits rôles ou des rôles plus importants. Ça fait toujours plaisir... maintenant, s'ils pouvaient utiliser les Blossoms de manière plus régulière (par exemple, en tant que valets pour un Magnus heel)...

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 02 - Beau-Père Noël (2012)

Publié le 28 Novembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Noël, Christmas, Comédie, Romance, Lifetime, Télévision, Fantastique

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Beau-Père Noël (Merry in-Laws) :

Une scientifique, fille de deux parents psycho-rigides, découvre les beaux-parents excentriques de son époux instituteur... qui s'avère être le fils de Santa Claus et de Mme Claus.

Une comédie romantique Lifetime pas désagréable, avec une distribution sympathique qui surjoue gentiment, et un récit qui perd nettement de son énergie à mi-parcours.

2.25/6

commentaires

Critique éclair - Marvel's Agents of SHIELD 1x09

Publié le 27 Novembre 2013 par Lurdo dans Critiques éclair, Review, Télévision, Science-Fiction, Action, Fantastique, Thriller, Marvel, MCU

1x09 :

La pire équipe d'espions du monde se croit dans un épisode de la saison 1 des X-files lorsqu'elle croise le chemin d'une fille télékinétique, dont on s'aperçoit bien vite que les manifestations surnaturelles sont le produit d'un fantôme amoureux qui la hante...

Bref, on se retrouve dans un épisode anecdotique (un de plus) qui aurait été très à sa place durant la semaine d'Halloween, et qui n'apporte absolument rien à la série. Ah, si, on apprend qu'avant, May était exactement comme Skye, qu'elle a eu une expérience de terrain traumatisante (vaguement racontée par Coulson plutôt que montrée, parce que tous les moyens sont bons pour économiser du budget), et que depuis, elle est dâââârk et tourmentée. C'était bien la peine de teaser des révélations sur le passé de May, ou même un épisode May-centric, si c'était pour faire un épisode maison hantée, avec Fitz et Simmons qui font un concours de farces, et Skye qui prend le devant de la scène.

Parce que oui, au cas où on ne le saurait pas encore, Skye est géniale, Skye est le coeur de l'équipe, Skye est apparemment la seule à savoir utiliser Facebook, Skye peut parler religion avec la télékinétique (super utile), Skye est honnête, sincère, perceptive et possède un grand sens de l'empathie... bref, Sky est indispensable à la série, les copains !

Seul bon point de l'épisode : une absence totale de référence à l'état de Coulson. Ce qui ne peut vouloir dire qu'une chose : on va en bouffer dans le prochain épisode, celui juste avant le break de Noël...

commentaires

Catch review : WWE RAW (25/11/2013)

Publié le 26 Novembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Après des mois de PPVs et de RAWs décevants, qui ont totalement démoralisé jusqu'aux plus ardents défenseurs de la compagnie, la WWE a persisté et signé avec son Survivor Series, éminemment oubliable malgré son statut de Big Four. Pas grand espoir d'avoir un RAW intéressant ce soir, donc, mais sait-on jamais...

Heure #1 :

- Ça commence mal, avec Orton au micro, puis une promo croisée de Orton/HHH/Steph, et Cena se pointe. Une intro sans intérêt autre que de promouvoir le main event de TLC, un pseudo match d'unification entre Cena et Orton, les deux champions... sauf que jamais le terme "unification" n'est prononcé, et que les deux ceintures seront suspendues : on devine déjà le finish douteux, avec Cena récupérant la ceinture de Raw, et Orton la ceinture de Smackdown, histoire de revenir encore une fois au status-quo.

- Rhodes & OldManRey vs Shield. Premier rematch (partiel) de la soirée. Le big push de Reigns continue, avec un match se déroulant à moitié pendant les pubs.

- MizTv avec Titus O'Neil déguisé en guest-host-de-la-semaine, un footballeur US/présentateur TV. Le mec en question se pointe, pour dix minutes interminables de blablabla et deux hip-tosses. Ah, et au cas où on se demandait pourquoi Miz n'était pas heel, c'est parce qu'il a un film de Noël à promouvoir...

- Big E & Henry vs Ryback & Axel. Rematch partiel #2. Bouclé en moins de 2m30. Aouch.

Heure #2 :

- Ouverture de cette seconde heure sur le rematch #3 : Total Divas vs Divas. Aouch again, et des botches de ci de là.

- Rematch #4, avec Zigg vs Sandow dans un match pseudo-hardcore, pendant lequel les commentateurs se foutaient ouvertement du produit. Rien de mauvais dans le ring, mais ce n'était que du meublage.

- Un segment "comique" backstage avec le guest host, le Wyatt-à-tête-de-mouton, et Santino. Aouch.

- Dbry et Punk dans le ring pour une promo/interview qui les annonce plus ou moins officiellement dans la tag division (autrement dit, WWE Uncreative ne sait pas quoi foutre d'eux, donc zou, en équipe). J'ai apprécié le name-dropping de Colt Cabana et de tous ses pseudos.

- The Beard & The Best vs Wyatts, handicap match. Rien de honteux non plus pour ce rematch (partiel) #5, mais rien de bien meilleur que le match de PPV. Les Wyatts embarquent DBry, le Shield attaque Punk.

Heure #3 :

- Encore un mini-segment de Miz pour promouvoir son téléfilm de Noël.

- Kofi vs Miz. Rematch #6. Même résultat. Whatever.

- Hey, Foley, Dude Love et Mankind dans le rôle du Don West de la WWE...

- Squash de Xavier Woods sur un 3MB, et Xavier qui écope de l'entrée des Funkadactyls, en prime, histoire de bien achever de le plomber, avant même qu'il ne soit établi. C'est dingue combien Consequences Creed était plus impressionnant et amusant à la TNA, ou même à NXT (dans une certaine mesure), alors qu'à Raw, il est cantonné avec les autres "noirs dansants" de service, pour amuser les spectateurs. #stayclassyWWE

- Les Bella Whores flirtent avec le guest. Les Funkadactyls flirtent avec le guest. Eva Marie "flirte" avec le guest. Goldust flirte avec le guest. () Cena flirte avec le guest.

- Show & Cena vs Orton & ADR. Rematch (partiel) #7. ZzzzzZZZzzZZZzzzzzz. C'est loooong, c'est coooooon (l'arrêt pour intervention du médecin sur Show, *soupir*), c'est prévisiiiiiible, et c'est chiiiiiiant.

Un Raw qui a enquillé les rematches sans intérêt, et n'a rien amorcé d'intéressant à part l'enlèvement de D-Bry (mais on se souvient de ce que ça a donné avec Kane : rien). Bref, ça confirme bien la tendance désastreuse de la WWE, ces temps-ci, une tendance qui risque de continuer s'ils nous font un finish foireux au prochain PPV. M'enfin c'est toujours amusant de lire les critiques professionnels des dirt sheets US (pourtant habituellement plus indulgents et positifs au sujet de la WWE) s'arracher désormais les cheveux devant ce booking calamiteux...

commentaires

Catch Review : WWE Survivor Series 2013

Publié le 25 Novembre 2013 par Lurdo dans Catch, Review, Télévision, WWE, PPV, Critiques éclair

WWE Survivor Series 2013 :

Un Survivor Series au build-up désastreux, et à la carte assez médiocre sur le papier : voyons voir ce qu'il en est dans les faits...

Kickoff Show :

- Miz vs Kingston : Aucun enjeu, un Miz qui vient de faire son heel turn (mais en fait non, puisqu'il se comporte en face pendant tout le match, et que c'est Kingston qui le gifle en post-match), un match de pre-show honorable, un peu brouillon, et interrompu par une coupure pub... Mouais.

- Promo de HHH pour ouvrir le PPV, ça commence mal. Heureusement, ça reste bref.

- SHIELD & Real Americans vs Rhodes & Mysterio & Usos - Survivor Series Match. Ambrose éliminé en quelques secondes, les Real Americans dans les minutes suivantes (traduction = les heels en sous-nombre vont gagner le match), et puis ensuite, ça s'équilibre forcément, Mysterio joue le nabot en péril, et Roman Reigns remporte le tout pour son équipe, en solo. Le résultat final n'était pas forcément surprenant, vu que Vince aime beaucoup Reigns, qu'il n'est pas une star indépendante, et que par conséquent, il était supposé recevoir un push massif incessamment sous peu.

- Curtis Axel vs Big E, IC title. Du meublage. Meh. Promo amusante de Big E, ensuite, qui se met la foule dans la poche.

- AJ motive ses troupes en leur disant qu'elles sont nazes.

- Divas vs Total Divas. Survivor Series Match. Aucune surprise, avec des affrontements risibles de 30 secondes à chaque fois, histoire de ne pas laisser le temps aux filles de botcher, et Natalya qui remporte le tout.

- Ryback pour une promo et un open challenge.

- Ryback vs Mark Henry. Henry fait son truc habituel, et squashe Ryback.

- Cena vs ADR, HW Championship Title. La routine. Zzz.

- Un segment comique foireux sur le jouet Ultimate X de la WWE.

- Punk & Bryan vs Wyatt Family. RAS. Un tag match solide mais basique, avec une victoire sans grand éclat de Punk & Bryan. La Wyatt Family n'est pas vraiment mise en avant, vu qu'elle perd tout le temps...

- Orton vs Show. WWE title match. RAS. La routine. Zzz. (bis) (et c'était plus court que le match des Divas, lol)

- Cena se pointe, et tease un match d'unification contre Orton. Supaire.

Bref... un PPV qui ne valait principalement que pour son match d'ouverture, bien mené. Ensuite, entre les matches soporifiques, et les affrontements prévisibles, il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent. Mine de rien, la WWE commence à se faire un bel enchaînement de PPVs médiocres et dispensables, là, depuis Summerslam...

commentaires

Christmas Yulefest 2013 - 01 - Un Noël Sans Fin (2013)

Publié le 24 Novembre 2013 par Lurdo dans Yulefest, Cinéma, Critiques éclair, Review, Noël, Christmas, Comédie, Fantastique, Romance, Télévision

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant tout le mois précédant les fêtes de fin d'année...

Un Noël Sans Fin (Pete's Christmas) :

Un ado revit sans cesse le jour de Noël, et tente de sauver la catastrophique journée de sa famille avec l'aide de sa voisine/petite amie potentielle.

Moui, moui, moui... un Groundhog Day téléfilmesque assez bizarre, puisqu'à contrario des autres GD-like de ce genre, ici, le lead n'est pas un arrogant imbécile qui doit apprendre une leçon de vie, mais un ado normal qui est le souffre-douleur de tous les membres de sa famille, plutôt stupides et égocentriques.

Et pourtant, c'est à lui de résoudre tous leurs problèmes, de sauver Noël, et de découvrir le vrai sens des fêtes de fin d'année... Huh. Assez mal rythmé, idéologiquement loin d'être convaincant, bref, gros bof, malgré quelques acteurs sympathiques (qui surjouent souvent).

1.5/6

commentaires

Catch Review : TNA Impact - Turning Point (21/11/2013)

Publié le 22 Novembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Après à peine huit mois en tournée sur la route, sans en obtenir les résultats escomptés (publics très inégaux, et audiences au point mort), la TNA retourne à Orlando, pour s'installer dans une nouvelle Impact Zone, le temps pour la compagnie de se remettre sur pied financièrement. L'avantage ? Un budget nettement allégé, qui devrait permettre la signature de nombreux nouveaux talents ; l'inconvénient ? Le risque de retomber sur un public totalement mort et/ou insupportable. Les dés sont jetés, et la compagnie de Dixie Carter entame un nouveau chapitre de son histoire avec ce Turning Point 2013 :

- Récap de Storm attaqué par Roode dans un bar d'Orlando.

- Bonne vidéo d'intro pour ce TV PPV.

- Ça va, l'IZ 2.0 est plutôt bien remplie, et motivée.

- Dixie remet Joe à sa place backstage, avant de venir dans l'IZ, pour se vanter d'être le sujet d'un article de Sports Illustrated (qui est en effet très intéressant) et se plaindre d'AJ, avant d'être interrompue par Storm, qui veut un Florida Death Match, et qui finit par l'obtenir. Ça trainait un peu, mais c'était sympa.

- Magnus vs Joe - Falls Count Anywhere Match. Un match honorable, sans plus. Ça n'a jamais vraiment passé la seconde, à vrai dire.

- Kazaniels qui s'installent ringside pour regarder Abyss vs Park.

- JPark vs Abyss. Pas d'Abyss, Daniels insulte Park, et tente d'invoquer l'Abyss qui est en Park, en vain. Rien de bien mémorable.

- Gail Kim Open challenge : Candice LeRae, aka la copine de Joey Ryan, et une lutteuse indépendante plutôt bonne, habituellement, mais là, bof, ça tenait plus du squash que d'autre chose, et les quelques hésitations des deux femmes étaient visibles.

- Les Friends of AJ pour AJ au Japon.

- Anderson est confiant.

- Gunner et Storm discutent backstage, et Gunner assure son partenaire qu'il a son soutien... moui. Finish foireux imminent, donc.

- Storm vs Roode, Florida Death Match. Un Last Man Standing efficace mais assez classique, avec une fin assez prévisible, qui est arrivée un peu trop tôt à mon goût dans le match. Storm aurait dû morfler un peu plus avant le finish. Ensuite, Storm et Gunner s'engueulent, forcément.

- American Psycho Samuel Shaw (avec TOCs, côté obscur, et dessins pleins de sang et de mort qu'il cache à Christy Hemme). Intéressant.

- ECIII vient se moquer de la JobberTeam.

- Promo menaçante de Bully.

- Angle hype un peu Magnus, avant d'être appelé par Dixie.

- ECIII vs Shark Boy. La routine : le jobber domine, jusqu'à ce que ECIII place son finisher. Je me demande si la semaine prochaine, on va voir Curry Man.

- Angle & Roode chez Dixie, qui leur annonce un match, Survivor Series-style, la semaine prochaine. :mrgreen:

- Anderson vs Ray, No DQ : certains lutteurs de la compagnie sont là pour admirer la destruction des Aces. Match honorable là aussi, mais qui aurait bénéficié de cinq minutes supplémentaires.

D'ailleurs je crois que c'est le problème de tout ce show, et des TV PPVS en général : trop de matches, pas assez de temps. Sinon, c'était sympathique, avec de la progression de storyline, des nouveaux visages, tout ça... bon, le show restait assez fun, et est passé (trop) vite, mais je reste persuadé qu'en passant les PPVs d'Impact au format 3h, ça donnerait des shows nettements moins précipités, et nettement plus mémorables.

commentaires

Catch Preview : Pronostics Survivor Series 2013

Publié le 21 Novembre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE, PPV

Survivor Series 2013, alias le PPV majeur au buildup le plus raté depuis des mois, voire des années. Cela dit, comme toujours, les catcheurs pourraient sauver le tout... si le booking suit. Allez, quelques pronostics sans grand fondement, avec uniquement une poignée de Raws pour m'inspirer.

- Survivor Series Kickoff : Miz vs Kofi.

Miz vient de faire un heel turn, je le vois mal perdre ce match. Bon, d'un autre côté, je me contrefiche du match, qui a déjà été fait et refait à de multiples reprises...

- Big E vs Axel - IC Title Match.

Victoire de Big E, qui vient de gagner le titre.

- Punk & Bryan vs Wyatts.

Hmm. Punk a vaincu un des Wyatt durant Raw, donc il est probable que Punk/Bryan perdent ce match sur intervention.

- Rhodes & Usos & Reyrey vs Shield & Real Americans - Elimination Match.

Alors là, rien de bien compliqué : les Real Americans vont souffrir, et Reyrey va probablement remporter la victoire finale pour son équipe... s'il ne s'écroule pas avant.(il y a toujours la possibilité d'un Reyrey seul contre le Shield en entier, qui en élimine deux, et se fait cueillir par une spear in extremis, cela dit, avec un Reigns triomphant.)

- Total Divas vs Other Divas - Elimination Match.

Un match en carton uniquement là pour caser un maximum de Divas sur la carte du PPV (pauvre Layla, aux abonnés absents), avec un flagrant mépris de la continuité (AJ et Kaitlyn dans la même équipe). Un match qui se terminera probablement par un face à face entre AJ et Natalya...et toutes les Divas qui abandonnent AJ à son sort.

- Cena vs ADR - HW title match.

Cena est à 100%, et tout le monde déteste ADR... Cena wins, as usual.

- Orton vs Show - WWE title match.

Oooh, Trips & Steph vont-ils trahir Orton ?.... euh... je m'en fous, en fait. Oups. Mais si Show gagne... ça n'augure de rien de très bon pour l'avenir de la compagnie...

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 > >>