Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Halloween Oktorrorfest 2016 - 94 - Constantine (2005)

Publié le 24 Octobre 2016 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Oktorrorfest, Review, Halloween, Fantastique, Action

Halloween approche à grands pas, et comme tous les ans, c'est l'heure de l'Oktorrorfest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma fantastique et d'horreur pendant un peu moins de deux mois, de mi-Septembre à début Novembre...

Constantine :

Condamné à l'Enfer après s'être suicidé et avoir été ramené à la vie, John Constantine (Keanu Reeves) est par ailleurs atteint d'un cancer des poumons fulgurant, à l'issue fatale. Détective privé spécialisé dans le surnaturel, il tente désespérément de trouver une issue à son destin funeste en faisant le bien sur Terre, et en renvoyant les démons et autres esprits maléfiques en Enfer... en vain. Jusqu'au jour où il croise le chemin d'une inspectrice de police, Angela (Rachel Weisz), à la soeur jumelle décédée dans des circonstances mystérieuses : John se trouve alors embarqué dans une sombre affaire paranormale qui implique le Paradis et l'Enfer, et qui pourrait bien changer la face du monde...

Une adaptation très très libre de Hellblazer, avec un Keanu Reeves impassible pendant 75% du métrage, confondant nonchalance/cynisme/détachement avec absence d'expression et de vie dans le regard.

Lorsque j'avais vu le film pour la première fois, il y a plus de dix ans, je lui avais mis un 2.5/6, étant resté à peu près aussi indifférent devant ce récit assez mal rythmé (et clairement trop long) que Constantine devant tous les événements surnaturels du film.

Et pourtant, tout n'est pas à jeter dans ce polar noir surnaturel typiquement urban horror/fantasy : la photographie et la réalisation de Francis Lawrence, notamment, sont plutôt réussies, et parfois même assez inventives.

De plus, l'univers, ses protagonistes, les choix de casting faits pour Gabriel et Lucifer, sont autant de points positifs de ce métrage ; les effets spéciaux, eux, sont nettement plus mitigés (disons qu'on sent bien les 10 années qui se sont écoulées depuis...), la bande originale de Brian Tyler est assez anecdotique dans le film, Shia Labeouf ne sert à rien, et le script est relativement bancal, compliquant inutilement certaines sous-intrigues, sans raison.

Bref, au final, un métrage mi-figue-mi-raisin, qui arrive à peine à la moyenne. Cela dit, le film a vraiment une esthétique et un univers que j'apprécie, donc...

3/6 (avec un autre acteur principal, ça aurait probablement reçu une note un peu meilleure)

Commenter cet article