Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (semi) éclairés...

Articles avec #television catégorie

Catch Review : TNA Impact (24/09/2014)

Publié le 25 Septembre 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

No Surrender 2014, la semaine dernière, était un succès ; et avec son momentum, face à une WWE dont Night of Champions et le Raw suivant ont profondément déçu, la TNA est en bonne voie...

- Cette semaine, un tournoi spécial, pour conclure les tapings new-yorkais, avec à la clef un title shot pour n'importe quelle ceinture, n'importe quand.

- Vidéo promo sur MVP.

- Vidéo promo sur Low Ki.

- MVP vs Low Ki. Une opposition de styles assez intéressante, je dois dire, avec un match plus posé que d'habitude pour Ki, mais pas moins efficace.

- Robbie E se vante de ses relations avec Velvet & Brooke, pendant que les autres Bromans lui expliquent comment fonctionne le monde de la télévision. :mrgreen:

- Petit homage à Eric The Actor.

- Récap du feud en cours dans la Tag Div (on sent que c'était l'ultime taping à NYC, et qu'ils ont besoin de meubler un peu pour remplir les 82 minutes).

- Robbie E vs Tajiri. Un petit match tranquille, sans réelle surprise quant au gagnant, qui en a encore à revendre, ça fait plaisir.

- Spud n'est pas brouillé avec EC3. Non, non.

- Aries vs Knux. Bon match (avec un petit duel de mouvements entre les deux hommes) qui prouve au passage que Knux a aussi sa place sur le roster.

- Magnus vs Anderson. RAS. Un match standard entre les deux hommes. Magnus a vraiment atteint un plateau dans son évolution de catcheur, et s'il veut progresser, il a intérêt à sortir de sa zone de confort...

- Récap de la carrière de la Team 3D, pour le HOF.

- Récap de la soirée (ça meuble, ça meuble).

- Vidéo promo sur Havok.

- Abyss vs Shaw. À nouveau un match honorable, un peu moyen et pépère (comme tous les matches normaux d'Abyss ces temps-ci), et auquel le public distrait n'a pas vraiment prêté attention.

- 5-way NYC Gold Rush Finals. Un long match assez solide, et au résultat satisfaisant, malgré un public épuisé.


 

Un show clairement là pour faire la liaison entre les deux sessions d'enregistrements, et qui par conséquent relevait presque d'un One Night Only, avec très peu de storylines, et beaucoup de matches indépendants... mais ces matches étaient pour la plupart convaincants, assez divertissants et rythmés, ce qui est amplement suffisant pour me satisfaire. Un Impact relativement anecdotique dans l'absolu, niveau intrigues, mais pas détestable pour autant, donc.

commentaires

Catch Review : WWE Night of Champions 2014 (21/09/2014)

Publié le 22 Septembre 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Cinéma, Télévision, WWE

Summerslam était un PPV à l'action assez solide de bout en bout, mais au booking assez médiocre. Night of Champions, lui, part déjà avec un handicap : une carte particulièrement peu engageante...

- Christian, pour un segment talk-show sans intérêt avec Y2J, dans lequel ils se disputent gentiment en se souvenant du passé et parlent de Randy Boreton. Qui intervient, forcément, et fait une promo sympatoche backstage (à laquelle Jericho répond d'un piteux "total Jackass", et avec des jeux de mots foireux sur les serpents. Ouch).

- Usos vs Gold & Stardust, tag titles. La routine : ce n'est pas mauvais, mais ça ronronne gentiment tant ces deux équipes se connaissent désormais par coeur... et le spectateur aussi.

- Placement produit Mountain Dew par Zigg & Truth.

- Cesaro vs Sheamus, US Title. Un match assez classique entre les deux hommes, avec un moment ou deux assez sympathiques, mais sinon, RAS.

- Show & Apollo Henry se motivent backstage.

- Deux musiciens country aux commentaires... arf.

- Miz w/Sandow & Zigg w/Truth, IC title. Un match prétexte (avec un finish de merde), qui donnait un peu l'impression d'être en avance rapide par moments, pendant que les commentateurs parlaient régulièrement de tout sauf du match. Et bien sûr, Sandow se fait mettre minable par les deux chanteurs. *soupir*

- Rollins dans le ring, pour proclamer sa victoire sur un Reigns à l'hosto, et lancer un open challenge, auquel répond Dean Ambrose qui arrive en taxi (et donc n'a techniquement pas pu entendre l'open challenge, laule). Mini-brawl immédiatement parasité par l'Authority. Ça sentait beaucoup le déjà vu, franchement.

- Henry vs Rusev. Les hymnes nationaux, c'est fatiguant. Surtout quand Henry chiale pendant l'hymne. Un match gentiment bourrin, mais aussi très lent et peu captivant. Mwé.

- Y2J vs Boreton. Meh. Une porte de sortie prévisible pour Y2J, RKOé par Boreton. Ce n'était pas mauvais, les deux hommes sont des pros, mais je n'ai pas été intéressé par un match de Y2J ou d'Orton depuis des années, donc...Et les commentateurs étaient, une fois de plus, souvent distraits.

- Promo quelconque de Paige.

- Promo médiocre de Brie.

- AJ vs Nikki vs Paige. Divas Title. Bah ce n'était pas mauvais. C'était lent, et les filles parlaient beaucoup entre elles, notamment au moment de la tower of doom, mais bon... ça allait.

- Cena vs Lesnar, WHW title. Le même match qu'au dernier PPV, avec un Lesnar dominant et un Cena un poil plus résistant (mais particulièrement stupide dans ses attaques)... mais cette fois-ci, il est sur le point de gagner (facepalm), quand Rollins encaisse son MITB sur Lesnar... mais n'a pas le temps de capitaliser. Un finish bien daubé pour ce PPV.

 

Un PPV... qui ne mérite qu'un bon gros soupir. Rien de plus.

commentaires

Catch Review : TNA Impact - No Surrender 2014 (17/09/2014)

Publié le 18 Septembre 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Après une série d'Impacts tranquilles, efficaces, et portés sur l'action plus que la parlotte (et alors qu'en face, la WWE produit des Raws de plus en plus médiocres et difficiles à regarder, même pour les fans dévoués), on attaque du lourd, avec No Surrender 2014.

- #1 Contender Ko Battle Royale. Assez prévisible, mais honorable. Ça aurait pu être un peu plus dynamique, cela dit.

- Gunner tente de convaincre Shaw de fréquenter Britt, mais Shaw a quelqu'un d'autre en tête (Gunner, probablement).

- MVP & King dans le ring, pour vanner un peu Melendez, qui ne se démonte pas, et semble à l'aise au micro.

- Kenny King vs Melendez. Melendez se fait dominer, avant de voler la victoire en un mouvement, et de se faire re-démolir en post match. Anderson vient sauver Melendez...

- De la hype pour le main event.

- Anderson vient rassurer Melendez, qui est prêt à repartir à l'assaut.

- Homicide vs Joe, X-Div title. Public un peu mort par moments, mais rien de grave, et un match méthodique, mais relativement efficace. Sanada & Storm se pointent pour démolir Joe et Homicide, et ils reçoivent l'assistance de Manik 2.0 (j'aime bien le look, même si je pense que le masque devrait être un peu repensé).

- Les Wolves sont motivés.

- Roode & Young reviennent sur l'année passée.

- Wolves vs 3D vs Hardys, Ladder match. Un affrontement épique et insensé. Ce sont tous de grands malades.

- Bram vs Gunner. Du bourrinage assumé entre les deux hommes, qui y sont allés à fond dès la cloche d'ouverture. Shaw tente d'intervenir, mais ça se retourne contre lui.

- Gail n'est pas très contente de Havok.

- Roode vs Lashley, HW title match. Encore un match exceptionnel, avec deux hommes qui se donnent à fond. Admirable.


 

Un show à la première demi-heure passable, mais qui ensuite décolle sérieusement, et se finit en beauté, avec mine de rien deux MOTY potentiels en moins d'une heure.

commentaires

Catch Review : Chikara - 14x05 - The Living Daylights (19/07/2014)

Publié le 14 Septembre 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, Chikara

You Only Live Twice, le premier show de la saison, ne m'avait pas convaincu ; Quantum Of Solace, encore moins. Diamonds Are Forever, cependant, avait un peu remonté le niveau, sans s'avérer cependant très marquant. Malheureusement, Goldfinger avait ramené la compagnie sur le territoire des shows plats et sans enjeux...

- Public motivé, dans un night-club très sombre à l'éclairage bleu-nuit.

- The Batiri vs Hack & Slash vs Mr. Azerbaijan & Wild Boar of Moldova vs The Colony, 4-way Elimination tag. Match assez brouillon tant que H&S, assez peu expérimentés, sont dans le ring, et puis ça se finit, forcément, par un Batiri vs Colony tout à fait honorable... m'enfin bon, c'est une ouverture de carte pépère.

- Meublage, avec 3.0 qui vient organiser un combat de pouces entre deux spectateurs dans le ring.

- ADR Jr Juan Francisco de Coronado vs Eddie Kingston. Un remake du dernier match d'Eddie, avec Kingston qui refuse de se battre, traîne les pieds, et finit par abandonner histoire de se débarrasser du match. Mouais.

- Silver Ant vs Missile Assault Ant. Quelques moments brouillons, mais sinon, un match technique très solide, à défaut d'avoir énormément de momentum.

- Flood vs Baltic Siege & Throwbacks. Un multi-men tag bordélique, mais pas désagréable. En post-match, Thunderfrog met Tursas hors d'état de nuire d'un coup de marteau magique.

- Pieces of Hate vs Osirian Portal. Un excellent tag match très dynamique et acrobatique, mais malheureusement un peu victime de l'éclairage médiocre de la salle, qui plonge dans le noir les quatre coins du ring.

- Chuck Taylor vs Ashley Remington (et ses bimbos). Un comedy match sympatoche, sans plus (soit exactement la même chose que durant le premier show de la saison).

- Wrecking Crew vs Spectral Envoy. Un match 4 vs 4 assez tranquile et routinier. Rien de mauvais, mais rien de très marquant non plus.


 

Hormis l'exhibition technique des deux fourmis, et le tag match entre Pieces of Hate et le Portal, ce show est à nouveau un grand trou noir techniquement honorable, mais absolument peu mémorable. Ça commence à devenir une habitude, cette saison, et ça m'inquiète un peu.

commentaires

Catch Review : TNA Impact (10/09/2014)

Publié le 11 Septembre 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Impact continue son petit bonhomme de chemin avec les tapings de NYC, qui touchent progressivement à leur fin. Heureusement, le show de la semaine dernière a continué la tendance de ces dernières semaines, puisque les audiences remontent dans le nouveau créneau horaire, et sont presque revenues à un niveau normal.

- Hymne national synthé-Bontempi pour le 9/11, et pour l'intro de Chris Melendez.

- Srg Chris Melendez vs Zema. Un match tranquillou, avec un Sarge qui n'en fait pas trop, alors que je l'ai vu capable de plus sur le web.

- Roode dans le ring, remercie EY, parle trente secondes, et est interrompu par la Team MLK. Petit duel de promos, avec un Roode qui hype un peu Lashley tout en précisant qu'il n'en a pas peur et qu'il va lui botter le cul. Passage à tabac, et sauvetage par Joe et EY pour mettre en place un match immédiat.

- Joe, Roode & EY. Très bon 6-men tag match.

- Brittany tente de se renseigner auprès de Gunner pour savoir si Shaw est célibataire.

- Bromans & Velvet (w/A-Love & Zema) vs Rebel, Steve & Knux (w/Freak). Knux qui fait la roue = O_o. Un tag match tranquille, amusant, et une Rebel qui s'en sort pour son premier match tv ever.

- La Team 3D est confiante.

- Angle dans le ring, arrivée de EC3, pour expliquer sa situation, et exprimer sa colère. Angle improvise un Street Match pour EC3, contre Rhyno.

- EC3 vs Rhino, Street Fight. EC3 n'a pas peur de son adversaire, et charge tête la première, dans un match volontaire et efficace.

- Melendez est content de sa prestation, et motivé backstage.

- Les KOs réunies pour savoir qui sera en couverture (Velvet), ce qui agace Angelina. Havok se pointe, et démolit Gail et Brittany, avant de repartir avec la ceinture de Gail.

- Preacher Storm, qui reformate Manik.

- Un peu de promotion croisée avec Bellator, pour le match (assez moyen et peu compétitif) de Lashley.

- Gail cherche Havok.

- Preacher Storm & Sanada vs Aries & Tajiri. Un autre bon tag match, décidément.

- Les Hardyz sont confiants.

- Brawl Gail/Havok backstage, et dans l'arêne, jusqu'à l'intervention de la sécurité, qui se fait promptement démolir par Havok.

- 3d vs Hardyz vs Wolves, Table Match. Excellent main event, digne d'un PPV.

- Les Hardyz qui bookent un ladder match pour la suite de la Tag Series.


 

Un show plutôt sympathique, avec beaucoup d'action de qualité, la KO Div qui vient de passer la seconde, et de la hype pour No Surrender.

commentaires

Catch Review : Chikara - 14x04 - Goldfinger (22/06/2014)

Publié le 6 Septembre 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, Chikara

You Only Live Twice, le premier show de la saison, ne m'avait pas convaincu ; Quantum Of Solace, encore moins. Diamonds Are Forever, cependant, avait un peu remonté le niveau, sans s'avérer cependant très marquant. Place à Goldfinger...

- Public un peu mou et stoïque.

- Odditorium vs Ac/Dc vs Throwbacks vs BDK, 4-way Elimination Tag. Un tag match assez quelconque, avec pas mal de comédie (dont la slo-mo), et rien de particulièrement mémorable.

- Ophidian vs Movado (un gros agile avec un masque). Quelques moments efficaces, mais sinon, ça ronronne sérieusement, et Movado ne fait pas grand chose.

- Jaka vs Estonian Thunderfrog. À nouveau, rien de particulier à signaler, un match assez classique, solide mais peu mémorable.

- Devastation Corp vs 3.0. Un tag match dynamique, et avec un finish sympa, mais un tout trop brouillon pour vraiment convaincre.

- Chuck Taylor vs Jervis Cottonbelly. Panne de musique d'entrée pour Jervis, et un comedy-match amusant, mais anecdotique.

- Gekido & Missile Assault Ant vs Spectral Envoy. Un affrontement par équipes assez classique, et sans enjeux particuliers.

- Eddie Kingston vs Shynron. Une exhibition de Shynron, qui place des acrobaties dans tous les sens (le 450°+180° depuis la deuxième corde = :wub:), tandis que Kingston refuse le combat, jusqu'à l'apparition de Jimmy Jacobs. Ensuite, Shynron se fait squasher. Assez bizarre d'enterrer Shynron en 25 secondes chrono.

- The Colony & The Batiri vs Jimmy Jacobs & The Flood. Un brawl général dans toute l'arène le night club, avec des paires qui tour à tour viennent un peu se battre dans le ring. Bordélique, décousu, et paradoxalement assez routinier, avec la sempiternelle séquence de l'enchaînement de finishers des dix hommes, tour à tour. Bref, pas très marquant, et même le post-match à base de Deucalion qui se pointe, et choke-breake celui de ses sbires qui a perdu le match pendant que tous les autres se prosternent était assez moyennement convaincant (le choke/breakslam manque vraiment de punch et d'impact).



Encore une fois, un show particulièrement plat et sans enjeux/direction. Il n'y avait rien de particulièrement mauvais, honnêtement, et aucun botch déplorable, mais le tout manque vraiment de sens, d'énergie dans le booking, ou d'action hors du commun. Dommage.

commentaires

Catch Review : TNA Impact (03/09/2014)

Publié le 4 Septembre 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

L'Impact de la semaine dernière était un poil trop bavard, mais néanmoins satisfaisant, et ses audiences étaient en hausse ; espérons qu'il en soit de même cette semaine...

- Team MLK pour se pavaner dans le ring, Joe se pointe, et défie Lashley, mini-brawl, et match signé pour ce soir.

- Havok has arrived.

- Récap du feud Gail/Taryn.

- Gail vs Taryn, KO Title match. Public un peu plat dans les premières minutes, comme toujours avec ces tapings de NYC lors des matches des KOs, et un public (dont un boulet face caméra, qui se lève pour chanter "We Want Puppies") qui finit par se réveiller en cours de match, avec des "Better than Divas". ^^ Sinon, un match honorable, plus axé spots spectaculaires que technique, ce qui est assez normal vu le niveau actuel de Taryn.

- Havok débarque, et démolit les deux femmes. Joli chokeslam, tiens.

- MVP tente de foutre le doute dans l'esprit de EY.

- Les Bromans se disputent à propos de la KO qui les drague.

- EC3 pour troller gentiment les fans avec des exigences à la con, le public réplique, EC3 aussi, mais Rhyno intervient et chasse EC3. Rhyno vs Spud booké pour ce soir, au grand dam de Spud, qui va finir face, avec toutes ces conneries.  :)

- Brittany a jeté son dévolu sur Shaw, qui s'excuse par ailleurs auprès de Gunner.

- Gunner & Shaw vs Bragnus. Un match solide, avec un Shaw qui en fait un peu plus dans le ring, mais commence à pêter un plomb, et devient trop protecteur envers Gunner.

- MVP tente de foutre le doute dans l'esprit de Roode.

- Les Bromans rencontrent les Beautiful People. Mwé.

- EY vs Roode. #1 contender match. Match solide, avec pas mal de contres.

- Roode est ravi, Lashley peu impressionné.

- 3D pour mettre en avant leur avantage dans le Tables Match, et leur pedigree.

- X-Division 6-way, #1 contender match. Un match qui part dans tous les sens, et un #1 contender qui devrait donner un match très sec contre Joe.

- Storm & Sanada qui viennent chercher Manik pour le démolir, et l'emmener, certainement pour une séance de reprogrammation à la manière de Storm.

- Aries au micro, Storm pour lui répondre, et expliquer ce qu'il est en train d'accomplir avec son "armée". Arrivée de Tajiri en renfort d'Aries, et mini-brawl. Je sens venir le tag match next week.

- Spud hésite, mais EC3 ne lui laisse pas le choix.

- De la hype pour Melendez.

- Rhyno vs Spud. Public qui encourage Spud, lequel fait de son mieux, sous le regard impassible de EC3, guère impressionné par Rhyno.

- Samoa Joe vs Lashley. Public à fond dedans, et un excellent main event. Décidément, Lashley cartonne depuis qu'il est champion (en même temps, ça aide qu'il ait des adversaires de haut niveau).


 

Un show plutôt réussi à mon goût, plein d'action et de rebondissements, et sans promos à rallonge. Le seul vrai bémol, pour moi, étant Bromans/TBP, qui ne m'intéresse pas du tout (quoi qu'ils veuillent en faire).

commentaires

Un film, un jour (ou presque) #48 : L'Heure de Tuer Mon Père (2014)

Publié le 2 Septembre 2014 par Lurdo dans Cinéma, Critiques éclair, Review, Télévision, Lifetime, Drame

Au programme : un film par jour, cinq jours par semaine (tant que j'arriverai à tenir la cadence ^^), et des mini critiques d'une dizaine de lignes, tout au plus.

L'Heure de Tuer Mon Père (Killing Daddy/My Father Must Die) :

Criminelle à la petite semaine, psychologiquement instable, Callie (Liz Gillies) est bien décidée à se venger de son père, qu'elle rend coupable du suicide de sa mère, des années plus tôt. Lorsque son père souffre d'une attaque cérébrale, Cassie décide de rentrer à la maison, pour s'occuper de lui... avec comme réel objectif de mettre un terme à ses jours, et de dérober la fortune familiale.

Un téléfilm Lifetime assez calamiteux, qui repose entièrement sur le charisme de Liz Gillies, dans son registre habituel de jeune femme sexy & vénéneuse. Gillies est loin d'être mauvaise dans son rôle, mais l'écriture est tellement caricaturale, manichéenne et douteuse (le propos sur les maladies mentales supposément incurables, etc) font que le tout donne l'impression d'un script pour enfants de douze ans, avec des méchants très très maychants, et des innocents très très innocents.

1/6

commentaires

Catch Review : Chikara - 14x03 - Diamonds Are Forever (21/06/2014)

Publié le 30 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, Chikara

You Only Live Twice, le premier show de la saison, ne m'avait pas convaincu ; Quantum Of Solace, encore moins. Place à Diamonds Are Forever, qui s'est déroulé le même jour que QoS...

- Los Ice Creams vs Old Fashioned : grand moment de rigolade quand les deux teams tentent de transformer le match en trios match en recrutant des enfants dans le public... :P Un bon quart d'heure de grosse déconne très très sympathique, du Chikara old-school, en somme.

- Jojo Bravo vs Max Smashmaster : un petit trapu à la queue de cheval, face au gros bedonnant de la Devastation Corp (qui a perdu plus de 50 kilos, et est désormais au gabarit de Kane) dans un squash simple et direct, qui se conclue par un superbe moonsault du colosse (un moonsault qui ressemble étrangement à celui de Tursas, qui lui aussi à perdu un poids certain... hmmmm).

- Blind Rage vs Mat Fitchett. Un high flyer aux tattoos moches vs un vétéran goth de la Chikara, pour un match bref et assez classique.

- Batiri vs Oliver Grimsly & Qefka The Quiet (de l'odditorium aka la Menagerie 2.0). Un Batiri qui démolit ses adversaires jusqu'à la disqualification. RAS.

- Juan Francisco de Coronado (aka mini-Alberto Del Rio) vs Billy Roc (un vétéran des indies, entraîneur un peu bdeonnant au style très similaire à celui de Quackenbush, en un peu moins virevoltant). Promo quelconque de JFC ; pas un match très intéressant à mes yeux, principalement parce que Coronado n'est pas un compétiteur très mémorable, et qu'une fois que le match bascule à son avantage, ça devient rapidement prévisible et basique.

- The Colony vs The Colony Xtreme Force. Tag match solide et rodé entre ces deux équipes particulièrement habituées l'une à l'autre.

- Eddie Kingston vs Jimmy Jacobs. Jacobs se pointe en tongs, trolle un peu Kingston, et tente de le convaincre de se joindre à lui pour récupérer son titre bien-aimé. Kingston s'énerve, et l'attaque, mais finit par se coucher pour Jacobs lorsqu'il mentionne son titre. Pas inintéressant, mais j'ai vraiment du mal avec le personnage de Jimmy Jacobs, qui joue les Raven-bis avec son Brood "Flood"... beaucoup trop dérivatif à mon goût.

- BDK vs 3.0 & Archie Peck. Un match bref et basique, qui vire au brawl général avec intervention de l'Odditorium et du Batiri, et qui se transforme donc en...

- Bdk & Odditorium vs Peck.0 & Batiri. Sympatoche, mais bordélique, et assez classique dans son déroulement.

 

- Bonus match ! Shynron vs Chuck Taylor. Un match assez réussi, avec un Shynron exceptionnel d'agilité, de rapidité et d'acrobaties. Dommage que les commentaires (le commentateur habituel, et l'un des deux gamins du premier match) rendent le tout assez fatiguant et saoulant par moments. M'enfin c'est toujours sympa pour le gamin.



Deux heures de show nettement plus intéressantes que les deux précédents DVDs de la compagnie. Bon, ce n'est pas encore un retour à la grande époque de la Chikara, et il y a une absence flagrante d'intrigue générale ou de direction, mais il y a du progrès, avec trois matches plus ou moins réussis sur la carte.

commentaires

Catch Review : TNA Impact (27/08/2014)

Publié le 28 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Après un Hardcore Justice sympathique, mais aux audiences anémiques dans son nouveau créneau horaire, Impact continue son petit bonhomme de chemin, malgré la tourmente des rumeurs et des critiques internet.

- De la hype pour la tag series, et une petite récap du finish de la semaine dernière.

- Toujours pas très fan de Angle en tant que GM (toujours un peu robotique et forcé), même si les annonces faites depuis les balcons de cette salle font toujours leur petit effet. Arrivée de la team MLK, pour se plaindre de Kurt, troller le public new-yorkais, jusqu'à ce que Dreamer se pointe, et se fasse brièvement démolir. Un peu longuet pour ce que c'était, mais c'est toujours le problème de ces shows new-yorkais, on perd en concision ce qu'on gagne en énergie du public.

- Dreamer vs Lashley, Street Fight. Un Lashley dominant, une fois plus, pour un petit match efficace.

- Madison un peu jalouse de l'attention reçue par Taryn.

- Havok is coming, la semaine prochaine.

- Shaw et Gunner dans leur chambre d'hôtel, avec un Shaw au comportement suspect.

- Maddie vs Taryn. Un match assez solide, malgré son rythme parfois tranquille. Le semblant de heel turn de Maddie est intéressant, s'il se confirme.

- EY & Roode dans le bureau de Kurt.

- Shaw qui fait mumuse avec l'uniforme de Gunner.

- X-Div 6-men tag. Un match un peu précipité et brouillon par moments, mais dans l'ensemble assez fun.

- Rhino est en colère.

- Promos de Roode et EY, et Roode vs EY booké pour la semaine prochaine. Un segment solide, mais pas forcément indispensable en tant que tel.

- Les Bromans font un concours de Tinder, et entrent en compétition avec une KO mystérieuse... à suivre. Vont-ils tenter la combinaison Robbie/Assmacher à l'écran comme IRL ?

- EC3 vs Rhino. Match assez basique, jusqu'à ce que Carter pête un cable avec sa chaise, ce qui épouvante Spud.

- Storm, pour présenter The Great Sanada, aka une fusion de Sanada et Muta.

- Sanada vs Aries. Bon match, comme toujours entre ces deux hommes.

- Vidéo sur la nouvelle recrue, Chris Melendez, qui est ensuite invité dans le ring par Angle & co, pour que son histoire soit racontée par Anderson & Bully. Jolie histoire, mais segment un peu longuet.

- Team 3d vs Hardys vs Wolves, match #1 out of ?. Un main event qui part dans tous les sens, nerveux et spectaculaire. Et encore, il était clair que les trois équipes en gardaient sous le coude pour les matches suivants !


 

Un show qui n'était pas désagréable, malgré quelques segments promos un poil longs à mon goût. La tag series promet, s'ils maintiennent ce niveau-là tout du long, et sinon, les autres storylines continuent de se décanter progressivement, à leur rythme.

commentaires

Catch Review : TNA One Night Only - Xtravaganza 2014

Publié le 23 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

- Vidéo promo de Low-Ki assez cheesy, mais principalement parce que le bonhomme se prend tellement au sérieux que c'en est :mrgreen:

- Vidéo promo nettement moins risible sur le retour de Sabin.

- Un public globalement plat et décédé, mais bon, après le public de NYC, le contraste ne pouvait que faire mal.

- Qualifier #1 : Low Ki vs Sabin. Un match pépère, au rythme imposé par le meublage et le cabotinage heel de Sabin (ainsi que par la nécessité pour Low Ki de faire un match reposant, puisqu'il va clairement en finale). Vraiment RAS, donc, et pas de surprise.

- Promo solide d'Aries backstage.

- Qualifier #2 : Rashad Cameron vs DJ Z. Un peu le même concept que le match précédent, avec un booking et des rest-holds qui trahissent la conclusion du match. C'était nettement plus rythmé que le premier affrontement, cela dit, donc j'ai préféré.

- Qualifier #3 : Rubix vs Kenny King. Ça s'améliore, avec plus de vitesse et de rythme. Je persiste et je signe : je voudrais bien Rubix vs Low Ki, un contre un, sans limite de temps.

- Qualifier #4 : Ace Vedder (qui est à l'aise au micro, forcément) vs Manik (qui a aussi droit à une promo très sympa). Plutôt réussi.

- Kazaniels au micro, motivés et excellents. Ils me manquent un peu, je dois dire.

- Qualifier #5 : Sonjay vs Spud. Spud is awesome, et ce match semi-comique prouve bien qu'au besoin, il pourrait être un compétiteur sérieux dans la X-div.

- Promo de Petey, vidéo promo sur Tigre.

- Qualifier #6 : Petey Williams vs Tigre Uno. Très sympathique.

- Rashad devrait clairement être utilisé plus souvent.

- EC3 vient troller tout le monde, y compris la X-div. Malheureusement le public de l'IZ est mort.

- Wolves vs Bad Influence, 25000$ Ladder match. Excellent ladder match. Quel dommage qu'on n'ait jamais eu un feud conséquent entre ces deux équipes...

- Sanada vs Aries, 2 out of 3 falls. Un Aries trop confiant, un Sanada efficace, et un match excellent, à nouveau, malgré le manque de suspense.

- Ultimate X - Rashad vs Low Ki vs Vedder vs Sonjay. Peut-être le meilleur U-X depuis un bail.


Un PPV qui commençait lentement (et de manière téléphonée), mais a progressivement pris de la vitesse jusqu'à un dernier tiers tout simplement réjouissant. Je ne suis pas mécontent. 

commentaires

Catch Review : TNA Impact (20/08/2014) - Hardcore Justice 2014

Publié le 21 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Nouveau créneau horaire pour Impact, et nouveau jour de diffusion, pour un show dont la diffusion sur Spike TV est assurée jusqu'à la fin de l'année, minimum.

- Bram vs Abyss, Stairway to Janice. Démarrage sur les chapeaux de roue, avec un gros hardcore ladder match gentiment dégénéré, bien qu'un peu pépère niveau rythme, Abyss oblige. Bram est une brute absolue.

- EC3 n'a pas apprécié son séjour en prison.

- Magnus est un peu jaloux de Bram.

- Team EC3 dans le ring, pour se plaindre du traîtement subi la semaine dernière ; EC3 s'en prend à Rhino, qui réplique, mais ça n'impressionne pas Carter, qui passe à l'assaut, et démolit Rhino, sous le regard paniqué de Spud.

- Joe nous parle un peu de son passif avec Ki.

- Anderson dans une campagne de pub contre le tabac.

- Les Hardys promettent une résurgence de la tag Division.

- Un peu de hype pour Joe/Ki.

- Low Ki vs Samoa Joe, X-div title. Public déchaîné, et un excellent match entre les deux hommes, intense et nerveux.

- Les Hardys rendent visite à la Team 3D.

- Anderson en veut toujours à Shaw, et début de brawl backstage.

- Anderson vs Shaw, I quit. pas mauvais du tout, malgré une fin assez abrupte.
- 3D et Hardys ont convenu d'une idée pour relancer la Tag Div.

- Brawl backstage, la semaine dernière, entre Gail & Angelina ; Angle n'est pas content.

- Roode réfléchit sur sa carrière.

- Hardys, Wolves et 3D dans le ring, pour annoncer des matches imminents entre les trois équipes pour les ceintures.

- Dixie dans son lit, pour expliquer qu'elle souffre le martyr, et qu'elle va désormais se concentrer sur le côté business de la compagnie. Dixie la mégère qui sonne son mari d'un coup de sifflet pour qu'il rajuste son oreiller = :mrgreen:

- Hemme est enceinte.

- Storm continue de reformater Sanada... pour se constituer progressivement une armée révolutionnaire ?

- Gail Kim vs Angelina Love, Last KO Standing. À part les comptes mous et démotivés de Hebner, un bon LKS match, avec un finish efficace.

- Angle booke 3D vs Hardys vs Wolves, pour une série de matches à stipulations variables, dès la semaine prochaine.

- Promo un peu longuette de la Team MVP.

- 6 sides of Steel, #1 Contender. Un peu bordélique et court, mais assez fun, et avec un finish en suspens qui devrait mener à quelque chose de sympa.


 

Deux très bons matches (KOs & X-div), trois si l'on est fan du style hardcore du match Bram/Abyss, et deux autres dans la moyenne. Hormis la promo passable de MVP (qui aurait pu être zappée, pour laisser place à cinq minutes de plus dans le main event), c'était un show assez sympathique, ma foi.

commentaires

Catch Review : WWE Summerslam 2014 (17/08/2014)

Publié le 18 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

J'avoue : hormis les PPVs, j'ai presque totalement abandonné la WWE. La faute à des Raws répétitifs et sans intérêt intrinsèque, à des SDs inexistants, à du NXT trop inégal, et à un booking globalement soit trop téléphoné et prévisible, soit nonsensique. Rajoutez à cela la promotion constante et insupportable de ce foutu Network anémique à 9.99$, et je peine vraiment à supporter plus de 15 minutes du programme.

Mais Summerslam reste Summerslam, et malgré une carte assez peu engageante (sérieusement, Stephanie McMahon vs Brie Bella ? Ugh.), il y a toujours l'espoir d'une bonne surprise ou deux...

- Kickoff - RVD vs Cesaro : six ou sept minutes de match (dont deux de headlock, et un même spot délibérément répété trois ou quatre fois, histoire de bien meubler), une pub pour le Network en plein milieu, l'entrée pourrie de Cesaro, et une victoire de RVD. *soupir*

- Hogan, pour faire la promotion du WWE Network, et tout le public qui chante "9.99" en choeur, comme les bons robots lobotomisés qu'ils sont. J'ai honte pour eux.

- Miz dans le ring, botche sa promo.

- Miz vs Zigg, IC Title. RAS. Pas un mauvas match, et le résultat était satisfaisant, mais vu que je n'ai absolument rien à faire de Miz, que ce soit niveau personnage ou lutte... bof.

- Énième récap de Brie/Steph.

- AJ vs Paige, Divas Title. Pas un mauvais match, mais affreusement plat, mal rythmé, et prévisible. Sans compter que c'est à nouveau un retour au status-quo d'il y a quelques mois.

- Rusev vs Swagger, Pseudo-Flag match. *soupir* Encore une fois, ce n'était pas mauvais, mais Rusev mérite mieux que ce stupide gimmick en carton. Quant à Swagger... DGAF ?

- Ambrose vs Rollins, Lumberjack match. Un gros bordel non-sensique avec lumberjacks qui viennent parasiter le moindre début de truc intéressant. M'enfin c'était amusant à regarder.

- Jericho vs Wyatt. ZzzzzzzzzzZzzzzzZZZzzz. La routine habituelle de Wyatt et Jericho, meh. Et puis la chanson en post-match, meh again.

- Encore une récap de Brie/Steph. Ugh.

- Brie vs Steph. Un match très méthodique et lent, histoire de laisser le temps à une Steph dominante de placer tous les trucs répétés à l'entraînement. Ça aurait pu être pire, mais bon, ça ne faisait pas un bon match pour autant. D'autant que le finish était affreusement téléphoné de bout en bout.

- Un segment WTF sur un truc... euh... un fan promu catcheur à NXT pour une opé promotionnelle, un truc du genre... Euh... passons.

- Orton vs Reigns. ZzzzzzZZZZZzzzzzZZZZzzzz. Reigns devrait faire un Cena 2.0 parfait, il a le même nombre de mouvements dans le ring.

- Cena vs Lesnar. HW Title. Ils nous refont exactement Undertaker vs Brock, et Brock démolit donc Cena sans effort, enchaînant 250 german suplexes et finishers sans la moindre réponse. En gros, c'est une partie de WWE 2k14 entre un joueur normal, et un gamin qui ne connaît que deux mouvements, et les spamme non-stop sur sa manette jusqu'à gagner. D'un côté c'était profondément stupide (notamment parce que Cena a déjà encaissé bien pire au cours de sa carrière), et de l'autre c'était assez fun.

 

Un show étrange. D'un côté, je vois l'internet se pâmer devant ce PPV, parler de show fantastique, de meilleur PPV depuis des années, etc... et de l'autre, si l'action dans le ring était assez solide de bout en bout (bien que toujours discutable ça et là), le booking m'a paru... eh. D'ailleurs, en fait, tout le PPV m'a laissé assez circonspect, au niveau de l'intérêt de son booking...

Quel intérêt de donner une victoire à RVD, et d'enterrer Cesaro ? Quel intérêt de donner une ceinture insignifiante à Dolph ? Quel intérêt de redonner la ceinture à Paige, après le fail de son précédent règne ? Quel intérêt dans les feuds Rusev/Swagger et Wyatt/Y2J ? Quel intérêt d'avoir Steph qui domine son match, et gagne sur heel turn ? Quel intérêt d'avoir Reigns mis à ce point en avant alors qu'il est si limité ? Et enfin quel intérêt de soudainement booker Lesnar comme une bête invincible qui démolit Cena en 18 mouvements, alors que Cena a déjà survécu à bien pire dans ses matches, pour toujours triompher à la fin ?

(enfin, cette dernière question est rhétorique. Je vois très bien pourquoi ils l'ont booké ainsi : Brock avait besoin de légitimité après son match discutable contre Taker, surtout s'ils tentent de booker Bryan vs Brock, ou Brock vs Reigns. Mais j'ai trouvé la manière de faire affreusement maladroite et pataude, et limite contre-productive à force de trop en faire)

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (14/08/2014)

Publié le 15 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Alors même que la TNA vient d'annoncer un changement de créneau horaire pour Impact, qui passe le Mercredi soir de manière permanente, et enterre probablement par là-même toutes les rumeurs de non-renouvellement du programme, la diffusion des tapings de NYC continue...

- Bully dans le ring, sous les ovations du public, après son exploit de la semaine dernière. Idem pour Devon. Les Hardys s'incrustent, les deux équipes se passent de la brosse à reluire, et teasent un match supplémentaire entre elles. Segment efficace, bien qu'un peu hâché au montage (ça durait clairement quelques minutes de plus à l'origine).

- Joe confiant en sa capacité à défendre la ceinture de la X-div.

- La Team Dixieland fait piètre figure.

- Aries, Roode et EY se moquent cordialement de Dixie, et sont prêts à évacuer la Team MLK.

- Low Ki vs Tigre Uno vs Manik vs Homicide vs Crazy Steeve vs Zema, Elimination Match. Un match très fun, et qui va à 200 à l'heure.

- La Team Dixieland est mécontente.

- Team Dixieland dans le ring, pour se plaindre, interrompue par Kurt Angle, qui demande à la police de NYC (dont un avec un gros tatouage - on y croit à fond ^^) d'intervenir, et d'évacuer EC3 & co. Amusant.

- Gunner et Shaw se font confiance, sans rancune.

- La Team Dixieland tente de soudoyer les flics jusque dans la rue.

- Anderson vs Gunner. Un début de match sans réaction du public, qui commence à chanter des trucs sans rapport (CM Punk et le thème d'Adam Rose, il me semble), avant l'intervention des ciseaux du monteur de la TNA, et de Shaw, qui met fin au match, reçoit un "Thank you Dexter" du public, et clot le segment. Passons.

- Le post-crash de la semaine dernière, avec Bully qui chante "Ding Dong the Witch is Dead" sur le cadavre d'une Dixie qui reste immobile dans le ring pendant trois plombes.

- Love vs Sky vs Gail & Taryn, KO title match. Assez inégal, selon la lutteuse qui attaque ou défend. RAS.

- MLK se contrefoutent du sort de Dixie.

- MLK vs Aries, Roode & EY. Trios match solide et dynamique, avec une Spear mémorable.

- H*V*K is coming.

- Les Wolves sont attentifs à la suite du show.

- Abyss veut récupérer Janice, Bram et Magnus approchent, confiants. Bram trolle Abyss, et zou, un Full Metal Mayhem/Stairway to Janice est booké, avant un mini-brawl. Un segment un peu inégal dans son rythme.

- James Storm, qui développe un peu plus son personnage de laveur de cerveau avec "The Great Sanada". J'aime bien ce développement, même si ça crie déjà un peu partout au plagiat de la Wyatt Family... ^^

- Hardyz vs Team 3D. Très bon main event, avec quelques spots bien amenés.


 

Un show plus déséquilibré que les semaines précédentes, avec le gros de l'action confiné à la seconde heure de show, une première heure servant de transition et de reboot post-Dixie, et un public un peu plus dissipé & distrait que précédemment. Cela dit, ça reste tout à fait honorable, bien qu'un peu en dessous de ce à quoi les tapings new-yorkais nous avaient habitués.

commentaires

Catch Review : Chikara - 14x02 - Quantum of Solace (21/06/2014)

Publié le 10 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, Chikara

Malgré mon indifférence globale devant le précédent show de la compagnie, You Only Live Twice, servant de reprise après son année de hiatus, je continue cette saison en cours, avec un nouveau show intitulé d'après un James Bond, QoS.

- Submission Squad vs The Throwbacks. Un match match gentillet, sans plus. De l'ouverture de carte honorable.

- Heidi Lovelace vs Ophidian. Un match mixte assez méthodique et semi-technique, qui ne passe malheureusement jamais la seconde, et se contente d'enchaîner des tentatives de tombé, des kicks et des transitions travaillées mais relativement lentes. Pas forcément mauvais, mais les commentateurs décrivant le match comme un affrontement épique et hors-du-commun finissent par être contre-productifs.

- Quack dans le ring au micro, pour passer un peu de brosse à reluire communautariste à ses fans-qui-sont-les-meilleurs-du-monde blablabla.

- Baltic Siege (Latvian Proud Oak & Lithuanian Snow Troll) vs Block Party (Mr Azerbaijin & Prakash Sabar). Un comedy match tout droit sorti des promotions dérivées de la Chikara, avec des visages connus sous des masques improbables. Autrement dit, c'est de la pantalonnade amusante, mais finalement assez peu mémorable, notamment vu le finish en queue de poisson.

- deviANT vs Worker Ant. Un semi-brawl/semi-match-stratégique assez moyen, sans rien de particulièrement original ou spectaculaire.

- Pieces of Hate (Shard & Jigsaw) vs AC/DC. Tag match tranquille, avec passage en slo-mo obligatoire pour Corben, qui se transforme alors en John Cena. Pour être franc, la slo-mo commence à devenir un peu clichée systématique, mais elle fonctionne tout de même, principalement parce que les fans et les commentateurs jouent le jeu à 200%.

- Proletariat Boar of Moldova vs Estonian Thunderfrog. Encore un match made in WiF, encore un match moyennement sérieux, et encore un affrontement assez rapidement oubliable, d'autant que le Boar est un lutteur mollasson, hésitant et peu convaincant.

- Blaster McMassive & Oleg the Usurper & Jaka vs Spectral Envoy. Trios match assez classique pour le Spectral Envoy, qui maîtrise parfaitement le genre. En face, on est assez désordonné, et nettemment moins rodé au genre, donc un affrontement assez inégal, avec des problèmes de placement occasionnels.



Bref, deux heures assez quelconques, voire médiocres, et l'impression de voir un show de Wrestling is Fun plutôt que de la Chikara. C'est particulièrement anodin, plat et oubliable, tout ça.

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (07/08/2014)

Publié le 8 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Après un Destination X plus que réussi, la TNA continue d'ignorer les rumeurs idiotes du web, et enchaîne avec la suite des tapings new-yorkais...

- La team ECW est confiante, et prête à foutre le souk.

- Tonight, #ithappens.

- Abyss vs Bram, Monster's Ball. Un public bouillant et ultra-motivé pour un match hardcore assez classique, mais néanmoins efficace. Bram continue d'assurer.

- Joe satisfait de retrouver la X-Div, mais moins content de revoir Ki.

- La Team EC3 est confiante, et trolle gentiment l'héritage de l'ECW. À nouveau, EC3 s'avère excellent au micro.

- La Team MLK parade dans le ring, avec un paquet de bimbos. MVP hype un peu Lashley, sous les huées du public. Roode arrive, reçoit un accueil de superstar de la part des fans new-yorkais, et nous fait une bonne promo qui remet les choses à leur place, jusqu'à ce que King et MVP le démolissent. Sauvetage de Aries et EY, qui mettent MLK en fuite.

- Anderson continue de troller Shaw/Gunner.

- La Team ECW refuse de dévoiler l'identité de leur partenaire.

- Bromans vs Anderson, Shaw & Gunner. Anderson, uber populaire à NYC, trolle toujours Shaw, mais perd malgré un gros coup de main enthousiaste de Samuel.

- Dixie se motive avec King Mo.

- Anderson et Gunner s'engueulent backstage, séparés par Shaw, qui reste humble et s'excuse.

- Team EC3 vs Team ECW. Hardcore War. Un Gauntlet assez sympa - bien que se limitant, au final, à de l'action hardcore assez basique, ce qui n'a jamais été mon style préféré - avec un comeback assez jouissif d'Al Snow et de sa tête en plastoc, et un public déchaîné. La Team ECW trolle un peu Dixie, qui se planque derrière King Mo.

- Les Beautiful People font le trottoir marchent backstage.

- EC3 est déçu de ses coéquipiers, mais persiste et signe.

- Alove exige son rematch, Taryn l'interrompt, ALove trolle le public, Gail se pointe, et organise un four-way pour le titre, la semaine prochaine. Microbrawl pour finir, malgré le manque d'intérêt évident du public.

- Storm continue de laver le cerveau de Sanada.

- Havok is coming.

- Bully est content de sa soirée, et en veut plus encore.

- Sanada (w/Storm) vs Low Ki vs Joe, X-Div Title. Le main event spot pour la X-Div, ça fait plaisir, surtout quand le match est bon, et que Joe remporte le titre. Le feud inévitable Joe/Low Ki devrait être excellent.

- Dixie pête un cable, vire Zeke et Snitsky, insulte le public, jusqu'à l'arrivée de la Team ECW. Et ensuite... #ItHappened. Assez impressionnant à voir, je dois dire, avec le public en délire, le roster qui encourage le tout, et Dixie qui morfle (bon, elle n'était tout de même pas très rassurée, cela dit, ça se voyait par moment durant les segments précédents.)


 

Un show dans la direct lignée des Impacts précédents, avec de l'action, un public en délire, et un finish mémorable. Bien sûr, l'interwebz se plaint déjà, et accuse la TNA de misogynie et de sexisme, de promouvoir les violences contre les femmes, etc... le plus drôle étant qu'en parallèle, ce sont les mêmes qui se plaignent du PG, du politiquement correct de la compétition, du manque de violence, et des trop nombreuses limites imposées au catch moderne... *soupir*

commentaires

Catch Review : Chikara - 14x01 - You Only Live Twice (25/05/2014)

Publié le 3 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, Chikara

Il y a presque un an, au terme d'une saison médiocre au booking chaotique, la Chikara fermait ses portes sans prévenir, victime des complots d'une méchante corporation en voulant à la compagnie. On ne sait toujours pas vraiment pourquoi Mike Quackenbush a jugé bon de fermer sa compagnie : certains parlent de problèmes d'argent (tous les thèmes musicaux habituels, sous licence, ont été remplacés par des clones foireux et anonymes, pas mal de talents sont partis), d'autres de coucheries de Quack avec l'une des catcheuses (qui a effectivement quitté la compagnie) et de son divorce avec sa femme (qui posséderait une partie de la compagnie), d'autres encore prétendent qu'il avait besoin de vacances, ou qu'il était mécontent de la saison en cours, et qu'il a préféré tout rebooter plutôt que de continuer... reste que pendant un an, la plupart des lutteurs de Chikara ont dû se rabattre sur les "Wrestle is....", une demi douzaine de compagnies secondaires créées par Quack (et qui perdaient de l'argent), ou sur d'autres fédés indépendantes.

Et puis en début d'année, après des mois de vidéos youtube et de flash mobs sur le territoire de la fédé, le retour de Chikara a été annoncé. Une Chikara plus légère (bon nombre de favoris ne sont plus là), qui intègre en son sein quelques lutteurs des Wrestle Is... (en grande partie toutes fermées aujourd'hui), et avec un Quack qui, malgré la profonde inutilité et stupidité de cette année de hiatus, tente de faire croire à tout le monde que tout était prévu, et booké de longue date, avec comme preuve un "film" diffusé en salles (en fait une série de ces vidéos youtube amateures, mal jouées et mal filmées par la team Chikara, et mises bout à bout pour une diffusion payante), et de la rétrocontinuité incompréhensible et longue comme le bras (qui tente de rattacher les bouts d'intrigues jamais résolues des 12 dernières saisons de la compagnie).

Bref, le retour se devait d'être à la hauteur de la hype, surtout avec près de 1500 fans dans le public pour cet ippv.

- Faux départ de cinq bonnes minutes, avec un écran noir.

- Fans bruyants et en délire, ça fait plaisir. L'image n'est pas terrible, façon vieille VHS, avec en prime des artefacts vidéos sur la caméra principale ; l'audio est gentiment surchargé dès que le public crie.

- Générique animé façon James Bond/Archer, pour coller au thème de la saison. Sympa.

- Cinq bonnes minutes de ôla du public et de meublage.

- BDK (Nokken, un clone de Tursas ; Tursas ; Ares, qui a clairement pris un coup de vieux ; Schintzler, issu d'un des Wrestling is...) vs Spectral Envoy. Brève promo d'UltramantisBlack en pré-match, Tursas en profite pour attaquer en douce. Un Trios match de sept minutes, bordélique, et assez convenu dans son déroulement (on en a déjà vu pas mal, de ces affrontements...), mais pas particulièrement mauvais. RAS.

- Un trailer pour le "film" que je mentionne un peu plus haut. Mouais.

- Chuck Taylor vs Ashley Remington (au gimmick de pseudo séducteur). L'éclairage du ring est assez problématique (au dessus de l'abdomen, les lutteurs sont dans le noir), et le match est sympatoche, sans plus. Là encore, sept minutes à peine.

- Montée de Robbie Ellis (le nouveau "proprio" de la Chikara, un vétéran du catch) dans le ring, promo pompeuse de Quackenbush (qui boîte avec une canne), nouveau "GM" de la compagnie, qui flatte les fans dans le sens du poil, reçoit des ovations, et est très content de son travail.

- The Menagerie Odditorium (w/Sinn Bodhi) vs The Batiri. Le Batiri, acclamé par les fans malgré leur statut de heels, pour un match assez standard, encore une fois en dessous des dix minutes, et avec une fin en queue de poisson.

- Petit trailer en CGI pour le Podcast hebdo de la compagnie.

- Alberto Del Rio Jr Juan Francicsco de Coronado vs Jervis Cottonbelly. De la comédie amusante, du catch honorable, c'était bref, mais ce n'était pas désagréable.

- Bref trailer d'un jeu vidéo Chikara 16-bit en projet, sur kickstarter.

- 3.0 vs Deviant & 17 vs Shard & Jigsaw vs The Throwbacks. 3-way tag elimination Match. Un long match très chaotique, forcément, et un peu brouillon, mais qui assure le spectacle.

- Entracte.

- Promo backstage de Jimmy Jacobs, qui est uniquement là pour foutre le bordel.

- D'autres pubs pour des applis Chikara.

- Promo backstage un peu mécanique et laborieuse d'Icarus ; promo énervée d'Eddie Kingston.

- Récap détaillée de la résurrection de Chikara, avec une voix off anglaise. L'idée est bonne, l'ambition intéressante, mais l'exécution est gentiment cheesy, et affreusement "régionale".

- L'entracte continue, longuette.

- Jimmy Jacobs vs Archibald Peck. Jolie énergie, mais Jimmy Jacobs qui se dégage après 10 DDTs successifs comme si de rien n'était en milieu de match = facepalm. Limite ça a totalement tué le match.

- Encore des pubs pour les applis Chikara.

- Colony Xtreme Force vs Colony, 8-men tag. Plutôt réussi, malgré quelques botches, des spots un peu trop téléphonés, et un finish en queue de poisson. Brawl en post match.

- Trailer du King of Trios en Legos, parodiant le film Lego.

- Icarus vs Kingston, Chikara Champ title. Un peu de temporisation de la part de Kingston, mais un main event néanmoins assez brutal (en mode Taker vs Triple H @ Mania : big move/big move/big move/finisher/kickout en boucle), malgré un résultat décevant, foiré (Icarus se prend une commotion cérébrale pendant le match, et botche la moitié de ses prises et tout le finish), qui plus est téléphoné par Quack insistant systématiquement pour avoir tout le roster au bord du ring à chaque changement de titre.

- Scène post-générique, après deux minutes d'écran noir : tous les heels de la Chikara attaquent les faces dans le ring, et un géant en tenu post-apo vient détruire Kobald, qui fait ainsi ses adieux à la compagnie.


 

Pas mal de remplissage, de l'action assez basique, une production toujours ultra-indy fauchée, avec des caméras mal placées, des lumières insuffisantes (pendant le premier tiers, surtout)... pour un grand retour, c'était assez décevant. Je suis content que la compagnie soit à nouveau en état de fonctionner, mais bon... je m'attendais à mieux, et j'ai l'impression que Chikara se ROH-ise au niveau de sa fanbase ; à savoir que la compagnie joue de plus en plus la carte de la fanbase locale enragée pour qui on booke principalement, au détriment du reste des fans, qui n'ont pas forcément les mêmes priorités que le reste du monde, et ne passent pas tout leur temps dans les rues de Pennsylvanie à jouer aux jeux de pistes de la compagnie, ou bien sur le forum de la Chikara à décrypter des messages, et à suivre des intrigues qui ne sont développées que sur des blogs.

Un peu comme si la WWE bookait uniquement ses shows pour plaire au forum wrestlecrap, ou que la TNA bookait exclusivement pour l'Impact Zone.

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (31/07/2014)

Publié le 1 Août 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Enfin ! Destination X est arrivé, alors place à l'action, à la voltige, et au grand spectacle !

- Énorme trollage de la team Dixieland, promo massive de EC3, et réaction enflammée du public. Un démarrage sur les chapeaux de roue.

- Wolves vs Hardy, Tag title match. That was awe-some *clap clap clapclapclap*.

- Petite vidéo de hype pour Low Ki, qui croise Joe backstage.

- X-Div Qualifier - Zema vs Manik vs Low Ki. Très chouette match de X-div, digne de la grande époque. Ki vs Manik pourrait être un feud très fun.

- Storm qui se prend pour le leader d'une révolution, pour le nouveau mentor de Sanada, etc. Bonne idée de faire de Storm le manager et le porte-parole d'un lutteur japonais.

- X-Div Qualifier - Cage vs Sanada vs Crazzy Steve. Cage impressionnant de force pour son gabarit, et Steve efficace dans son rôle. Un match sympathique.

- La Team ECW est en route.

- Aries et Roode se motivent backstage.

- Team ECW dans le ring, Dreamer fait une promo émue, mais EC3 se défile. Efficace, et le public mange dans la main des anciens de l'ECW, c'est hallucinant.

- Angle et Joe discutent des limites de la X-Div.

- Dixie motive ses troupes.

- TBP ont un truc à annoncer.

- Jessicka Havok is coming.

- Joe dans le ring pour une promo décidée.

- X-Div Qualifier - Joe vs Tigre vs Homicide. Et un autre match réussi, un.

- Récap de Bram vs Abyss, & promo d'Abyss pour mettre en place un Monster's Ball la semaine prochaine.

- HW Title Match : Aries vs Lashley. Excellent main event, une opposition réussie entre puissance et volonté.


 

En ce qui me concerne, un show en béton armé, avec suffisamment d'action pour convaincre quiconque, et des intrigues qui continuent d'avancer. Bien joué, TNA. Seul bémol, peut-être, j'aurais préféré avoir moins d'anciens de l'ECW dans ce Dest-X, et un match de X-Div supplémentaire à la place, avec des guests comme Rubix inside. M'enfin bon.

 

commentaires

Un film, un jour (ou presque) #22 : Zapped - Une application d'enfer ! (2014)

Publié le 28 Juillet 2014 par Lurdo dans Cinéma, Critiques éclair, Review, Télévision, Disney, Comédie, Fantastique, Jeunesse

Au programme : un film par jour, cinq jours par semaine (tant que j'arriverai à tenir la cadence ^^), et des mini critiques d'une dizaine de lignes, tout au plus.

Zapped : Une application d'enfer ! (Zapped) :

Après un incident indépendant de sa volonté, Zoey (Zendaya Coleman) découvre que l'application de dressage de chien, sur son smartphone, lui permet désormais de contrôler tous les hommes autour d'elle...

Comédie Disney à la distribution sympathique et efficace, mais au scénario assez quelconque et banal. En bref, c'est hautement oubliable et prévisible, malgré l'énergie de Zendaya et de Chanelle Peloso.

2/6

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (24/07/2014)

Publié le 25 Juillet 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Le dernier Impact était une excellente mise en bouche pour les tapings de NYC, avec un très bon équilibre entre action, nostalgie et modernité. On enchaîne donc avec la suite !

- Bobby Roode vs MVP, Falls Count Anywhere. MVP renacle à la tâche, se fait engueuler par Angle, et Roode vient le chercher par la force. Du brawl très enthousiaste dans un public déchaîné, une brève intervention de King contrée par EY, et un démarrage de show sur les chapeaux de roue. J'aurais préféré que le sharpshooter de Roode soit plus réussi, visuellement parlant, mais bon, c'est du pinaillage.

- Hardy n'est pas en grande forme.

- Dixie est là pour encourager son neveu.

- Hardy arrive en boîtant (au passage, je remarque que Vladimir, le superfan de la wwf des années 80 et 90, est là pour assister au show, ça fait plaisir), et fait la présentation de son frangin, accueillii par un public ravi. Promo sympa de Matt, qui fait son mea culpa, et annonce que les Hardyz veulent affronter les Wolves à Dest X. Les Wolves arrivent, acceptent, et zou, le match est booké. Ça promet.

- Aries reste mystérieux sur ses intentions.

- Les Bromans, pour annoncer que Robbie n'a plus peur des clowns, et pour troller un peu au micro.

- Low Ki vs Zema Ion. Un match de XDiv intense, qui va à 200 à l'heure, et qui sert de démonstration à Low Ki. Un peu trop bref pour être totalement satisfaisant, mais utile pour remettre les choses à plat.

- Gunner et Shaw discutent tranquillou, mais Anderson vient troller.

- Team EC3 tente de se motiver, Dixie arrive, avec son garde du corps King Mo, et remet les choses au clair.

- Bragnus vs Gunner & Anderson. Un match assez court, qui dégénère en brawl, avec un Gunner brièvement sauvé d'un passage à tabac par Shaw, qui se prend quelques coups pour son nouveau pote. Abyss vient mettre un terme à tout ça en visant Bram. Un segment assez chargé, au final, visant à réétablir Bram/Abyss, tout en insistant sur la reconversion de Shaw.

- La Team ECW reste convaincue du passage imminent de Dixie au travers d'une table.

- Angle et Aries dans le ring, pour connaître la décision d'Austin, mais Lashley et MVP s'incrustent, et MVP trolle joyeusement Austin et la X-div, ce qui pousse Aries, forcément, à échanger son titre contre un title shot vs Lashley. Excellente promo d'Aries, et je dois dire que l'expression ravie d'Angle pendant tout le segment était assez :mrgreen:

- Récap du feud de Taryn et Gail.

- Gail vs Taryn III, KO Title Match. Pas le match le plus fluide du monde, mais on ne peut pas reprocher aux deux compétitrices de ne pas s'être données à fond dans ce match... tant qu'il a duré. Le finish était logique, et mènera probablement à une version plus longue et spectaculaire (voire hardcore) du match @ BFG.

- Dixie a des renforts mystérieux.

- Muta est dans la place, et reçoit un accueil triomphal, avant d'être interrompu par Robbie E, qui vient troller un peu.

- Muta vs Robbie E. Squish squash, un green mist, un dragon screw, un shining wizard, et puis c'est réglé.

- Storm est mécontent de voir Muta voler du temps d'antenne aux lutteurs de la TNA, un petit coup de Beer Mist, et le voilà qui passe à tabac Muta et son sbire. Sanada intervient pour sauver Muta, mais se retourne contre lui : il a cédé au côté obscur. Un segment efficace.

- Dixie et King Mo avec Borash ; Dixie promet que si le public veut chanter ECDub, elle va lui donner une bonne raison de le faire.

- Team EC3 vs Team ECW, NYC Street Fight. Domination de la Team ECW, jusqu'à l'intervention de Snitsky et Ezekiel, qui renversent la vapeur, et permetteront sans doute à Dixie de venir se vanter qu'elle a ramené la véritable WWECW à NYC. Keep on trollin trollin trollin... :mrgreen:


 

Pas l'Impact le plus chargé en action longue et de qualité (ça, c'est réservé au Destination X de la semaine prochaine), mais un show de transition qui continue sur la lancée du précédent, en en conservant l'énergie, et en faisant avancer les nombreuses pièces en présence sur l'échiquier, à tous les niveaux. Mine de rien, il s'en est passé, des choses, en à peine 83 minutes...

commentaires

Catch Review : WWE Battleground 2014 (20/07/2014)

Publié le 21 Juillet 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

*Préshow*

- Adam Rose vs Fandango : micro-match pris en cours de route, sans rien de mémorable du tout.

- Naomi vs Cameron : Aouch.

*PPV*

- Usos vs Wyatts, Best out of three Falls, tag title match. Pas mauvais, voire même efficace sur la fin, mais très formulaïque, et finalement assez classique pour ces deux équipes : deux premiers tombés quelconques, et ensuite, on passe en mode spotfest indy, avec des finishers dans tous lessens, des comptes de deux, etc.

- Promo forcée de Rollins, attaqué par Ambrose, qui se fait virer par HHH (probablement histoire de cacher la blessure de Rollins, que les dirtsheets ont prétendues être un work mais qui semble clairement réelle).

- Aj vs Paige, Divas title match. Match quelconque, RAS, si ce n'est Paige qui tape la discute en plein milieu de match, allongée sur le dos, et quelques autres moments maladroits.

- Orton veut faire la paix avec Kane avant leur match. Sans intérêt.

- Du blabla et des récaps.

- Swagger vs Rusev. Promo sans intérêt et routinière de Lana, feud de mauvais goût, un bourrinage basique entre les deux hommes, et un finish à la con.

- Une promo laborieuse (limite honteuse) de la Team Goldust & Stardust.

- Rollins dans le ring pour exiger d'être annoncé le vainqueur de son match. Ambrose se pointe, et démolit Rollins dans le public, avant d'être expulsé. Un segment digne de Raw.

- Y2J vs Bray Wyatt. Un match assez basique et lent, à la limite de l'anecdotique, avec en prime un mini-botch assez moche sur une des prises de Wyatt.

- Rollins rentre chez lui backstage, et se fait attaquer par Ambrose.

- IC Battle Royale. Des spots sympas, quelques botches durant la phase finale, et une victoire absolument pitoyable et téléphonée à la clef.

- Fatal Four-way for the WWHW title. J'ai raté les deux-trois premières minutes du match, mais bon, c'était de toute façon la routine habituelle : les heels se disputent, Reigns domine avec ses trois moves of doom, et Cenawinslol. Dommage, parce que le match n'était pas mauvais, dans le genre "on enchaîne les finishers, et les comptes de deux, ad lib".


 

Un PPV particulièrement insipide, qui n'est jamais parvenu à égaler et/ou maintenir le niveau de son match d'ouverture. Pas forcément surprenant, mais bon, ce n'est pas en choisissant d'ignorer les fan favorites que la compagnie va réussir à vendre aux fans son Network vacillant.

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (17/07/2014)

Publié le 18 Juillet 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Enfin la diffusion des tapings de NYC, précédés d'un buzz énorme qui a presque réussi à inverser la vapeur au niveau de la réputation de la compagnie online. Presque.

- Chouette vidéo d'intro.

- Angle dans le public pour ouvrir le show sous les acclamations de la foule. Idem pour Taz, qui semble particulièrement motivé.

- Bully & Dreamer jouent avec le public (un public très... viril et bourrin), EC3 et Rhino viennent troller tout le monde (de bien belle manière), et brawl.

- Bully & Dreamer vs EC3 & Rhino. Tag match tranquille, efficace pour motiver les fans, et sans grande surprise.

- Lashley est en costard.

- Angle met Aries au défi.

- Evil Dark James Storm continue de corrompre Sanada, à grands coups de gifles.

- 8 Men X-Division Elimination Gauntlet. Un match très sympathique dans sa phase #1, et très convaincant en phase #2. Une réussite.

- Roode et EY se rappellent le bon vieux temps.

- Storm trolle un peu plus Sanada, et le passe à tabac, pour le forcer à se défendre.

- Dixie is in the house.

- Hardy explique son retour.

- MVP trolle gentiment NYC, et King se vante + se plaint d'Angle.

- MVP & King vs Roode & EY. Tag match efficace pour ce que c'était, avec un MVP qui joue la carte de l'esquive constante. Gros passage à tabac en post-match.

- Brittany vs Madison Rayne. Street Fight. Match tout à fait honorable et sympathiquement intense, malgré un public parfois un peu distrait.

- Bonne promo de Dixie backstage.

- Angle vient féliciter Aries backstage, et lui rappelle qu'il a un choix à faire la semaine prochaine.

- Hardy vs Lashley. HW title match. Un public totalement réuni derrière Hardy, qui reste un grand malade, et un très bon match entre les deux hommes.

- Dixie se contrefout des fans "dangereux" de NYC.

- Angle booke MVP vs Roode la semaine prochaine.

- Orange Spud dans le ring, pour faire l'intro de Dixie. Dixie trolle et insulte tout le monde, visiblement à l'aise et motivée ; Dreamer et Ray se pointent avec une table au nom de Dixie ; brawl, fuite de Dixie, arrivée de Devon, et 3D sur EC3 au travers d'une table, tandis que la foule explose.

 

 


 

Un show assez jouissif, ne serait-ce que pour son ambiance tonitruante, et qui ne laisse présager que du meilleur pour les autres Impacts de New York. À comparer avec les shows dans l'Impact Zone : c'est le jour et la nuit.

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (10/07/2014)

Publié le 11 Juillet 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Ultime show avant les tapings de NYC, ultime show avec le ring à quatre côtés, et un show qui renoue plus ou moins avec les thématiques de l'ère Bischogan, à savoir le Championship Thursday...

- Angle récapitule les matches de ce soir, demande à Willow de venir le voir, et lui explique qu'il est temps pour lui de redevenir Jeff Hardy, maintenant que la Team Dixieland a été annihilée.

- Aries est confiant.

- Wolves vs Bragnus, Tag Titles Match. Un bon match, long, solide et méthodique.

- Roode agacé, défie MVP, qui vient en roulant, et manque de se faire démolir par Roode et EY, mais est sauvé in extremis par la Team MVP.

- Storm tente de faire basculer Sanada vers le côté obscur, en lui expliquant qu'il doit se libérer de l'influence de Mutah.

- Angle confiant d'avoir su toucher Jeff Hardy. Et non, ce n'est pas sale.

- Aries vs Sanada, X-Div title match. Ça ne pouvait pas totalement être à la hauteur de leur match du ONO Global Impact, mais ce n'était pas mauvais pour autant, bien au contraire. De l'action très réussie. Et une fois de plus, Aries est champion à l'approche de Destination X. :mrgreen:

- Bully parle de Rhino. EC3 n'est pas impressionné.

- Bully dans le ring, au micro, exige des explications. Rhino l'accuse de manipuler tout le monde pour parvenir à ses fins. Ray réplique en trollant sévèrement son ancien pote. EC3 s'en mêle, et paf, un Gore sur Ray, et Dreamer intervient in extremis. Segment bien mené pour chauffer un peu plus les tapings de New York.

- Segment backstage sympatoche des BP.

- La Menagerie se motive.

- ALove vs Britt vs Gail vs Maddie, KO Title match. Un match sympathique, et à nouveau assez long pour ce que c'était. Décidément, ce soir est un bon show sur ce plan là.

- Aries est satisfait de sa victoire, et tease de ne pas encaisser l'Option C.

- Vidéo promo pour Bobby Lashley qui est un monstre de puissance, ce que MVP ne se prive pas de nous rappeler de manière efficace.

- 20 Men Battle Royale for the #1 Cont. Spot. Un match sympathique au résultat final un poil prévisible, mais qui devrait néanmoins donner lieu à un match de championnat intéressant.


 

Un show qui, s'il souffrait un petit peu d'un public légèrement fatigué, était cependant blindé en action jusqu'à la gueule (seulement quatre matches, certes, mais des matches longs, ininterrompus, et globalement de qualité). Un bon chant du cygne pour le ring à 4 côtés, donc, et une mise en place très réussie pour les tapings new-yorkais.

commentaires

Catch Review : TNA One Night Only - Global Impact Japan

Publié le 5 Juillet 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

TNA One Night Only - Global Impact Japan :

Enfin, presque, parce que j'avoue, j'ai triché, j'ai regardé la version japonaise du show. Et je dois dire que ça fait plaisir de ne pas avoir de Tenay & Tazz dans les oreilles, ça aide à se concentrer sur l'action. Bon, en contrepartie, on doit se taper 5h40 de show dont facilement 90-100 minutes de blabla, de preshow, et tout ça, mais heureusement, l'avance rapide est bien pratique dans ce cas-là.

- Bad Influence vs Junior Stars. Match honorable, mais un peu brouillon au niveau du mélange des styles, du selling et du placement (surtout de la part de l'équipe japonaise).

- Madison Rayne vs Gail Kim. Une Maddie très en formes, pour un match assez standard (à un ou deux spots près, sur la fin), qui laisse le public japonais assez passif, sauf lors des quelques spots plus affirmés (et du head-scissors botché).

- Abyss vs Yoshihiro Takayama. Roh la tête de dégénéré de Takayama... on sent le bourrin qui a connu des paquets de fights brutaux. Aucune finesse dans ce match, uniquement deux boeufs qui se mettent violemment sur la tronche jusqu'à l'égalité. Pas très subtil, et plus de la comédie qu'autre chose, finalement.

- Masakatsu Funaki vs Bobby Roode. Un match lent et méthodique, avec un Roode en mode heel râleur, qui motive tout le public japonais à le huer copieusement. Plutôt réussi.

- La team de Mutoh attaquée backstage, mais sauvée par leur coéquipier.

- Samoa Joe, Rene Dupree & Kono vs Mutoh, Robtista & Kea. Holy WTF... Rene Dupree est... wow... je... wow. C'est quoi, ce look, ces tattoos, cette musculature improbable... !? La drogue et les stéroïdes, c'est mal. Et face à Rob Terry, il a l'air encore plus pitoyable, comme une version délavée, et qui ne se serait pas entraînée depuis six mois. Bon, sinon, un trios match solide, bien mené, avec un Rob Terry étonnament efficace, et un Joe qui se retourne contre son équipe d'abrutis.

- Bromans vs Wolves vs Team 246. Tag titles. Très bon 3-way tag, avec une chouette prestation des Bromans.

- Sanada vs Aries. X-div title. Excellent match de X-div. Et encore, excellent est bien trop faible.

- Magnus vs Kai. HW title. Bon match poids lourd, RAS.

 

Un show inégal, mais qui vaut clairement le détour pour une poignée de matches, et pour l'ambiance radicalement différente du catch américain habituel. 

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (03/07/2014)

Publié le 4 Juillet 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Alors que la WWE peine à produire des shows et des feuds captivants, qu'elle est en panic mode suite au semi-flop du Network, et que les fins prématurées de contrats s'y succèdent, à la TNA, au contraire on a le vent en poupe, avec des Impacts tous aussi solides les uns que les autres, et un buzz du tonnerre grâce aux tapings de NYC...

- Angle au micro, il rend son poste à Earl Hebner (bof), annonce les matches de la soirée : Joe est mécontent, vanne un peu Kurt, l'accuse d'être comme tout le monde (prêt à se booker un title match à la première occasion) et il rappelle à Angle qu'ils sont différents ; une intro qui shoote dans tous les sens, notamment sur la paresse supposée de Joe, et qui après un début mitigé, a droit à une montée en puissance très réussie.

- Backstage, Roode se fait passer à tabac par MVP et King. Angle vient aux renseignements.

- Bromans vs Menagerie vs Wolves, tag title match. Pas eu droit à l'entrée spécial "4th of July" de la Ménagerie, et sinon, un triple threat trop bref pour vraiment totalement convaincre.

- Angle booke King vs Roode dans un Street Fight.

- Roode vs King, Street Fight. Un brawl old-school, dans le public et dans le ring, assez fun et réussi.

- Promo confiante d'EC3.

- Roode est ravi de sa victoire, et est motivé pour regagner la ceinture (à BFG ?).

- Aries veut son rematch contre Senada, et Angle le booke pour la semaine prochaine.

- Brittany dans le ring, au micro, face à Madison. Brittany s'excuse, Madison continue de la prendre de haut, et Britt la démolit. Un peu déçu qu'ils aient décidé de faire de Britt une heel, m'enfin on verra bien.

- Promo backstage de Bully.

- MVP backstage, pour une promo au sujet de Lashley.

- EC3 vs Bully, Tables match. Grosse ambiance, domination de Ray, et EC3 qui s'en sort in extremis grâce à Spud et Rhino, qui fait un retour surprise, et trahit Bully. Efficace, et une addition de taille à l'écurie Dixie.

- Roode et EY se motivent backstage.

- Rhino n'en a rien à foutre de ce que pense autrui.

- Récap très réussie de la carrière de Samuel Shaw.

- Shaw et Gunner dans les couloirs de la TNA, pour faire ses excuses à Christy, mais Anderson s'en mêle, et est dubitatif.

- TBP et leur arbitre favori backstage, pour préparer leur match à venir. Angle kickbanne Stiffler pour ce soir.

- Knux commence à réaliser que la Menagerie est difficile à gérer.

- Gail vs A-Love, KO Title. Pas mal d'interventions et de tricheries dans la première moitié, mais une seconde moitié nettement plus solide.

- Lashley vs EY. HW Title. Un main event très intelligent : Lashley gagne proprement et comme une brute, tandis que EY n'a pas de honte à avoir dans cette défaite, vue sa cheville endommagée.


 

Un show qui commençait bien, avant de me faire peur avec ce triple threat précipité... et puis en fait ça se reprend très vite, ça avance sur plein de fronts, et ça trace sans se retourner pour le reste de l'émission. Très satisfaisant.

commentaires
<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 > >>