Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (semi) éclairés...

Articles avec #wwe catégorie

Catch Review : Hell in a Cell 2013

Publié le 28 Octobre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE, PPV

Après les pronostics, voilà le PPV... sans grande motivation, mettons-nous donc devant le troisième PPV de la WWE en moins d'un mois et demi, en espérant qu'il s'y passe quelque chose d'autre que "CENA EST LE CHAMPION !!!!!".....

- Préshow : Curtis Axel s'étant bousillé les deux hanches pendant un tag match hier ou avant-hier, il ne peut pas se battre, et Big E n'aura pas son match. À place, youpi, quelle joie, on se coltine Sandow vs Kofi : flux audio tout pourri sur le youtube officiel de la WWE, avec audio anglais et audio espagnol mélangés constamment. Match routinier et sans intérêt, avec victoire de Sandow, ce qui écarte d'office un cash-in réussi ce soir.

- Rhodes vs Shield vs Usos - Triple Threat for the Tag Championship. Match solide, mais avec des Tornado rules mal expliquées, des spots trop évidents, et un finish sans surprise.
- Miz se pointe (et me donne l'envie de zapper) et se fait attaquer par les sbires de la Wyatt family, sans surprise. Kane arrive, mini botch sur Harper, et Kane donne un chokeslam à Miz. Inutile.
- Fandango débarque, en fait trois tonnes.
- Fandango & Summer Rae vs Khali & Natalia. Un match cinq étoiles. Si, si. :mrgreen:
- Big E vs Ambrose - US title. Match improvisé, gentiment bordélique et, sans surprise, Ambrose conserve.
- HIAC #1 : Punk vs Ryback & Heyman. Botches techniques pour l'arrivée de Heyman, qui est hissé sur le toit de la cage, et donc ne participe pas au match/passe tout le show perché sur la cage à ne rien faire. HIAC quelconque, avec un finish sans impact, et un match uniquement là pour avoir Punk en train de passer Heyman à tabac sur le toit de la cage. Tout ça pour ça.
- Real Americans vs Los Matadores. J'aime beaucoup la manière dont Claudio porte le drapeau, comme une cape de superhéros, ça lui va bien. Le match ? Un tv-tag classique et basique, au résultat prévisible.
- Encore une fois la vidéo de Cena est grand, Cena est fort, Cena est beau, Cena est surhumain, blablabla.
- Cena vs ADR, HW title.

Posted Image
Sinon, match chiant, avec ADR qui passe son temps à attaquer le bras de Cena, comme prévu ; et la production avait tellement téléphoné un éventuel cash-in de Sandow, avec de multiples plans sur lui, aux aguets backstage, que ça ne pouvait pas se produire ce soir.
- Aj (w/Tamina) vs Brie (w/the other Bella). Quelconque et sans suspens.
- Les PTP jouent à WWE2k14 pendant le PPV (on les comprend), et se font faire la morale par Backlund.
- HIAC #2 : Bryan vs Orton w/guest ref Shawn Michaels. WWE Title. Un chair match plus qu'un véritable cage match, puisqu'une fois un spot ou deux bouclés, le match était assez classique. Ah, et bien sûr, finish overbooké et merdique, et Orton champion.

Le PPV n'avait pas trop mal commencé, pourtant... mais non. La WWE s'obstine, et persiste dans son booking foireux et prévisible à la fois. On en est à trois PPVs, et une dizaine de Raws, maintenant... et donc, le futur de la WWE, des nouveaux visages frais et inédits en tant que champions : Cena et Orton. #LOLWWE

commentaires

Catch Review : WWE Raw (21/10/2013) & Pronostics Hell in a Cell 2013

Publié le 22 Octobre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE, PPV

Hum... que retenir de ce Raw ? Pas grand chose, comme souvent.

C'était du show de pré-PPV en pilotage automatique, avec un accent mis sur "John Cena est une légende vivante, un super-héros, un dieu sur Terre, vénérez-le !"... Le show commençait mal, avec un Big Show viré qui pourtant parvient à interrompre le show en live via satellite. Ensuite, on a eu du bon meublage, avec plus de quinze minutes de Bryan/Ambrose (l'une des béquilles habituelles des bookers pour meubler les trois heures de show : mettre Bryan dans le ring, et le laisser faire son truc pendant plus d'un quart d'heure dans des matches sans conséquences), et du mauvais (une promo redondante et répétitive de Punk, un comedy match insipide avec Santino & compagnie en Elvis).

La seconde heure n'était guère plus passionnante : un bon gros ventre mou, avec un Ziggler/Orton en pilotage automatique, la vidéo "John Cena est surhumain", un match des Divas uniquement là pour téléphoner le PPV, et toujours la même routine de la Wyatt Family contre Miz (le feud le moins intéressant de toute la compagnie).

Enfin, la troisième heure : Punk et Big E contre Axel et Ryback. Hormis le fait que Ryback est tombé bien bas, incapable de s'occuper de Big E malgré l'assistance de Axe et Heyman, ce n'était pas désagréable ; les Real Americans ont squashé les Hungry Hippos, comme d'habitude (et Colter a sorti un fouet... hmm... c'est limite, tout ça, quand même) ; on a eu droit à une rétrospective glorieuse de la carrière de Cena (commençant par une humiliation en règle de Angle, forcément ^^), à un long match Usos contre le Shield (pas de réel intérêt, suspense ou enjeux, ni de finish), et une signature de contrat assez banale, avec un Bryan éclipsé par tout le monde, y compris par l'arrivée de Stone Cold Big Show (pourtant ruiné et viré) au volant d'un truck flambant neuf, à peine suivi par un coup de genou joyeusement raté par le réalisateur.
 

Pronostics Hell in a Cell 2013 :

Encore un show qui souffre de son build-up précipité et brouillon, effectué par la WWE en trois semaines, sans autre raison que de placer le plus de PPVs possibles en un minimum de temps... et donc une carte assez peu alléchante, surtout après deux PPVs médiocres, et une série de Raws faiblards. Mes pronostics seront donc peu motivés, et probablement assez peu exacts, puisque je ne vais pas me fatiguer à attendre Smackdown (il ne se passe, de toute façon, jamais rien d'important à SD), et que je n'ai tendance à suivre la progression des intrigues que d'un oeil endormi, ces temps-ci.

Kickoff Pre-show

- WWE Intercontinental Title  Match : Big E Langston vs. Curtis Axel.

Si la WWE était intéressante, elle profiterait du pré-show pour donner la ceinture à Big E. Il est impressionnant, il a été pushé à Raw & SD, c'est le début de son face-turn, et surtout... Axel est un échec total. Mais bon, Vince va probablement déclarer que c'est un peu trop tôt, et que le feud Axel/Big E doit durer. Je croise néanmoins les doigts pour Big E, sans trop y croire.

- WWE Divas Title Match : Brie Bella vs. AJ Lee.

Brie Bella n'est mise en avant que parce qu'elle est fiancée avec Bryan : à part cela, bien qu'elle fasse des efforts et des progrès dans le ring, elle n'a ni les faveurs du public, ni le niveau pour être championne. Donc AJ gagnante, sur intervention de Tamina.

- WWE Tag Team Title Match : The Usos vs. Seth Rollins and Roman Reigns vs. Cody Rhodes and Goldust. 

Ugh. Celui-là, je crois qu'il est clair et direct : la WWE a déjà fait un remix des thèmes de Goldust et Rhodes, qu'elle vient à peine de sortir du placard, donc je ne les vois pas perdre leur titre.

- Handicap Hell In a Cell Match : Ryback and Paul Heyman vs. CM Punk.

Le feud qui n'a que trop duré, et qui doit se terminer au plus vite : Punk radote dans ses promos depuis des mois, Axel et Ryback sont pitoyables d'inefficacité... donc intervention probable (Lesnar ? Quelqu'un d'autre ?), pour sérieusement blesser Punk et le mettre hors compétition pour un moment.

- World Heavyweight Title Match : John Cena vs. Alberto Del Rio.

Faisons bref : Cena gagne, ADR lui démolit le bras en post-match, et Sandow encaisse son MITB sur un Cena blessé. Mais comme c'est SuperCena, il y a des chances que Sandow échoue.

- Hell In a Cell for the WWE Title : Daniel Bryan vs. Randy Orton (w/ Special Ref Shawn Michaels).

Un match très certainement bordélique, avec un finish mettant en scène un Sweet Chin Music sur l'un des deux compétiteurs. Deux possibilités : soit Shawn manque Orton et touche Bryan par erreur (champion = Orton), soit Shawn assomme Orton, donne la victoire à Bryan, mais HHH renverse la décision à Raw. Je ne suis pas vraiment optimiste, je dois dire. Et n'oublions pas Big Show.

Ajoutons à ce PPV un Real Americans vs Los Matadores probable (victoire des matadors), et quelque chose opposant la Wyatt Family à Miz, voire même un Sandow/Kingston histoire de brouiller les pistes, et voilà... un PPV de transition supplémentaire qui meuble jusqu'à Survivor Series.

commentaires

Catch Review : WWE RAW (14/10/2013)

Publié le 15 Octobre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, WWE

Comme souvent ces temps-ci, un Raw qui se contente de faire du surplace, et de tourner intégralement autour de l'égo de Stephanie et de HHH, avec:

- une première heure sans intérêt (et un segment d'ouverture qui donne presque l'impression que le match de PPV est HBK vs Orton, tant Bryan y est aux abonnés absents)

- une seconde heure de meublage qui s'ouvre sur HHH pas même foutu de garder le silence pendant une semaine alors qu'il est supposé avoir subi une opération chirurgicale à la mâchoire pour la soigner après le KO de Show

- et une troisième heure qui joue la carte du "Beat The Clock Challenge", la béquille habituelle de la WWE lorsque la compagnie n'a pas d'idée.

On y rajoute Punk qui, stupide, se booke un match handicap pour le PPV ; et un main event qui jobbe les titres par équipe du Shield en les donnant aux Rhodes plutôt qu'à une vraie équipe qui en aurait besoin (le match était sympa, mais bon... tous les titres de la compagnie sont dévalués, et réduits à des objets sans valeur intrinsèque, puisque uniquement utilisés comme des accessoires secondaires dans ce grand feud entre les zentils et le maychant Triple H), et voilà, encore une semaine parfaitement oubliable, prévisible et médiocre. On commence à avoir l'habitude...

commentaires

Catch Review : WWE Battleground & RAW (07/10/2013)

Publié le 9 Octobre 2013 par Lurdo dans Catch, Critiques éclair, Télévision, Review, WWE, PPV

Moins de trois semaines après un Night of Champions 2013 dès plus médiocres, (voire mauvais, avec des matches télégraphiés, des résultats quelconques, un rythme d'escargot, et un résultat final qui, forcément, ne pouvait qu'être renversé dès le lendemain soir, pour cause d'arbitre incapable) et trois petites semaines de build guère plus reluisant, voilà que Dimanche dernier est arrivé WWE Battleground, alias "le PPV dont tout le monde se contrefout, et qui n'est là que pour meubler et faire raquer le WWE Universe".

Et donc forcément, le résultat final était plus que risible. 

WWE Battleground 2013 :

- Preshow : Ziggler vs Sandow.
Match quelconque, et finish prévisible : le porteur du MITB perd, comme toujours depuis des années.
- RVD vs ADR, WH title, Hardcore match.
Fin de contrat de RVD = pour une fois, RVD perd, lui qui refuse constamment de perdre proprement. Match potable, mais bon, ça reste un match de ADR, donc toujours un peu soporifique, et le même match standard de RVD et de sa chaise qu'il nous fait depuis 20 ans, rien de plus, avec intervention comique de Rodriguez en plein milieu, armé d'un seau vide. À peu près aussi hardcore que tout ce qui s'est fait dans le genre à la WWE ces cinq dernières années..
- Khali & Santino vs Swagg & Cesaro.
Le comedy match de service. RAS, à part le Cesaro Swing sur Khali, aussitôt rendu risible par Khali qui compte 1-2-3 à voix haute en même temps que l'arbitre pendant qu'il se fait épingler.
- Axel vs Truth.Pas vu les 3/4 du match, pour cause de pause ravitaillement. Rien d'intéressant, sinon.
- AJ Lee vs Brie Bella, Diva Champ. match.
Passable. J'ai un peu de mal à voir comment AJ a pu récolter une commotion cérébrale là-dessus, mais bon...
- Promo sympa des Rhodes et de GoldarthMaul.
- Rhodes vs Shield - Career vs nothing match.
Des enjeux trop biaisés pour être convaincants, mais un tag match tout à fait honorable, principalement parce que le public était motivé.
- Kofi vs Wyatt.
Public qui chante le thème de Fandango et plein d'autres trucs pour s'occuper, un match quelconque de meublage, sans enjeux et par moments assez brouillon (le botch de la spiderwalk n'a pas aidé).
- Punk vs Ryback.
Un match soporifique au possible, et une fin de merde.
- Grosse panne d'image généralisée pour le PPV. :mrgreen:
- Bryan vs Orton.
Ras. Double DQ téléphonée à l'avance, et rematch ultérieur.

J'ai passé les 2/3 du show à lutter contre l'ennui, et paradoxalement, le plus passionnant et imprévisible était la panne d'alimentation dans l'arena. Dans moins de trois semaines, Hell in a Cell... mais pour l'instant, la WWE va devoir limiter les dégâts d'un PPV médiocre, avec une panne technique honteuse (+ un stream de kickoff show digne des iPPVs de la ROH), et un public qui a apparemment fini la soirée en scandant "remboursez !" et "bullshit" dans l'arène... 

Malheureusement, à la WWE, on est têtus... quand on sort de deux mauvais PPVs dont le booking a vivement été critiqué par tout le monde, dont les chiffres de vente ont été plombés par de nombreuses demandes de remboursement, et que l'on a un autre PPV à vendre dans trois semaines... et bien on continue sur la même lancée, et fuck les critiques.

Au programme, donc, toujours plus de Stephanie qui humilie les catcheurs, toujours plus de matches en carton qui ne servent qu'à meubler, toujours plus de rematches du PPV avec exactement le même résultat, toujours plus de Divas incapables, toujours plus de comédie, et bien sûr, histoire de tenter de sauver un peu les meubles, on rameute des guests (Shawn Michaels), et on force Cena à revenir alors qu'il en a encore pour quatre ou cinq mois de récupération.

Forcément. Un Raw dans la directe continuité des shows précédents, insipide et soporifique. Et on peut déjà prendre les paris : Cena va gagner la ceinture, ADR va l'attaquer en post-match et démolir son bras, et Sandow va tenter d'encaisser son MITB sur Cena.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5