Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Halloween Oktorrorfest 2016 - 39 - Stan Helsing (2009)

Publié le 5 Octobre 2016 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Oktorrorfest, Review, Halloween, Horreur, Fantastique, Comédie

Halloween approche lentement, et comme tous les ans, c'est l'heure de l'Oktorrorfest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma fantastique et d'horreur pendant un peu moins de deux mois, de mi-Septembre à début Novembre...

Stan Helsing :

Stan Helsing (Steve Howey), un slacker employé de vidéo-club, a prévu de passer la soirée d'Halloween à faire la fête avec son compère Teddy (Kenan Thompson), son ex-petite amie Nadine (Diora Baird), et Mia (Desi Lydic), une masseuse/call-girl/strip-teaseuse pas très vive d'esprit... mais son supérieur lui confie une mission de dernière minute : livrer des vidéos à la mère de leur patron. Ce qui oblige le petit groupe à faire un détour des plus sinistres, et à affonter des entités particulièrement menaçantes.

L'un des producteurs de l'un des premiers Scary Movie s'est échappé un instant de son enfer personnel pour écrire ce film, qui narre la lutte entre Stan Helsing, employé de video club un peu teubé, descendant de Van Helsing, et tous les monstres du cinéma des 80s, juste suffisamment modifiés pour éviter le procès.

Pour être franc, c'est probablement dans le haut du panier des spoofs movies sortis ces 20 dernières années... ce qui ne veut pas dire grand chose, on en conviendra.

C'est très graveleux, particulièrement bas de plafond, assez fauché (notamment dans ses effets, et dans son générique d'ouverture), mal rythmé, avec de nombreuses scènes totalement inutiles qui auraient mérité d'être coupées, et un Leslie Nielsen travesti qui fait un peu pitié... mais paradoxalement, il y a tout de même du bon dans tout ça : il y a un semblant d'histoire (et de thématique) auquel adhère le script, les références people/à la pop culture jetable qui empoisonnaient les (xxxx) Movies de Friedberg et Seltzer sont ici quasi-totalement absentes, ce n'est pas trop mal référencé (avec quelques clins d'oeil assez pointus), certaines vannes font tout de même mouche, et les quatre interprètes principaux sont globalement solides et attachants (Howie et Kenan sont à fond dans leurs registres habituels, Diora est convaincante, et Desi est adorable en bimbo décérébrée).

Il y a donc un semblant de film sympathique dans ce Stan Helsing... mais les défauts restent vraiment beaucoup trop importants pour faire preuve d'indulgence envers l'ensemble, donc...

1.5/6

Commenter cet article