Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (semi) éclairés...

Christmas Yulefest 2017 - 57 - Santa & Cie (2017)

Publié le 25 Décembre 2017 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Review, Christmas, Noël, Yulefest, Comédie, France, Fantastique, Jeunesse

Noël est là, et chez les Téléphages Anonymes, la Christmas Yulefest continue avec son marathon de cinéma festif pendant tout le mois de décembre...

Santa & Cie :

À quelques jours de Noël, les 92000 lutins et lutines (Bruno Sanches & Louise Chabat) de Santa Claus (Alain Chabat) tombent tous malades. Poussé par sa femme Wanda (Audrey Tautou), le Père Noël décide alors - malgré ses réticences - de se rendre chez les humains afin de trouver un remède à cette maladie collective, et il finit par s'installer chez Thomas (Pio Marmai), Amélie (Golshifteh Farahani) et leurs deux enfants Maëlle (Tara Lugassy) et Mathis (Simon Aouizerate)...

Comédie familiale de Noël signée Alain Chabat, qui se fond ici dans le moule anglo-saxon du "Père Noël en mission qui trouve refuge au sein d'une famille normale", et aussi un peu dans celui des Rois Mages des Inconnus (critique à venir à la fin de cette Yulefest, d'ailleurs).

Postulat, histoire et déroulement assez basiques au programme, donc, pour un Chabat mineur, mais assez amusant néanmoins. Le film a ainsi deux gros points forts : sa distribution excellente (la famille est attachante et crédible, tous les seconds rôles sont pertinents et naturels) et son Père Noël décalé, à la fois râleur, fainéant, misanthrope, blasé, impatient, et assez immature.

Cela permet aux 90-95 minutes du film de passer comme une lettre à la poste, aidé par son humour gentiment absurde et sympatoche. Tout n'est cependant pas parfait : le Pôle Nord version Chabat a des faux airs esthétiques d'affiche publicitaire de Noël des Galleries Lafayette, mâtiné de Willy Wonka ; la post-synchronisation de certaines scènes est un peu bancale ; et dans l'ensemble, la bande originale de Matthieu Gonet est assez peu mémorable.

Pourtant, la durée relativement courte du film, ses effets spéciaux réussis, et son décalage humoristiques font qu'on ne s'ennuie pas, mais je doute tout de même que ce Santa & Cie reste vraiment dans les mémoires.

3.75/6

--

Comme toujours, retrouvez la liste complète (et mise à jour avec les titres français) des films de Noël déjà passés en revue sur ce blog les années précédentes, en consultant notre Index Christmas Yulefest disponible ici...

Commenter cet article