Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (semi) éclairés...

The borrowers

Publié le 6 Mai 2011 par Kaoteek in Cinéma

L’une des nombreuses adaptations de la série de romans de Mary Norton, Le Petit Monde des Borrowers est un long-métrage anglais réalisé en 1997 par Peter Hewitt. Dans ce film, une famille humaine et une famille de lutins s’unissent pour lutter contre les plans du maléfique Potter (John Goodman), avocat bien décidé à les expulser de chez eux.

Résumé

Lorsque les parents du jeune Pete Lender (Bradley Pierce) le surprennent en train de poser des pièges dans leur demeure, ils apprennent de sa bouche que des objets disparaissent de la maison, volés par les Borrowers, des lilliputiens vivant dans les murs. En effet, la famille Clock vit tranquillement dans la même maison que les Lender, se fournissant chez eux à leur insu.

Mais les Lender ont leur lot de problèmes : dans l’incapacité de prouver que la propriété est bien sienne, la famille se résigne à un déménagement imminent, sous l'oeil intéressé de leur avocat, Ocious P. Potter (John Goodman). Après que la plus jeune Clock, Arrietty (Flora Newbigin), soit tombée dans l’un des pièges de Peter, les Lender font alors la connaissance des Clock, et leur proposent de les accompagner dans leur nouvelle demeure.

Mais pendant le transport, Arrietty et Peagreen (Tom Felton) tombent du camion, et se réfugient dans leur ancienne demeure. Là, ils tombent sur Potter, sur le point de détruire l’acte de propriété de la maison : les Borrowers le dérobent in extremis, et s’enfuient, un exterminateur (Mark Williams) aux trousses.

La poursuite s’engage alors, une poursuite qui les mène dans une usine de production de lait, puis à la mairie, où seule l’intervention d’une armée de Borrowers sauve la situation du désastre. Potter arrêté, les Lender et les Clock peuvent désormais retourner chez eux, et y vivre désormais en paix, les uns comme les autres satisfaits de leur nouvelle cohabitation.

Réception critique

Adaptation de la série de romans du même nom de la romancière Mary Norton, The Borrowers sort en salles en 1997, et est assez bien reçu par les critiques, allant jusqu’à être nominé, en 1998 et 1999, pour plusieurs récompenses : des BAFTAs du meilleur film britannique et des meilleurs effets spéciaux, plusieurs Young Artist Awards, et un Golden Reel Award remporté pour le montage sonore du métrage.

Les Borrowers inspirent ainsi, depuis leur publication dans les années 50, de nombreuses autres adaptations, qu’elles soient en prises de vue réelles (un téléfilm américain dans les années 70, une série de la BBC au début des 90s), ou en animation (Arrietty, le petit monde des chapardeurs, du studio Ghibli, sort en 2010).

The Borrowers
Commenter cet article