Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (semi) éclairés...

Articles avec #catch catégorie

Catch Review : Wrestlemania XXX

Publié le 7 Avril 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Wrestlemania XXX :

Préshow :

- Fatal 4-way tag elimination match, tag titles. Les fans sont clairement pro-Cesaro/Real Americans. Tag match standard, un peu laborieux et brouillon par moments, et avec un Cesaro qui perd, pour relancer le split des Real Americans. RAS, en somme (clairement pas digne des This is Awesome à répétition du public, mais bon, depuis que le WWE Universe a découvert l'existence de ce chant, il a un peu perdu de sa superbe et de sa signification).

- Vidéo d'intro sympatoche.

- Hogan se pointe, botche sa présentation, Austin l'interrompt, fait une promo générique à la Austin, Rock l'interrompt, fait une promo générique à la Rock (enfin, un petit rap), tout le monde se moque de Hogan et de ses botchs. 25 minutes.

- Bryan vs HHH. Une intro ridicule de HHH, un gros succès populaire pour Bryan, un Trips qui tente de se la jouer technique, et un match standard de Bryan, solide, mais sans surprise. Idem pour le passage à tabac ultérieur.

- NAO & Kane vs Shield. Un squash baclé, clairement là pour rattraper du temps perdu. Pitoyable de voir ça alors que les tag titles étaient en préshow.

- Les légendes jouent avec les jouets de la WWE backstage.

- Andre Battle Royale. Un gros bordel brouillon et désorganisé, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que six ou sept personnes. Là, enfin, ça devenait sympatoche, et le finish était excellent.

- Bray vs Cena. Intro musicale réussie pour Bray, match assez anecdotique, typique de Cena. Et le résultat, forcément, est une rediff de la storyline "Embrace the hate" de Kane. Meh.

- Ouhlàlà, Bryan est blessé, quel suspense...

- Undertaker vs Brock. Lesnar qui, fidèle au buildup de ce match, semble faiblard de bout en bout ; Taker avec un look à la con ; et un match particulièrement décevant, lent et pataud, sans réelle énergie ni suspense. Et en plus, bien entendu, le streak s'achève là-dessus. Uberfacepalm.

- Divas Clusterfuck. Une tonne de Divas dans le ring, et first fall wins. Bordélique, et se résumant à des finishers enchaînés, et à un spot acrobatique ou deux. Totalement inutile.

- Les vieux, backstage, whatever.

- Batista vs Bryan vs Orton. Enfin, plutôt un Batista vs Orton surbooké, qui font le gros du boulot, pendant que Bryan se repose entre deux attaques. L'Authority intervient pour empêcher la victoire de Bryan, le public demande l'aide de CM Punk, et le tout se regarde d'un oeil pépère. Pas désagréable, mais vraiment too much.

 

Bilan : il y a une morale intéressante à tirer de ce PPV : tu peux faire 9 mois de shows allant de "médiocres" à "horribles", tu peux avoir un squash match sur ta carte de PPV, tu peux recycler sans vergogne une storyline avec exactement le même résultat, tu peux ne pas booker les 2/3 de ton roster et les foutre au dernier moment dans des matches fourre-tout, tu peux sacrifier l'une de tes institutions à un mec qui n'en a pas besoin pour être populaire, et tu peux tout simplement surbooker tout ce qui bouge... ce sera instantanément pardonné du moment qu'un fan-favorite remporte la ceinture.

Du moins, si tu t'appelles WWE.

Un PPV très très inégal. Ça tenait assez bien la route jusqu'à la victoire de Cesaro : rien d'exceptionnel, et un squash honteux tout de même, mais ça allait... et ensuite, patatras, entre le remake de Embrace the Hate, le Brock/Taker foireux, et le main event télégraphié. Bon, je suis content pour Bryan, mais rien ne dit qu'il ne va pas perdre le titre dès demain... et de là à s'ébaubir comme tous les fans (et les catcheurs indépendants) le font sur le web, en parlant de renouveau et de passage de flambeau... mouais, aux dernières nouvelles, Orton, Batista, Brock et Cena sont toujours en haut de la carte...

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (03/04/2014)

Publié le 4 Avril 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

- Vidéo de hype efficace, et le show commence aussitôt avec...

- Roode & EC3 vs Bully & Willow, tables match. Public déchaîné, démarrage sur les chapeaux de roue, action efficace, et passage à tabac de Bully par les heels en post-match.

- Kenny King arrive au stade, mais apprend qu'il n'a pas de match ce soir.

- Magnus est confiant, malgré l'absence d'Abyss.

- King interrompt MVP backstage.

- Anderson vs Shaw, straight-jacket match. Brèves promos pour débuter, et un match honorable, sans plus.

- Les Beautiful People sont de retour, et ambitieuses. Bon segment backstage.

- EY motivé.

- Tigre Uno vs Sanada. Best of three, match #1. Kenny King s'incruste, brève promo, MVP réplique, duel de promos, et King défie MVP, pour obtenir un match ce soir. Le match commence enfin, est assez bref, mais solide, et le finish est d'une propreté superbe.

- Brittany fait amie-amie avec Maddie, et se propose comme tag partner.

- Magnus dans le ring, et présente Abyss en costard (une fusion d'Abyss et de J-Park... je vais l'appeller A-Park), avec son masque. ^^ Magnus mentionne James Mitchell (ça fait deux fois, plus qu'une, et le Candyman Mitchell apparaît), essaie de convaincre APark qu'il l'aime, et que par conséquent APark lui doit fidélité et obéissance. EY attaque APark, Joe arrive, brawl général.

- MVP et les Wolves, interrompus par Robbie E, qui se défile pour leur match de ce soir.

- Knux en famille.

- The Beautiful People vs Maddie & Brittany. Tag match standard, RAS.

- King vs MVP. King über arrogant, MVP qui s'amuse avec lui en jouant sur le terrain technique vs le terrain plus acrobatique de King, et King qui s'énerve enfin, et qui se barre avant de s'en prendre une en retour. Le début d'un feud, donc, à priori.

- Magnus tente de recruter EC3, qui le rejette.

- Brawl King/MVP, interrompu par les Wolves.

- Joe vs Magnus vs EY vs Abyss, World Heavyweight Title. Main event très solide, qui met clairement en place le turn d'Abyss, probablement accompagné d'un retour de James Mitchell.

- Next week, Wrath of the Dixie ! Release the Spud-Kraken !

 



Un show réussi, avec pas mal d'action, et nettement mieux rythmé que celui de la semaine dernière.

commentaires

Catch Preview : Wrestlemania XXX

Publié le 31 Mars 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Cinéma, Télévision, WWE

Bon, Mania. Étant donné que j'ai fini par totalement lâcher la WWE durant cette Road to Mania (pas vraiment le résultat escompté par la compagnie, je pense), tellement c'était chiant, prévisible et redondant, je n'ai pas de grands espoirs pour le PPV. M'enfin bon, allons-y pour quelques pronostics.

Divas Invitational Match :
AKA on est incapable de booker la division, donc on les fout toutes en vrac dans un match de dernière minute. AKA il est temps que AJ perde sa ceinture au profit d'une des Bellas. AKA ça va être un désastre, mais j'espère quand même une surprise, du genre Kharma qui profite du format Invitational pour faire son retour et prendre la ceinture après avoir démoli tout le monde.

Andre the Giant Memorial Battle Royal Match
AKA on a un PPV de quatre heures mais comme on est incapables de booker la mid-card, on les fout tous en vrac dans un match à la con. AKA ça serait logique de faire gagner Big Show, mais bon, de toute façon, le résultat ne compte pas le moins du monde.

The Shield vs. Kane & The New Age Outlaws
Il y a un mois, The Shield était sur le point de s'autodétruire, avec un 3-way prévu pour Mania. Aujourd'hui, ils affrontent les vieux dans un match sans intérêt. Victoire du Shield, à moins d'un heel turn d'un de ses membres pour rejoindre l'Authority... on peut toujours rêver, non ?

WWE Tag Team Championship Match The Usos © vs. The Real Americans vs. Ryback and Curtis Axel vs. Los Matadores
AKA on ne sait pas comment booker la tag division, donc autant les foutre tous en vrac dans un match de dernière minute, et les laisser faire leur truc. Avec un peu de bol, on aura enfin le faceturn de Cesaro.

John Cena vs. Bray Wyatt
Le build-up était risible (Wyatt qui débite des promos non-sensiques chaque semaine, et Cena qui "a peur pour la première fois de sa carrière", lulz), et le match devrait être potable, mais Wyatt a du mal avec les matches longs, donc Cena va devoir faire le gros du boulot. Ah, et pour le coup, si Cena wins, c'est méga facepalm.

The Undertaker vs. Brock Lesnar
On parie qu'au Raw de ce Lundi (que je ne regarderai pas plus que les semaines précédentes), Brock va démolir Undertaker, histoire de lui donner un minimum de crédibilité, après avoir été humilié et dominé par Taker depuis des semaines et des semaines ? Il serait temps... même si le match sera exactement ce à quoi tout le monde s'attend. J'espère toujours une apparition de Sting à la fin, depuis les rafters, pour mettre en place le match de PPV de l'année prochaine.

Third Spot In The WWE World Heavyweight Championship Triple Threat Match Daniel Bryan vs. Triple H
Allez, juste pour le fun, et parce que la destinée de Bryan est trop prévisible, on va dire que Triple H et ses sbires démolissent méthodiquement Bryan, mais que Hulk Hogan intervient, et le met quand même dans le main event, qui se transforme en Fatal Four-Way. Comme ça tout le monde est content, surtout Triple H, qui main evente Mania et flatte ainsi son égo.

WWE World Heavyweight Championship Match Randy Orton © vs. Batista vs. Daniel Bryan Or Triple H
3-Way ou Fatal Four Way remporté par Bryan, forcément, histoire de se mettre l'internet dans la poche pendant encore six mois d'abonnement au Network... mais j'avoue que j'aimerais beaucoup voir Bryan sur le point de remporter le titre, mais qui se prend un pedigree furtif, et HHH nouveau champion. L'internet exploserait, les sites de news seraient en panique à essayer de justifier tout ça et, pire que tout... tout le monde continuerait à regarder, comme un joli troupeau de moutons. :mrgreen:

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (27/03/2014)

Publié le 28 Mars 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

- MVP sur le point de prendre une Décision Exécutive, interrompu par Magnus, qui déclare Abyss intouchable. MVP organise un 3-way Joe/Abyss/MAgnus la semaine prochaine, et attise les flammes de la discorde entre Abyss et Magnus. Joe n'est pas particulièrement content,et le tout dégénère en mini-brawl.

- EY tente de s'incruster dans le 3-way de la semaine prochaine, et balance une promo ultra-motivée pour convaincre tout le monde (sauf Joe). Brawl Joe/EY. Réussi.

- Bully a retrouvé son twittah !!

- Les Wolves veulent un match contre Abyss & Magnus.

- EC3 & Spud à la chasse au Willow. :mrgreen:

- Wolves vs Magnus & Abyss. Tag match rapide et efficace, avec un Magnus qui abandonne très rapidement pour passer à autre chose. Abyss s'en va avec la ceinture.

- Les Beautiful People s'engueulent dans le ring, et ALove lance un ultimatum à Velvel. Meh. Au moins c'était bref.

- Brève récap de Storm/Gunner.

- La chasse au Willow continue... et le Willow chasse le Spud. ^^

- Brève récap de Storm/Gunner (la suite).

- Bully Ray pour une petite promo, entouré de tables apportées par plein de "fans". Roode réplique à l'identique, et esquive le combat. Brawl honorable, mais qui risque de faire un peu redondant avec Storm/Gunner à venir.

- Abyss et Magnus face à face, et Magnus remet les pendules à l'heure.

- Knox découvre la situation calamiteuse at home.

- Maddie vs ALove. Un peu brouillon par moments, et plus préoccupé par Velvet que par l'action en elle-même, mais rien de honteux.

- EY est motivé.

- Kenny King vient chercher un adversaire pour la semaine prochaine.

- Joe vs EY. Un match nerveux et méthodique.

- La chasse au Willow continue...

- Samuel Shaw qui martyrise Christy pour lui piquer une mèche de cheveux.

- Gunner vs Storm, Unlocked. Excellent match.

- La chasse au Willow se termine par un passage à tabac d'EC3 par Hardy.

 



Un Impact assez déséquilibré, imo, entre une première heure blindée de segments backstage/de pubs/de parlote, etc, et une seconde heure, à partir du brawl de Bully, chargée en action de qualité. Ah, et j'aurais pu faire sans le retour des huées enregistrées, qui sont trop évidentes à mon goût.

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (20/03/2014)

Publié le 21 Mars 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

- EY vs Abyss, Hardcore brawl. Démarrage sur les chapeaux de roue, sans la moindre règle, et avenir d'EY en suspens.

- EC3 vs Bobby Lashley. Un premier match de retour pour Lashley, qui a la majorité de l'attaque, mais Willow intervient, et démolit EC3 : la destruction systématique de tous ceux qui ont poussé Hardy à partir continue.

- Bully à Nashville pour une réunion avec Dixie.

- Joe frustré, reçoit l'assurance de la présence de quelqu'un d'autre en lieu et place de EY, en route vers l'hosto.

- A-Love bien décidée à avoir sa réponse de Velvel.

- EC3 se plaint de la non-assistance de Magnus ; Magnus le kickbanne, et s'établit en solo.

- Gunner pour une promo solide avec Papa Gunner au bord du ring ; forcément, Storm se pointe, et démolit Gunner et son père.

- Gail se plaint de Tapa, et va se venger.

- Les Bromans vont troller un peu Sanada & Tigre Uno dans les vestiaires. Amusant, notamment parce que Zema s'improvise "traducteur"... :mrgreen:

- Tapa vs Gail Kim. Un affrontement bien mené, et une victoire de Gail, qui signe apparemment la fin du contrat de Tapa.

- MVP tente de recruter Willow pour remplacer EY, mais Willow se barre dans une promo nawak et rembarre MVP.

- Les Beautiful People se réunissent dans le ring. Elles demandent à Maddie de venir, qui refuse. À nouveau, un peu longuet, mais au moins, ça, c'est fait.

- Magnus est confiant. Joe est en colère. Al Snow s'interpose.

- Bromans vs Wolves vs Tigrada. Triple threat très fun et solide.

- A-Love déprime, mais est réconfortée par Velvet.

- Kenny King toujours à Vegas.

- A-Love tente de s'excuser auprès de Maddie, avant de la passer brièvement à tabac.

- MVP se dévoue pour aider Joe.

- Vidéo sur Knux, et son background. Intriguant.

- Bully Ray à Nashville, qui trolle gentiment "Dixie", explique son retournement de veste, et se fait démolir par Roode.

- Magnus vs Joe w/Abyss & MVP enchaînés. HW Title match. Un match intelligent, avec Magnus qui travaille constamment l'abdomen de Joe, et un finish qui évite le surbooking trop génant, en gardant la conclusion prévisible à un minimum logique.

 



Un show dynamique, encore une fois, mais qui évite le bavardage en enchaînant les segments. Et alors qu'on aurait pu se dire "bon, c'est fini, ils ont de nouveaux visages, inutile d'en rajouter", voilà que Knux ressurgit avec un nouveau gimmick, et que Tapa s'en va, ce qui peut être de bonnes choses (ou pas, l'avenir le dira).

commentaires

Catch Review : TNA Impact Live (13/03/2014)

Publié le 14 Mars 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA


Impact Live (from the Impact Zone) :

- Le retour dans l'IZ après l'Angleterre est un peu rude, mais bon, l'IZ semble en forme.

- Dixieland est mécontent, et veut s'en prendre à Roode, qui remet les choses au clair, et redirige la haine de tout le monde en direction de Bully.

- Brève récap de la fin de Lethal Lockdown. "Now is the time of the wrestlers".

- MVP dans le ring, pour réexpliquer qu'il n'est pas le seul investisseur, que Bully aura sa chance comme tout le monde, et que désormais, la compagnie va obéir à sa règle du "M.V. P.". Magnus débarque, se détache de Dixie, vante ses qualités, et fait venir Abyss 2.0 (au relookage discutable) ; puis c'est au tour de Joe de venir, et MVP booke un match contre Abyss.

- Joe vs Abyss. Un affrontement tout à fait honorable entre les deux brutes. EY to the rescue, pour empêcher que Joe ne se prenne un coup de Janice.

- Angelina Love est de retour.

- Willow qui parasite Borash backstage.

- Vidéo de la nouvelle KO, Brittany, qui est fan de Maddie.

- Brittany vs Gail Kim. Quelques tensions entre Kim et Tapa, Kim qui part directement à l'assaut, et encore un peu plus de problèmes de communication entre Tapa et Kim, qui se disputent et brawlent. Efficace.

- Bully Ray arrive, mais est passé à tabac par Dixieland, notamment Roode, furieux.

- Sanada et Mutoh dans un segment de motivation en japonais, backstage.

- Sanada & Tigre Uno vs Bromans. Match assez bref, mais spectaculaire et fun.

- Maddie et Velvet discutent comme au bon vieux temps, mais Velvet semble mécontente du retour d'Angelina.

- Bully démolit les Bromans dans leur vestiaire.

- Samuel Shaw parle à "Christy", pendant que Willow traîne dans les combles.

- Spud & EC3 se préparent pour célébrer le sacrifice de Dixie.
- Joe mécontent de l'intervention d'EY, et quelques tensions sans conséquences entre les deux hommes.

- Célébration de Dixie par Spud et EC3. Un Spud hilarant de bout en bout, une vidéo de hype pour Dixie fendarde comme tout, et une intervention de MVP qui vient mettre un terme à tout ça : Spud redevient un catcheur, et a un match contre Willow ; next week, Lashley vs ECIII.

- ECIII n'est pas forcément impressionné, mais se fait attaquer backstage par Bully.

- Sam Shaw (w/ "Christy") vs Anderson, Street Fight. RAS. On sent que Al Snow travaille backstage. :p

- A-love est là pour une personne en particulier.

- De la hype pour Willow & Kenny King.

- A-Love au micro, demande à Velvet de la rejoindre, une promo croisée un peu longuette et surjouée, et zou, un futur feud en perspective.

- Bully patrouille, Willow approche.

- Spud vs Willow. Willow est Hardy en mode cinglé agressif qui détruit tout sur son passage. Intéressant.

- Bully au micro, sous les vivas du public, et brawl avec Roode. Bully triomphant, qui confirme son face turn. 


 
Un show de merde, avec des segments trop longs et bavards peuplés de personnages sans intéret, des intrigues illogiques et débiles, et des gimmicks à la con. Impact est vraiment le pire show de catch jamais diffusé. Oups, pardon, j'ai fait un copier-coller des habituels commentateurs web américains.

Plus sérieusement, un Impact intéressant, bien qu'un peu désordonné. Cela dit, tout avance, il y a de nouveaux visages, la promesse de changements et de retours, des évolutions, et maintenant que Dixie n'est plus, le show devrait rapidement retrouver une structure plus allégée, et centrée sur le catch.

commentaires

Catch Review : WWE RAW (10/03/2014)

Publié le 11 Mars 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Télévision, Review, WWE

Un Raw qui va être assez rapide à résumer, cette semaine, puisqu'il ne consiste qu'en trois heures de vide, avec une seule exception.

La première heure, ainsi, est insipide au possible : Hogan ouvre le show, radote sur le Network, annonce une Battle Royale à Mania pour un trophée à la con (gagnant probable, Big Show), Cena le rejoint, fait ses conneries habituelles, Bray se pointe, blablabla, tout ça pour déboucher sur Rowan vs Cena, un match assez médiocre. Après un bref trollage de l'Authority, on a ensuite les Usos vs Rybaxel, sans intérêt, tout comme Big E vs Swagger.

L'heure 2 n'est guère meilleure : un duel de promos entre Heyman et Undertaker tombe joliment à plat ; le match Rhodes vs Shield prend du temps d'antenne et est solide, mais déjà vu des dizaines de fois, et le match des Divas n'est là que pour promouvoir le retour de Total Divas, cette semaine. En fin d'heure, Bryan se pointe, et dans un segment pas du tout forcé et artificiel, décrète Occupy Raw.

Heure 3 : il ramène donc une trentaine de fans, tous équipés de leurs t-shirts Bryan fournis par la WWE, et ils font un sitting, jusqu'à ce que Triple H cède aux demandes de Bryan : un match contre lui à Mania, et si Bryan gagne, il est intégré au match de championnat Orton/Batista. Soit exactement ce que tout le monde demandait depuis des semaines. Et là, se produit un phénomène magique, qui a achevé de me détourner de la Road to Wrestlemania : tous les smarks outrés par la WWE, parlant de boycotter le show, etc, achèvent de retourner leur veste, et se mettent à remercier la WWE de sa grande sagesse, d'avoir tout prévu depuis des mois, si ce n'est des années. À partir de là, que dire de plus... la WWE pourrait crucifier CM Punk en place publique, et faire enterrer Bryan par HHH à Mania que les fans pardonneraient tout à la compagnie si, dès le lendemain, Bryan récupérait un nouveau title shot à Summerslam. En lieu et place d'un leader et d'un moteur de changement, Bryan est devenu le symbole d'un public naïf et manipulable. Rien de tel qu'un bouc pour mener un troupeau de moutons, je suppose... Enfin bref. Pour conclure le tout, la WWE nous balance un Sheamus vs Christian XVIII, sans intérêt, quelques promos supplémentaires, et finit par un match par équipe Show & Bryan vs Orton & Batista, quelconque.

Bref. Pour conclure, la WWE et son public (+ l'internet) ont achevé de me détourner du produit, comme je l'ai mentionné plus haut. Les trois prochains Raws se feront donc sans moi : je passe la main, et je me contenterai de revenir pour Wrestlemania ; en fonction des évènements de Mania (pour lesquels je n'ai pas grand espoir) je verrai ce que je ferais ensuite... mais pour le moment, j'en ai assez d'avoir l'impression d'être pris pour un con, d'être le seul que cela dérange, et d'être seul à avoir un semblant de volonté.

commentaires

Catch Review : TNA Lockdown 2014

Publié le 10 Mars 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA, PPV

TNA Lockdown 2014 :

- Bad Influence en mode Kabuki + Sabin vs X-Div Champion Sanada, Yasu & The Great Muta. Le public est très content de voir Muta, et le match est un tag match d'ouverture tout ce qu'il y a de plus solide et honorable. Bon début de PPV.

- Spud avec un costume splendide, pour introduire Dixie, qui prévient tout le monde qu'elle a encore un atout dans sa manche, et que Hardy ne rentrera pas dans le stade. Le public n'est pas fan. Un peu trop long.

- Video récap de Shaw, avec une musique bien glauque.

- Shaw vs Anderson, Escape Cage match. Shaw veut absolument voir Hemme, et menace de se suicider si elle ne vient pas, ce qui lui vaut les moqueries d'Anderson. Un cage match par moments un peu brouillon (notamment le finish), mais le public est à fond dedans. Shaw tient bien son personnage, en tous cas.

- Team Dixie tente de se rassurer, mais se dispute.

- EC3 dans le ring, pour son open challenge, afin de trouver un remplaçant à Angle... remplaçant qui s'avère être Bobby Lashley.

- Lashley vs EC3. Powerslam, spear, et retraite stratégique d'EC3. Un retour efficace.

- Kenny King in Vegas.

- Magnus qui se prend pour un chevalier solitaire contre l'adversité, confiant en ses capacités.

- Tigre Uno vs Manik. De la X-div acrobatique et très sympathique.

- Storm vs Gunner, Last Man Standing. Heel Storm avec un nouveau thème, et un look plus... "IIIIIVEUL" (aka de la teinture sombre pour son bouc et ses cheveux). Un match joliment bourrin et convaincant.

- Les Wolves sont motivés, MVP est confiant.

- Madison vs Gail, KO Title. Excellent match en cage, avec deux compétitrices qui se donnent à fond.

- Joe est prêt.

- Joe vs Magnus, HW Title. Gros soutien du public pour Joe. Un match captivant, avec un Joe exemplaire, et un finish forcément tordu... mais qui change clairement la donne, tout en donnant à Joe une aura de tueur absolu qui résiste à tout sauf à Janice.

- EY tente de comprendre l'alliance Magnus/Abyss.

- L'atout secret de Dixie est arrivé.

- Lethal Lockdown. Un Bobby Roode dominant, un MVP qui assure, un match dynamique et bordélique, un Willow qui "remplace" Hardy, Bully Ray en arbitre, et un face turn de dernière minute pour ce dernier. Main event satisfaisant (pas plus, à mes yeux, principalement parce que je ne suis pas méga-fan du gimmick Lethal Lockdown, à la base), et qui change pas mal de trucs dans la compagnie.



Un PPV de trois heures exactement (fait assez rare pour être souligné, quand la majorité des PPVs durent 2h40-45 au mieux), aux conséquences multiples : maintenant qu'il s'est trouvé un nouvel associé, Magnus va peut-être se détacher de Dixie, d'autant que la position de cette dernière est plus précaire ; quid de Bully ? ; Et que va faire MVP ?

Bref, comme pour Impact, il se passe plus de choses en trois heures de PPV qu'en trois mois de WWE, et la qualité des matches est au rendez-vous : passée une première heure honorable, mais un peu inégale, la seconde heure du show était en béton armé, et la troisième heure tout à fait solide. Bon, bien sûr, ça n'empêchera pas les ronchons habituels de jeter le PPV à la poubelle sur la seule base de l'intervention d'Abyss, principalement parce qu'ils voulaient voir Joe gagner (genre, le truc totalement improbable)...

commentaires

Catch Review : TNA Impact - Live from Wembley (06/03/2014)

Publié le 7 Mars 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

- Ultime show de la tournée anglaise.

- La Team Dixieland dans le ring pour se vanter, Aries se pointe, met les choses au clair, mais tout le monde se dispute pour avoir une part du gâteau. La team MVP arrive, sur le point d'annoncer son quatrième membre, mais interruption par Dixie qui explique qu'elle a passé son temps à NYC pour s'assurer de la victoire de la Team Dixieland (Hmmm, curieux, ça... Bully Ray to the rescue ?) ; MVP a choisi Hardy. Brawl. Une ouverture de show qui ne perd pas trop de temps, ce n'est pas plus mal.

- Team Dixieland vs Team MVP. 6-men Elim Tag. Un match dynamique et pêchu, avec une fin en suspens, reportée à l'heure suivante (IRL, tout cela est un habile travail de montage, puisque l'elimination match avait dû être interrompu peu après la reprise post blessure pour cause de baston dans le public).

- Récap de Creepy Dexter Shaw, qui prévient que dans une minute, il sera dans le ring.

- Anderson s'improvise annonceur pour le match de Shaw.

- Creepy Bastard vs EY. Public en délire, et match bref, mais efficace. Christy n'est pas rassurée, backstage.

- Davey souffre.

- Les Carters complotent.

- Shaw traque Hemme backstage, et en profite pour reluquer Velvet.

- ECIII qui fait une promo énervée, apostrophe Kurt, et mentionne au passage son passif à la NXT, de manière très détournée (submission wrestling & American Icon). Angle n'est pas impressionné, mais Carter finit par reprendre le dessus. Un segment réussi, qui hype bien le match de PPV.

- Kenny King in Vegas, un retour qui fait plaisir.

- Gail + Tapa + Alpha Fem vs Velvet + Madison + ODB. RAS. Sabin en fait trois tonnes en post-match. :mrgreen:

- Encore une vidéo étrange de Willow.

- Shaw trouve Hemme au maquillage... et a une mauvaise surprise. :P

- Promos croisées de Storm et Gunner, pour mettre en place pour de bon leur match de PPV. Tout à fait honorable.

- Roode réquisitionne un arbitre pour son match contre Davey.

- Roode vs Davey Richards. Bon match, avec du selling convaincant par Davey.

- Toujours des tensions entre Magnus et Dixie.

- Tigre Uno @ Lockdown vs Manik. Un autre retour bienvenu.

- Face à face Magnus/Joe. Excellente fin de show.

 



Un show très solide, qui conclue une Road to Lockdown à l'identique, et qui met en place un PPV à la carte franchement nettement plus alléchante et mieux construite que n'importe quel PPV de la E depuis facilement six mois :

- Manik vs Tigre Uno.

- Samuel Shaw vs Mr. Anderson.

- Madison Rayne vs Gail Kim for the Knockouts Title.

- Gunner vs James Storm, Last Man Standing.

- Kurt Angle vs Ethan Carter III.

- Bad Influence/Chris Sabin vs Great Muta/Nakanoue/Seiya Sanada.

- Team Dixie vs Team MVP in Lethal Lockdown.

- Magnus vs Samoa Joe for the World Title.

Ça promet !

commentaires

Catch Review : WWE RAW (03/03/2014)

Publié le 4 Mars 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Pendant une semaine, les rumeurs ont enflé, alimentées par des sites de news de plus en plus certains de leurs informations, et par les réactions de plus en plus virulentes du public de la WWE : ce Raw se déroulant à Chicago, patrie de CM Punk, la compagnie n'allait pas prendre le risque de froisser le public, et de provoquer une émeute.

Et jusqu'au dernier moment, les experts étaient certains du retour de Punk durant Raw... d'autres spectateurs, plus réalistes, s'attendaient quant à eux à ce que la WWE, faute de Punk, se sorte les doigts du BIIIIIIIIP, et prépare un RAW chargé en action de qualité, avec des favoris du public, afin de détourner l'attention des fans de l'absence de leur chouchou. D'autres enfin, les plus cyniques du lot, s'attendaient à ce que Vince et Triple H profitent de l'occasion pour troller les fans et se moquer ouvertement d'eux. Qui aura eu raison ?

Heure 1 :

Le show commence comme on s'y attendait : par le thème de CM Punk. Le public est en délire, tout le monde scande son nom... et la WWE ouvre le feu, en envoyant Heyman faire une pseudo "pipe bomb" : il explique que Punk n'est pas là, et que c'est à cause du public, des fans, et de l'Undertaker. De quoi tout ramener à Taker vs Brock, qui vient faire une promo et démolir Mark Henry... mais le public s'en contrefout, et continue de chanter pour Punk.

Et là, tout est dit : pendant une bonne heure, le public va se défouler, chantant à droite et à gauche, acclamant la victoire (pourtant médiocre) des Usos sur les Outlaws, saluant les trois mouvements de Cesaro dans son match contre Big E (alors que Swagger répète immédiatement la DQ de la semaine dernière), et se déchaînant sur un énième affrontement entre les Wyatts et le Shield (un match très efficace, comme toujours). Ce qui, en retour, a pour effet de laminer l'enthousiasme de la foule qui, malgré un espoir toujours persistant de voir Punk débarquer plus tard, possiblement pour sauver Bryan, baisse petit à petit les bras.

Heure 2 :

Pour ouvrir la seconde heure de Raw, Batista donne une promo pensive backstage : il enterre Bryan, il enterre les fans, il se fait huer. Puis vient un Santino & Emma vs Fandango & Summer Rae, dans l'indifférence générale. Heureusement, le public se réveille progressivement, et quand vient une énième itération de Sheamus vs Christian, les fans chantent pour Punk et perdent patience, ne se montrant pas très tendres avec le match (bref "This is awful", "boring", "end this match"), quand ils ne sombrent pas dans un profond coma. Puis vient les Bellas contre Fox & Aksana, qui endort profondément le public... et l'on passe à l'heure suivante.

Heure 3 :

Dès les premières notes du thème de Bryan, le public explose... mais l'enthousiaste cède bientôt la place à de la haine et des huées quand Trips & Stephanie viennent parasiter le segment. Ils enterrent Bryan dans un quart d'heure de promos croisées entendues mille fois, ce qui leur vaut un chant "assholes" assez réjouissant. Pas si idiote que ça, la WWE a alors la bonne idée de faire d'une pierre deux coups, et de faire entrer dans l'arène Aaron Paul au volant d'une voiture de sport, pour promouvoir Need For Speed : avec lui, Ziggler, face à DelRio, qui perd son match suite à une distraction made in Paul. Un segment indolore. Swagger vs Big E connaît le même sort que le match de Cesaro, les Real Americans se disputent, puis se réconcilient ; arrive Cena, boîteux, qui débite les mêmes platitudes que d'habitude, sous les sifflements polis des fans ; enfin, après un bref segment d'Alexander Rusev (totalement inutile), le main event entre Batista (hué de toute l'arène) et Bryan. Un match en pilotage automatique, et qui se conclue par un Bryan recevant une powerbomb ET un pedigree. Ouaip.

 


 

Bref, ce Raw était un peu ce que tout le monde attendait : du trollage de la part de la WWE, du populisme de la part des babyfaces, un booking volontairement chargé en première heure pour épuiser tout le monde, et un Bryan qui morfle encore plus, pendant que les bookers se contrefoutent des demandes des fans, et le leur font savoir. Et pourtant, ces mêmes fans mécontents qui avaient promis de prendre le show en otage (et qui se sont joliment dégonflés) se sont tous abonnés au Network, et vont tous payer pour regarder Wrestlemania avec fascination... pour pouvoir se plaindre juste ensuite...!

commentaires

Catch Review : TNA Impact - Live from Wembley (27/02/2014)

Publié le 28 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

- Gunner furieux après Storm.

- Gros public à Wembley.

- MVP dans le ring pour récapituler le main event de Lockdown, annonce Joe, et Magnus, bref duel de promos, et zou, un match "Joe rules" (=no pin, no escape), et un brawl à la clef.

- Les Wolves ont gagné les tag titles en house show, les Bromans demandent à Roode de leur organiser un match retour à Lockdown.

- Bromans vs Bad Influence vs Wolves. Match plutôt fun.

- ECIII mijote qqch.

- Roode tente de recruter Aries pour la Team Dixieland.

- ECII dans le ring, pour affronter Doug Williams, qui profite de la tournée pour revenir dire bonjour.

- ECIII Vs Doug Williams. Un affrontement rapide, avec un ECIII qui met un terme au match avec un coup bas et son finisher. Wembley déteste ECIII.

- Storm en approche, puis en promo dans le ring, face à Gunner. Duel honorable de promos avec un Storm en mode "f*ck the army".

- Gunner est prêt à démolir Storm backstage.

- Bad Bones vs Joe. Un squash, rien de plus. Dommage, Bones avait fait bonne impression durant Xplosion.

- MVP et Aries en pleine discussion, et Aries négocie un rôle de special ref durant le match Roode/MVP de ce soir.

- Angle accueilli dans le HOF. Très bel accueil du public.

- Arrivée d'ECIII, avec une vidéo trollesque, l'annonce des blessures de Kurt, un peu de trollage des dirt sheets et de l'interwebz, et un face à face bouclé assez rapidement, pour mettre en place un match à Lockdown.

- Beautiful People vs Alpha Female & Lei'd Tapa. Un match un peu brouillon par moments (trop de monde dans le ring en même temps), mais rien de rédhibitoire.

- Tiger Uno @ Lockdown.

- Samuel Shaw au micro, pour s'excuser auprès de Christy, et expliquer qu'il est son chevalier blanc, là pour la protéger. Interruption par Anderson, Samuel dit ce qu'il ne fallait pas dire, se prend une baffe, et parvient à s'en sortir en étouffant Anderson. Efficace. "Cree-py Bas-tard !"

- Autre promo nawak de Willow.

- Gunner & Storm se battent backstage.

- Roode vs MVP w/Sp. ref. Austin Aries. Match solide, finish efficace. C'est assez amusant de voir la différence de condition physique entre un MVP et un Batista qui tous deux reviennent après un hiatus. Et puis les shorts d'Aries... :mrgreen:

 



Un show plutôt sympathique, et bien soutenu par un public motivé. Lockdown se présente très bien.

commentaires

Catch Review : WWE RAW (24/02/2014)

Publié le 25 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Le PPV d'hier avait achevé d'éteindre les espoirs des fans de Bryan, avec la victoire (hautement prévisible) de Randy Orton dans l'Elimination Chamber. Pourtant, malgré des mois de manipulation évidente, et de booking transparent, les moutons membres du WWE Universe refusaient de se laisser abattre : c'était sûr, Bryan allait être ajouté au match de championnat dès ce Raw, la WWE ne pouvait pas être aussi stupide que ça !

Et pourtant... plus péroccupée par ses buyrates, et par le lancement d'un WWE Network plein de bugs et d'erreurs, la WWE n'en a clairement rien à faire de Bryan. Pire : HHH semble bien décidé à profiter de la popularité de Bryan... Comment ? Wait & See.

Heure 1 :

Une première heure blindée de promotion pour le Network : les annonceurs en parlent, on a droit à des packages vidéo, toutes les promos des catcheurs commencent en mentionnant le Network, etc. Ça devient donc rapidement insupportable... y compris lorsque Hulk Hogan arrive pour ouvrir le show, et botche sa promo en parlant du Network. Un botch qui donne le ton de toute la soirée.

Forcément, lorsque la WWE décide de forcer le public à acclamer Batista en bookant un remake de son match contre Del Rio, ça ne pouvait que mal tourner : le public se déchaîne contre Batista, qui finit par déclarer faiblement en post match qu'il n'en a rien à faire, et que c'est comme ça. Même pas un heel turn, juste un gros "Fuck You" de la WWE aux fans. L'heure se termine heureusement par Big E vs Cesaro, un match solide qui se conclue cependant en DQ, histoire de mettre en place des dissensions au sein des Real Americans.

Heure 2 :

Raw continue ensuite par une promo de Cena, venu vanter les mérites du Network, mais qui est interrompu par les Wyatts. Un passage à tabac plus tard, Cena part à l'hôpital, supposément blessé au genou. Peu importe. Le problème, cependant, c'est que le public (et le show) commencent alors à mourir à petit feu : un match interminable entre Christian et Sheamus ne reçoit que les chants moqueurs du public désintéressé, et entre deux pubs pour le Network, Bryan vs Corporate Kane déroule sa routine de manière efficace, mais pépère.

Heure 3 :

Et Bryan d'asséner alors le coup de massue sur le public, en défiant ouvertement HHH pour un match à Mania : les commentateurs et Bryan tentent de faire avaler la couleuvre au public, en prétendant que ça a toujours été le but ultime de Bryan et de ses fans... et ça marche plus ou moins dans l'arêne, forcément. *soupir*

Néanmoins, le public décide alors qu'ils n'en ont plus rien à faire du reste du show : Summer Rae affronte Emma dans une indifférence polie, les Usos squashent les New Age Outlaws sous un torrent de huées, et Reigns et Wyatt s'affrontent dans un match trop long, trop mou, qui endort tout le monde. D'autant que les bookers, dans leur infinie bétise, répètent là le finish de Cesaro/Big E, ce qui est profondément stupide. Pour finir, enfin, le segment inévitable que tout le monde attendait sans grande impatience : Brock & Heyman dans le ring veulent la ceinture, mais se contenteront de l'Undertaker. Gong, apparition de Taker, zou, un match pour Mania.

 



Bref, au final, un Raw plus que médiocre, sans structure, sans énergie, avec des choix de booking en carton, et un HHH qui, forcément, se sent obligé de se remettre au centre de la carte de Mania. Sur le web, tout le monde a détesté, sauf certains reviewers professionnels, étrangement indulgents et gentils, qui ont trouvé que le show était très solide. C'est cela, oui...

Et bien entendu, les fans de Bryan continuent de se motiver avec la Méthode Coué. Maintenant, ils espèrent que Bryan va vaincre HHH à Mania, avec un title shot comme enjeu, et qu'il sera rajouté au match de championnat plus tard dans la soirée. Pourquoi pas, après tout... mais pendant ce temps, les pigeons fans, qui pourtant jurent à chaque match de Bryan qu'on ne les y reprendra plus, continuent de payer les PPV, et ce depuis des mois et des mois que la WWE leur fait miroiter la victoire de D-Bry. M'enfin bon, il ne faut rien attendre d'autre de la part d'un Universe qui maudit le booking de la WWE un jour, ne trouve rien de valable à la carte de la majorité des PPVs, et pourtant se précipite aux premières heures pour donner ses € à la WWE lorsque celle-ci lance son Network ou fait de la pub pour le merchandising de Daniel Bryan dix minutes après l'avoir détourné du main event. *soupir*

commentaires

Catch Review : WWE Elimination Chamber 2014

Publié le 24 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE, PPV

Un PPV qui, à première vue, n'avait pour intérêt que deux matches : l'Elimination Chamber en titre, et l'affrontement Shield/Wyatts.... mais on n'est pas à l'abri d'une bonne surprise avec l'undercard.

- Kickoff Show : Rhodes vs Ryxel. Uniquement regardé d'un oeil distrait, rien de passionnant à signaler.

- Swagger vs Big E, IC Title. Promo ronronnante de Colter (la routine), et un match à l'identique, sans surprise : rien que l'on n'aurait pu voir durant un Smackdown, avec en prime des commentateurs qui font tout sauf commenter pendant la moitié du match.

- Bad News Barrett qui vient faire son truc, whatever.

- De la pub pour le retour de Hogan, forcément.

- Promo (apprise par coeur) de Bryan.

- New Age Outlaws vs Usos, Tag title match. Les NAO font leur truc habituel bien qu'ils soient heels ; encore un match digne de Raw ou de SD, sans rien de mauvais, mais rien non plus d'exceptionnel.

- Bad News Barrett qui vient faire son truc, whatever (bis).

- Encore plus de hype pour le Network.

- Darren Young vs Titus ONeil. Encore une fois, RAS. À la limite du soporifique.

- Bad News Barrett qui vient faire son truc, whatever (ras-le-bol).

- Shield vs Wyatts. Très solide et fun, mais prévisible : forcément énormément de meublage (dont un spot très chouette avec les tables des commentateurs), jusqu'à ce que Reigns place une spear, et se fasse battre par les Wyatts 3 contre un, après que ses potes aient tout simplement disparu.

- Hogan qui vend le Network.

- AJ avec une brève promo.

- AJ vs Cameron, Divas title. Ouch. Mauvais.

- Bad News Barrett qui vient faire son truc, et faire la promo du Network (FU Barrett).

- Encore de la pub backstage pour les jouets de la WWE, avec Santino, Emma, Torito, Matadores, Khali, et ensuite, une pub pour de la pizza. Ugh.

- Batista vs ADR. Del Rio fait semblant d'être blessé, et attaque Batista avec une béquille en pré-match. Batista sifflé par tous, ADR acclamé comme une superstar à chaque coup porté sur son adversaire. Un fiasco absolu, et le finish de Batista sous les huées du public était paradoxalement génial tant il est symptomatique de la compagnie dans son ensemble.

- Elimination Chamber. Pas particulièrement impressionné par cette EC. Quelques spots sympas, mais le tout était hautement prévisible, et le résultat... no comment.

 



Voilà voilà. Un PPV de deux matches, comme prévu... et ces matches n'étaient pas exceptionnels. Funs, oui, mais c'est tout. Et la carte de Mania semble calamiteuse.

(allez, avec un peu de bol, Trips va s'excuser, demain, auprès de Bryan, et décréter que le match de Mania sera un Triple Threat)

(ou alors ce sera Hogan qui changera le match, en qualité de guest host)

(j'y crois à fond)

commentaires

Catch Review : TNA Impact - Live from Manchester (20/02/2014)

Publié le 21 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

- Bref RIP pour Viscera.

- Récap du parcours de Gunner, efficace.

- Magnus est confiant, Dixie flippe, ECIII renacle à la tâche.

- Magnus au micro, demande la présence de MVP, essaie de le remettre à sa place, mais est contré par MVP, clairement en forme. Magnus accepte le 4 vs 4 à Lockdown pour le contrôle des opérations, esquive la responsabilité, et mini-brawl général. Démarrage pêchu.

- Récap de Roode/Dixieland.

- ECIII est furieux envers Magnus, et va probablement le laisser en plan.

- Joe dans le ring, et lance un open challenge, accepté par la team Bromans.

- Joe vs Bromans & Zema. Un match handicap très sympathique, avec un Godderz qui bumpe comme une brute.

- Shaw continue d'être jaloux et de s'en prendre à tous les mecs qui approchent Hemme.

- Roode, sombre, se confie à Storm avant de faire une déclaration publique... une réunion de Beer Money en perspective ?

- MVP avec Aries, qui n'accepte pas forcément l'offre de MVP de rejoindre sa team à Lockdown.

- Récap du Maximum Impact Tour en Europe, et d'un brawl Maddie/Gail.

- Gail vs Madison, Street Fight. Sympatoche, avec une Gail qui finit le nez en sang.

- Shaw est jaloux d'Anderson, qui montre des photos de ses gamins à Hemme. Feud en perspective ?

- À nouveau, package sur la vie et l'histoire de Gunner. Efficace (bis).

- ECIII confiant d'avoir mis un terme à la carrière de Kurt.

- Storm encourage Gunner backstage, et lui remet le tag title shot (Storm va-t-il l'utiliser pour réunir Beer Money ?).

- Roode au micro, tease un départ à la retraite et un face turn, est interrompue par Dixie, qui refuse son départ, et lui propose 10% de parts de la TNA s'il veut bien être le capitaine de la team Dixieland à Lockdown.

- Début de promo backstage de Bad Bones, interrompue par l'assaut de Shaw sur Anderson, qui démolit Hemme sans le vouloir au passage, et part avec elle.

- Bad Influence tentent de convaincre Roode de les intégrer à la Team Dixieland.

- Wolves vs Bad Influence. Tag match très solide.

- Hemme se réveille backstage, et est "soignée" par Shaw.

- Willow, le retour. J'aime bien le grand nawak de ces promos.

- Magnus explique son point de vue.

- Magnus vs Gunner, HW Title, NoDq. Public impliqué, avec duels de chants, pour un main event réussi, avec des Storm & Wolves présents pour assurer un match réglo... jusqu'à un heel turn imprévu.



Un Impact dense, avec peu de matches, mais de qualité, des intrigues qui avancent, et un public motivé qui a fait de Gunner une star, ce soir.

commentaires

Catch Review : WWE RAW (17/02/2014)

Publié le 18 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

L'ultime Raw avant l'Elimination Chamber, et une tentative de plus pour la WWE d'étouffer le phénomène Bryan sans en avoir l'air ? Voyons voir...

Heure 1 :

Et tout de suite, la WWE te fait comprendre que Bryan n'est pas au centre de ses préoccupations, avec une promo croisée assez banale de Cena, Cesaro, Christian, Sheamus, Orton, Bryan et Kane. Un segment routinier, avec un Kane qui booke successivement Bryan dans deux matches, un solide (sans plus) contre Christian (qui est étrangement heel à cette occasion), et un contre Kane lui-même, qui finit en passage à tabac, et en "blessure" pour Bryan. De quoi, probablement, justifier le retour de Bryan dans la mid-card après une défaite future durant l'EC. On verra bien. Le reste de l'heure consiste en du meublage entre le Shield qui se dispute toujours, un Mark Henry motivé, et un nouvel épisode de l'histoire d'amour impossible entre Santino et Emma (par le biais d'un énième match entre Santino et Fandango).

Heure 2 :

Après cette première heure insipide, le show continue de manière WTF, puisque les bookers jobbent Mark Henry face à Reigns : ça aurait dû être un match compétitif de PPV, mais non, c'est un squash. N'importe quoi. Ensuite, en vrac, une promo des Wyatts, une pub pour jouets des Rhodes, une rpomo caricaturale de Rusev, de la promo pour le PPV, et encore du meublage, entre Kofi vs Swagger, et Big E vs deux des 3MB, dans ce qui reste un segment aberrant, mélange de match handicap maladroit, et d'un Zeb qui commente tout en live avec un micro depuis le bord du ring. Heureusement, le show enchaîne ensuite sur Cesaro vs Cena, un match qui se prolonge jusqu'à l'

Heure 3 :

Et quel match ! Excellent de bout en bout, équilibré, bien mené, avec un public séduit et motivé : bref, l'incontournable de la soirée. Et à nouveau, un match qui aurait dû être soit en main event, soit sur une carte de PPV. Malheureusement, après ce sommet, le show retombe tout de suite : du meublage insipide, avec Orton, Batista, ADR et Triple H backstage, avec une promo de Titus O'Neil, un affrontement Wyatts vs Matadores & Hunicara, et avec Jay Uso vs Billy Gunn. Et histoire de conclure sur une note soporifique, on finit avec Orton vs Sheamus, dans un main event nettement en dessous de Cesaro vs Cena, avec en prime un public désintéressé ne chantant que pour CM Punk, et un brawl final faiblard.

 


 

Bref, un RAW pas particulièrement motivant, sorti de Cesaro vs Cena. Au niveau hype pour Dimanche, hormis l'affrontement Shield vs Wyatts, pas de quoi être très motivé, je dois dire... m'enfin on verra bien, avec un peu chance... 

commentaires

Catch Review : TNA Impact - Live from Manchester (13/02/2014)

Publié le 14 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

La tournée anglaise continue, avec, après Glasgow, les tapings faits à Manchester :

- Team Dixieland dans le ring, pour insulter les (très nombreux) compatriotes de Magnus. MVP vient répondre, accompagné de Joe. Gunner veut encaisser sa valise la semaine prochaine, mais le tout finit par être Gunner vs ECIII, ladder match pour les deux valises.

- Gunner vs ECIII, ladder match. Bref match standard, jusqu'à l'intervention de Magnus, suivie de celle de Storm, et zou, un tag match by MVP.

- Gunner & Storm vs Magnus & Gunner, ladder tag. Des spots sympathiques, Magnus et ECIII qui se disputent, Gunner/Storm qui récupèrent les deux valises.

- Anderson explique que son match vs Bully est important, parce que "famille".

- Les Bromans viennent se plaindre à Spud, MVP booke les Wolves + ? vs Bromans + Zema.

- Bromans & Zema vs Wolves & Joe. Match fun, et public déchaîné. Les Wolves ont fait un début tranquillou, mais efficace.

- Abyss martyrise un pauvre assistant de prod backstage.

- Velvet va se plaindre auprès de Dixie, qui refuse de l'aider. Spud se moque de MVP, et zou, un match entre eux au programme.

- Abyss, sans masque, demande à EY de le rejoindre ; confrontation au sommet, avec un Abyss en colère et paumé. Très bonne promo de Parkbyss, qui explique qu'il ne peut plus être Abyss, ou avoir des matches hardcore. Mais Abyss finit par annoncer son départ à la recherche de quelqu'un pour l'aider (James Mitchell ?). Segment très réussi, et Abyss est vraiment sous-estimé au micro.

- Shaw qui continue de tourner autour de Hemme.

- Spud vs MVP. MVP clairement en forme. Spud clairement hilarant. Et squashé.

- Roode cherche Dixie backstage.

- Un bon gros WTF de Jeff "Willow the Wisp" Hardy.

- Roode en colère après Dixie.

- Sabin qui trolle Velvet durant son entrée, puis au micro.

- Sabin vs Velvel. Micro-botch de Velvet qui rate son coup de pied aux parties de Sabin, puis intervention d'Alpha Female, qui finit par repartir avec Sabin sur ses épaules.

- Ray s'introduit dans le vestiaire d'Anderson, pour troller la femme d'Anderson au téléphone.

- Roode un peu défait, qui se fait expulser par Dixie et ses sbires.

- Ray vs Anderson, Casket Match. Un hardcore match bien bourrin, malgré un cercueil un peu cheap.

- Dixie tente de racheter les parts de MVP, mais se fait opposer une fin de non-recevoir, même si MVP semble sous entendre qu'il n'est pas le seul impliqué dans le rachat des parts de TNA (il ne parle que de "sa part" des profits s'il revendait toutes ses actions, et le sous-entendu du "vous seriez surprise par qui finirait au pouvoir").



Encore un show solide, avec un public très motivé, de l'action... et une toute fin malheureusement un peu plate. Rien de grave, cependant.

commentaires

Catch Review : TNA One Night Only - Old School 2014

Publié le 12 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA, ONO

TNA One Night Only - Old School 2014 :

- Un ONO enregistré à New York, avec un public assez motivé (ex-ECW oblige), et une ambiance très "show indépendant".

- Borash a l'air particulièrement échevelé, ce soir.

- Chris Sabin vs Sonjay vs Aries. Petit match d'ouverture réussi et tranquille. Rien d'anthologique, mais honorable.

- Promo convaincue de Tommy Dreamer.

- Récap de la carrière de ECIII.

- ECIII dans le ring, copieusement hué par tout le public, avant d'annoncer le rematch d'un feud "légendaire" : ECIII vs Dewey Barnes. Très bonne promo d'ECIII, et affrontement squashesque entre les deux hommes.

- Promo posée et menaçante de Bully, avec récap de l'intervention de Bully Ray pendant l'un des shows de la fédé de Dreamer.

- Bully Ray vs Dreamer, Falls Count Anywhere Street Fight. Un bon hardcore match très old school dans l'âme, et exécuté par deux pros.

- Promo calme et volontaire de Joe.

- EY dans le ring, qui fait venir Velvet, interrompus par Bad Influence... eux mêmes interrompus par les Bromans qui font venir Tapa.

- Bromans & Tapa vs Bad Influence & Velvet w/Special Ref EY. Un match très solide, avec Bad Influence en mode face.

- Abyss vs Hardy, Monster's Ball. Un hardcore match standard au rythme un peu inégal, mais avec un beau bump dans les punaises, et un finish ultra-bourrin.

- Promo tranquille de Angle, et récap des différents affrontements Angle/Anderson.

- Angle vs Anderson. Match solide et méthodique, qui fait plaisir à voir.

- Promo confiante de Roode et récap de Storm vs Roode.

- Storm vs Roode, Last Man Standing. Là aussi, un long match substantiel et efficace, avec un D.V.D. sur des chaises qui fait très mal à voir.

- Récap de l'historique de Joe et Magnus.

- Joe vs Magnus. Joe méga populaire ; Magnus meuble en imposant des règles obscures venues d'Angleterre (pas de coups de poing) ; et au final, c'est un excellent main event, qui augure d'un futur match de championnat mémorable entre ces deux hommes.

 



Au final, un ONO très solide : les matches étaient de qualité, longs et substantiels, le public était motivé, et la soirée est passée comme une lettre à la poste. Seul petit bémol, peut-être, un abus de matches à tendance hardcore, qui peuvent lasser.

commentaires

Catch Review : WWE RAW (10/02/2014)

Publié le 11 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Le status-quo est de retour à la WWE, comme d'habitude :  la compagnie a décidé de n'en faire qu'à sa tête, et tant pis si les fans sont mécontents. De toute façon, ils regarderont tout de même le produit, et achèteront des places pour des shows qu'ils détestent...

Heure 1 :

Raw commence très mal : on invite Betty White pour quelques instants maladroits, et on enchaîne aussitôt sur 15 minutes de Orton, Triple H, Steph, et Bryan, qui nous refont encore le même numéro ; je suis désolé, mais rien de tel pour me donner envie de zapper... ensuite, beacoup de meublage, avec un match efficace mais banal des Rhodes+Rey vs les Wyatts, des promos fades de Miz, de Sheamus, des New Age Outlaws et de Betty White, et un match Fandango/Santino uniquement là pour mettre en avant Emma. Seule chose notable : le push évident que reçoit Reigns, digne du push initial de Ryback.

Heure 2 :

Le public donne de la voix pour les Real Americans vs Christian & Sheamus : Cesaro est clairement l'homme le plus populaire dans le ring, et donc, forcément, il est dans l'équipe perdante. On enchaîne avec une promo racoleuse de Cena (qui a bien compris que, pour se faire acclamer, il devait citer tous les favoris du public dans ses promos), un squash de Del Rio sur Ziggler (pauvre Zigg), une intervention de Batista, de l'autopromo pour le WWE Network, et, last but not least, toute une intrigue sur les NAO qui tentent de faire avaler du laxatif à Betty White, mais sont victimes de leur mauvais tour, et passent tout le match Usos vs Axback à se tordre de douleur au bord du ring. Laule. Vive l'humour WWE.

Heure 3 :

Ambrose déclare un open challenge pour sa ceinture, Mark Henry répond, le match se finit en queue de poisson : prévisible et sans intérêt autre que le face à face silencieux entre le Shield et les Wyatts, très réussi. Ensuite, c'est festival, avec un match botché des Divas, une promo caricaturale de Rusev, une micro-attaque de Bryan sur Kane (il faut bien leur trouver quelque chose à faire au prochain PPV), et la pièce de résistance : Cena vs Orton #58989615231132, un match long, interminable, routinier, téléphoné, bref, encore un match typique des deux hommes, qui n'apportent rien de nouveau au programme.

 


 

Un show qui se résume à sa dernière image : Cena, triomphant, sous le signe de WrestleMania, tandis que Bryan a été relégué à la mid-card contre Kane, et que la WWE ne mentionne même plus CM Punk. Désespérant.

commentaires

Catch Review : TNA Impact - Live from Glasgow (06/02/2014)

Publié le 7 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Seconde partie des tapings de Glasgow, avec un public comme toujours ultra-motivé.

- Démarrage sur les chapeaux de roue, avec le Monster's Ball entre Abyss et EY, qui commence backstage et se poursuit dans l'arène. Un match long et fun.

- Roode est mécontent, et se plaint à Dixie.

- MVP dans le ring, pour une promo enthousiaste, qui explique qu'il n'est pas seul à investir, et qu'il va y avoir du changement, parce que la compagnie a été mal gérée jusqu'à présent. Interruption par Rockstar Spud, qui propose à MVP de rejoindre Dixie dans sa "salle du trône". Efficace.

- Bully ray toujours aussi déprimé, promet le pire à Anderson.

- Sabin déprimé... depuis ce qui ressemble à un strip-club ou un night-club. :mrgreen:

- Scottish Curry Man vs Bully ray. Ouch.

- Magnus mécontent de son match contre Angle, ce soir. Dixie stressée, EC3 inquiet et agacé.

- Aries fait son apparition sous les ovations du public, promet d'encaisser l'Option C, est distrait par les Bromans, et se fait attaquer par Zema, qui encaisse son title shot.

- Zema vs Aries, X Div Title. Pas très long, mais intense.

- Rediff du segment Shaw/Hemme de la semaine dernière. Hemme a apparemment vu le segment comme tout le monde, et n'a pas apprécié.

- Magnus et Roode se disputent gentiment.

- MVP vs Dixie backstage, avec Dixie qui se passe de la brosse à reluire. Amusant, d'autant que Dixie en fait trois tonnes dans le registre "patronne déconnectée, méprisante et narcissique".

- Angle vs Magnus. Non-title match. Pas énormément d'action dans le ring, puisque le tout semblait conçu pour évacuer Angle avec une blessure à la jambe, pour libérer son planning IRL pour une opération.

- Joe furieux après Dixie & co pour ce qui est arrivé à Kurt.

- Récap de Velvet/Sabin, et suite de Sabin au "strip-club", avec Douchebag Sabin qui détruit Velvet émotionnellement, et impose un match mixte à Velvet la semaine prochaine.

- Joe vs Roode, #1 Contender. Forcément très solide, et une victoire clean de Joe, clairement établi comme un challenger crédible pour le titre.

- MVP & Dixie dans le ring. Segment un peu longuet quand Dixie est au micro, et fin de show un peu plate.

 




Un show plutôt solide (toute fin exceptée), avec un public à nouveau motivé, et des segments qui tous assurent la progression d'une intrigue ou d'une autre. On ne peut pas en dire autant de Raw, qui en trois heures ne fait quasiment rien avancer...

commentaires

Catch Review : WWE RAW (03/02/2014)

Publié le 4 Février 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Après la controverse du Royal Rumble, et le Raw quelconque qui a suivi, la WWE s'est trouvée prise en proie à un nouveau scandale : CM Punk, las des magouilles backstage, et autres vétérans ramenés juste pour Wrestlemania, au détriment des Daniel Bryan et autres forçats de la WWE, a jeté l'éponge, et donné sa démission. Autrement dit, les foules déjà déchaînées pour D-Bry ont désormais un nouveau chant à chanter pour faire comprendre à la WWE qu'elle déconne à pleins tubes...

Et c'est le cas ce soir, puisque le public peu motivé passe ainsi son temps à chanter pour CM Punk...

Heure 1 : en même temps, quand on voit ce que les scénaristes leur proposent... ouverture sur une promo inintéressante de Randy Orton, intervention de l'Autorité, et zou, un main event ; ensuite, un match standard Shield vs Big E/Kofi/Rey, une promo nonsensique de Bray Wyatt, une promo bancale de Barrett et Lawler, de la hype pour le WWE Network, et du pilotage automatique pour le retour de Christian à Raw, contre Jack Swagger.

Heure 2 : après quelques minutes de meublage par les New Age Outlaws, histoire de remplir la première heure jusqu'à son terme, les "nouveaux" champions affrontent les Rhodes dans un match en cage, assez plat, et se terminant par un saut perilleux arrière de Cody, totalement raté ; vient ensuite Titus vs Ryder, un squash ; un dance-off calamiteux entre Fadango/Summer Rae et Santino/Emma ; encore de la hype pour le Network, et un Sheamus vs Axel qui n'intéresse personne dans l'arêne.

Heure 3 : après une première heure quelconque et une seconde heure soporifique, on reprend avec un duel de promos clairement improvisé (car très mal exécuté) entre Batista et ADR ; après ce mauvais moment passé, retour à l'action, avec un Ziggler/Truth/Xavier vs Wyatts assez banal, et un match des Divas assez raté, notamment parce que Naomi se prend un genou dans l'oeil, et finit tout son match en titubant ; enfin, pour conclure, le main event, de plus d'une demi heure, opposant Orton à Bryan dans un non-title match. Sympathique sur le papier, mais étiré jusqu'à n'en plus finir dans les faits. Et histoire de boucler le tout, Bryan gagne, mais se fait démolir en post-match avec l'aide de Kane....



Bref, encore un bel exemple d'un Raw en pilotage automatique, où il ne se passe, globalement, rien du tout... sans surprise, au point où on en est, et n'importe quel observateur un tant soit peu avisé aura remarqué les tentatives de manipulation de la WWE, pour influencer son public (chants étouffés, etc...) Donc reste au moins toujours ça d'intéressant...

commentaires

Catch Review : TNA Impact - Live from Glasgow (30/01/2014)

Publié le 31 Janvier 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Après le très bon Genesis part 2 de la semaine dernière, chargé en action, et qui a vu le renvoi de Sting, une question reste posée : qui sont les mystérieux investisseurs de la TNA, qui mettent des bâtons dans les roues de Dixie...?

Impact, live from Glasgow :

- Joe & Angle ne s'entendent clairement pas avec Dixieland.

- Grosse ambiance, et public massif.

- L'Écosse déteste leur champion anglais, qui en fait trois tonnes. EC3 est jaloux, intervention de Joe et d'Angle, duel de promos, setup du main event, en dépit des objections de Dixie. Clairement une mise en place pour une rebellion de Magnus contre Dixieland, dans un futur proche. Une ouverture efficace.

- Les Wolves dans la place.

- The Beautiful People vs Gail & Tapa. Tag match précipité. Dommage.

- Sabin possessif, se pointe et se plaint... avant de se faire plaquer par Velvet. Va-t-il trouver une nouvelle copine pour rendre Velvet jalouse ?

- Joe et Angle vont démolir Roode backstage, histoire d'assurer leurs arrières. Bonne présence d'esprit.

- Roode accepte de ne pas intervenir pendant le main event. Joe est un badass qui est particulièrement mis en avant, ces temps-ci, ça fait plaisir.

- Storm toujours mécontent de Gunner, Gunner se pointe, fait une promo solide. Storm aussi, quand vient son tour, et les deux font la paix. Bad Influence se pointe, sème la zizanie, et demande un tag match pour la valise de Gunner.

- Storm & Gunner vs Bad Influence. Tag match solide.

- Dixie panique.

- Encore plus de hype pour Joe. Décidément.

- Dixie engueule son avocat, Roode exige que Dixie lui file le title shot qu'elle lui a promis en échange de son aide.

- ODB pas rassurée par l'équipe de EY & Abyss.

- Spud tente de se motiver pour aller interroger les Wolves.

- Spud qui shoote sur ses quasi-compatriotes, arrivée des Wolves dans le ring, Spud se mange un méchant coup de pied, et les Wolves s'expriment un peu. Spud est formidable dans son rôle.

- Abyss & EY vs Bromans, tag titles (malgré un botch de production qui affiche la ceinture de X -div). Tag match classique, RAS. Abyss pête un cable à mi-match, et pulvérise l'arbitre et EY.

- Post-match, EY invite Abyss à un Monster's Ball, la semaine prochaine.- Les Wolves continuent de protéger l'identité de l'investisseur.

- Shaw qui continue d'être creeeeepy avec Christy.- Bully Ray qui se pointe avec un cercueil, et propose un match du cercueil à Anderson. Mini-brawl. Efficace.

- De la hype pour Angle.

- Magnus et ECIII ne s'entendent pas. Je prédis que le moment où Magnus se détache de Dixieland sera le moment où il deviendra vraiment ZE main eventer.

- Joe & Angle vs Magnus & ECIII. Main event très solide, et résultat final logique : Magnus a donc Angle, Joe, Roode, et probablement ECIII qui en veulent à sa ceinture. Ça va faire mal. Dixie est, très logiquement, assez mécontente et Joe et Angle concluent par des promos motivées.

- Overrun de cinq minutes, pour présenter le nouvel investisseur, MVP. En tant qu'investisseur, ça ne me dérange pas. Au moins il ne sera pas un compétiteur à plein temps, à priori. Et j'aime bien son thème d'entrée.

 


 

Un show (officieusement) "spécial tag teams" , qui souffrait un peu de l'absence de matches solos, mais qui bénéficiait d'un public en folie, et d'une dynamique solide, sans coup de mou. Magnus vs le reste du monde se précise, "les investisseurs" sont assez intéressants, bref, je suis curieux de voir la suite.

commentaires

Catch Review : WWE RAW (27/01/2014)

Publié le 28 Janvier 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Un Raw particulièrement attendu au tournant après la débacle du Royal Rumble, avec une seule question à l'esprit de tous les observateurs : comment la WWE va-t-elle retourner la situation à son avantage, afin de parvenir à faire croire à ses fans que leur réaction unanime, hier soir, était prévue depuis le début ?

Et bien la réponse est donnée immédiatement : Triple H se moque des réactions du public et de Bryan, et la WWE transforme ce qui était Bryan vs le reste du monde (une intrigue vue et revue, mais que le public semble adorer) en Sheamus & Cena vs Shield, dans un match qualificatif pour l'Elimination Chamber (featuring Bryan). Autrement dit, les bookers ont esquivé le problème, et tentent de noyer le poisson en accolant Bryan au reste de la bande... ce qui va probablement fonctionner : d'ici l'EC, le public aura cessé d'être aussi critique, et sera retombé dans ses habitudes moutonnantes ; et d'ici WrestleMania, il sera à fond derrière Bryan contre Sheamus, oubliant par là-même que pendant ce temps, Bryan continue de stagner en mid-card.

Le reste du show ? Du remplissage, d'autant plus évident que les 3/4 des matches était longs, mais sans réel intérêt. En h1, on a eu HuniCara & Rey vs les Real Americans ; une intervention idiote de Barrett, toujours affublé de son gimmick ridicule ; et un match Fandango vs Truth.

En h2, Batista, Brock et Maddox font une promo quelconque, pas du tout convaincante ; Miz affronte Dolph ; les Usos affrontent AxelBack ; Del Rio affronte Kofi... mais le public s'en contrefout, et scande les noms des commentateurs.

Enfin, en h3, le rematch New Age Outlaws vs Rhodes ne sert à rien, puisqu'il est avorté lorsque Brock intervient et détruit les Rhodes pour se venger/attirer l'attention de l'Autorité, et forcer cette dernière à satisfaire ses demandes. Problème de logique interne : les Rhodes sont des adversaires de l'Autorité, donc les démolir n'a probablement pas grand poids sur cette dernière. Ensuite, un match interminable des Divas vs Total Divas (avec un finish risible) ; et le main event qui se termine en queue de poisson sur une intervention des Wyatts, qui mettra probablement en place un Shield vs Wyatts à l'EC.

Bref... en tant que Raw de post-PPV, c'était assez faible. Mais je reste admiratif de la maîtrise de la WWE, qui parvient à faire avaler les pires couleuvres à ses fans en misant sur leur manque d'attention, et, soyons francs, sur leur volonté très malléable.

commentaires

Catch Review : Royal Rumble 2014

Publié le 27 Janvier 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE, PPV

WWE Royal Rumble 2014 :

Kickoff Show :

- Segment backstage affreusement mal joué, avec tout le monde qui tire un numéro au sort.

- New Age Outlaws vs Rhodes, Tag titles. Match plat et quelconque, résultat aberrant. Ça commence bien.


RR :

- Bryan vs Wyatt. Sans aucune surprise, Bryan ouvre le PPV dans un match très solide, mais un peu répétitif (ce qui est de plus en plus le cas chez Bryan : il se donne à fond, mais ses matches se ressemblent de plus en plus, et reposent presque entièrement sur des coups de pied) et se fait démolir, probablement histoire de préparer son retour surprise en fin de show.

- Heyman fait une promo basique.

- Un pub pour des Tacos en plein PPV... ok.

- Show vs Lesnar. Gros brawl désordonné qui commence à fond, avant de freiner immédiatement jusqu'au point mort. Match de merde, uniquement là pour redonner un semblant de vraisemblance à Brock, pour son match supposé à Mania contre Taker.

- Une pub pour une entreprise comptable......ok.

- Promo banale du Shield, qui tease de la dissension.

- Promo de Randy OrzzzzZZZZZZzzzzzzZZZZZZzzzzZzzzz

- Récap interminable de Cena/Orton.

- Cena vs Orton. Match soporifique, et public qui n'en a rien à battre, et chante tout et son contraire pour s'occuper, notamment des jolis "you both suck", "this is awful" et "We want divas"... intervention des Wyatts qui donnent la victoire à Orton, et démolissent Cena en post-match.

- Promo backstage des NAO, pour meubler.

- Pub pour de la pizza. Heureusement que je ne paye pas pour ça.

- Royal Rumba. Sympatoche dans son premier tiers, malgré le spot capillotracté de Kofi ; second tiers plus pépère, avec encore un spot capillotracté de Kofi, Kevin Nash qui cachetonne pendant une minute, le retour de Sheamus, El Torito qui élimine Fandango, et Reigns qui continue d'être pushé en spearant tout le monde ; un dernier tiers là aussi pépère, qui s'ouvre sur Cesaro, continue par une participation-éclair de JBL, un non-retour de Bryan remplacé par ReyRey qui s'est fait copieusement huer par le public jusqu'à son élimination... D'ailleurs, tout le rumble s'est ensuite copieusement fait siffler jusqu'à la victoire de Batista.

Un PPV qui peut se résumer simplement : le premier match était excellent, tout le reste démontrait à quel point la WWE est totalement out of touch avec son public. Cela dit, les réactions du public durant Cena/Orton et le Rumble valaient leur pesant d'or.J'en ris encore : Bryan est le lutteur le plus acclamé de la compagnie... et il perd proprement dans le match d'ouverture. Mwahahahahaha.

J'ai adoré.:mrgreen:

commentaires

Catch Review : TNA Impact - Genesis part 2 (23/01/2014)

Publié le 24 Janvier 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, TNA

Après une première moitié de Genesis assez bavarde, et qui mettait pas mal de trucs en place, la TNA devait se rattraper avec une seconde moitié plus forte en action, surtout qu'elle tombe la même semaine que le Royal Rumble de la WWE. Mission accomplie ?

- Un avocat pour conseiller Dixie & co, et leur expliquer que quelqu'un est en train de racheter la compagnie petit bout par petit bout, en secret. Pas convaincu par l'interprétation de l'avocat, mais bon.

- Magnus dans le ring avec sa clique, pour défier Sting. Bref face à face & brawl, avec Joe qui se ramène, et aidera Sting depuis le bord du ring.

- Dixie et Spud s'inquiètent au sujet de Joe, et Dixie booke Joe vs Spud.

- Gunner vs Storm, FoF on a pole match. Bel effort, mais finish un peu plat.

- Angle se motive backstage.

- Velvet fait une vidéo depuis chez elle, et ouvre un paquet offert par Sabin, qui contient un tuyau en plomb.

- Sabin vs Aries, w/Velvet in a cage. Bon match, avec une Velvet qui se retourne contre Sabin. Dommage que ce soit un match à la durée tv, ça aurait été mieux et plus long durant un vrai PPV.

- Les Wolves dans une promo pré-enregistrée intéressante, et qui promettent un reveal de l'investisseur la semaine prochaine.

- Angle vs Roode, Cage match. Très bon match, forcément, entre deux pros confirmés. Angle est un grand malade.

- ECIII qui motive Spud backstage,  :mrgreen:

- Les Bromans dans le ring, volontairement insupportables, interrompus par EY, qui attaque tout le monde, et finit par être sauvé par Abyss.

- Joe a décidé de démolir Spud.

- Angle fait des adieux anticipés à Sting.

- Joe vs Spud. Spud pas impressionné. Un quasi-squash.

- Sting vs Magnus, NO DQ WH Title vs contract. Bonne idée de laisser les deux hommes s'affronter un bon moment avant de lancer les interventions inévitables de la team Dixie. Sting défendu par Joe et Angle, mais en vain, Sting est out.

 


 

Un show particulièrement solide, et chargé en matches allant du sympatoche au mémorable. Ça rattrape efficacement la semaine dernière plus bavarde : Sting n'est plus, Dixieland domine, et la semaine prochaine, en direct de Glasgow, risque de dépoter. Vivement !

commentaires

Catch Preview : Royal Rumble 2014 - Pronostics

Publié le 22 Janvier 2014 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Télévision, WWE, PPV

Dimanche. Royal Rumba 2014. Un buildup de m*rde (vlà le Raw tout pourri de Lundi, qui consistait en tellement de meublage que le main event était Kofi Kingston vs Orton, avec intervention de Cena, DQ, et Orton qui se barre en voiture... suivi de cinq minutes de Cena en train de parader dans le ring et de saluer en attendant que le show se termine), et une carte peu inspirante.

Pronostics :

Royal Rumba Kickoff

Cody Rhodes and Goldust © vs. The New Age Outlaws (Road Dogg and Billy Gunn) - Tag team match for the WWE Tag Team Championship

La WWE devrait être fichtrement stupide pour donner les ceintures aux vieux... donc il y a des chances que ça arrive. Je n'espère pas, en tout cas. :mrgreen:

Daniel Bryan vs. Bray Wyatt

Daniel Bryan a déjà eu sa revanche, il va probablement perdre ici sur intervention de Chico et Groucho, les sbires de Wyatt. Voire même il va se faire sévèrement démolir, mais comme Bryan est un héros, il va revenir plus tard dans la Rumba !

Big Show vs. Brock Lesnar

Ces dernières semaines, Lesnar a été montré comme incapable de troubler ou d'attaquer Show, et à chaque fois, il s'est fait humilier et a passé pour un idiot. Donc logiquement, il devrait gagner dans ce match guère intéressant, d'autant que la destruction de ring a déjà été faite et refaite...

Randy Orton © vs. John Cena - Singles match for the WWE World Heavyweight Championship - Winner will only be declared either by pinfall or submission.

Ouais, je sais, ça ne fait pas envie. La logique voudrait que Orton conserve, vu que Cena a eu son moment de triomphe lundi, mais bon, Orton vs Cena, whomever wins, we lose.

2014 Royal Rumba - 30-Superstar match for a WWE World Heavyweight Championship match at WrestleMania XXX

Bon, Punk entre en #1, donc il va arriver jusqu'au bout et/ou se faire éliminer par Kane ; Bryan risque de faire une apparition surprise, et possiblement de remporter le match (dans mes rêves) ; et Batista va probablement se faire éliminer par Alberto de Rio, qu'il a powerbombé cette semaine pendant Raw. Sinon ? probablement Sheamus, Taker, et Y2J ? Mais à vrai dire, tout l'intérêt de cette Rumba dépendra de l'implication ou non de Bryan. Si les bookers décident de ne pas l'intégrer au match, puisqu'il a déjà un match avant, alors cette Rumba n'aura absolument aucun intérêt ; s'ils choisissent enfin de le récompenser et lui font gagner le match, alors là, ça aura valu le coup. On verra bien.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>