Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Un film, un jour (ou presque) #416 : Bad Moms (2016)

Publié le 18 Novembre 2016 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Review, Comédie

Au programme : un film par jour, cinq jours par semaine (tant que j'arriverai à tenir la cadence ^^), et des mini critiques d'une dizaine de lignes, tout au plus.

Bad Moms :

Débordée par ses deux enfants exigeants, son travail envahissant, son mari glandeur, et sa vie de parent d'élève, Amy (Mila Kunis) est au bout du rouleau. Lorsqu'elle découvre que son mari la trompe, elle plaque tout, et fait la connaissance de Carla (Kathryn Hahn), une mère de famille décomplexée et fêtarde, ainsi que de Kiki (Kristen Bell), plus coincée et soumise. Ensemble, les trois mères vont apprendre à se libérer, et vont s'opposer à Gwendolyn (Christina Applegate), la mère de famille richissime qui domine l'école...

Une comédie... médiocre (pour être gentil), qui appartient au genre de ces métrages reposant entièrement sur des personnages se comportant comme des frat-boys immatures, vulgaires et dégénérés, à grand renfort d'alcool, d'insultes et de sexe.

On pourrait citer Mes Meilleures Amies (ainsi que toute l'oeuvre de Melissa McCarthy, et toutes les oeuvres dérivatives ayant découlé de Bridesmaids), Bad Santa, Bad Teacher, Bad Words, The Bronze, Bad Grandpa, Dirty Papy, Very Bad Trip, etc, etc, etc, soit autant de films reposant sur les mêmes ressorts lassants et épuisants, qui finissent par tomber à plat.

Ici, même combat, avec ces trois mères de famille (sans le moindre problème d'argent, c'est pratique pour embaucher des nounous) qui laissent tomber toutes leurs responsabilités pour faire la fête... ce qui aurait pu être amusant et pertinent, notamment dans l'optique d'une rébellion contre la patriarchie et les dictats de la société américaine.

Malheureusement, ce film est écrit et réalisé par des hommes (déjà responsables des Very Bad Trips, d'Échange Standard, et des très médiocres Hanté par ses ex et Tout... sauf en famille) ; on a donc droit à de l'humour de frat-boys, à des digressions (qui durent) sur la circoncision, à énormément de lourdeur, à des personnages masculins tous caricaturaux au possible, et à un script ultra-dérivatif et générique, qui finit par un happy end général pour tout le monde. Youpi.

D'autant que le tout est assez plat, bourré de chansons pop insipides, et que visuellement, le film est régulièrement filmé en soft focus, comme pour cacher les rides et flatter le physique de ses actrices (sauf Kunis et Bell, étrangement).

Pour résumer, tout est tellement caricatural qu'en fait, même une comédie romantique Hallmark a des personnages plus subtils et crédibles...

2 + 0.25 pour le générique de fin (les actrices interviewées avec leurs mères) + 0.25 pour la petite Oona Laurence, excellente) = 2.5/6

Commenter cet article