Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Catch Review : TNA ONO - Xtravaganza 2016

Publié le 11 Septembre 2016 par Lurdo in Catch, TNA, ONO, Review

La compagnie a tellement baissé les bras au sujet de la X-Division que même son Xtravaganza annuel n'a été promu, par Dixie & co, que comme "August 2016", histoire de minimiser encore un peu plus la place de la Division...

TNA ONO Xtravaganza 2016 :

- Meublage Présentation habituelle des stars invitées, encadrées par Rockstar Spud dans le rôle du heel de service : "Zenshi" - Shynron, qui a changé de pseudo our quelque chose de bien trop similaire au "Senshi" de Low-Ki, mais qui au moins s'en explique via une promo compétente ; David Starr, The Product, qui fait une bonne promo, lui aussi ; promo très moyenne et hésitante de Caleb Konley ; Marshe Rockett, signé par la TNA depuis des mois et des mois mais qui n'a pas eu le moindre match, et semble vraiment trop costaud pour la X-div ; Très très bonne promo de JT Dunn... qui oublie de se présenter ; Jonathan Gresham est assez moyen au micro, et paraît encore plus minuscule que Spud (!) ; Chuck Taylor se contente de défier Spud.

- Chuckie T vs Spud. Un peu de comédie, Spud qui tente de s'enfuir et est ramené par tous les autres compétiteurs, et un tout assez moyen, pas aidé par les commentaires soporifiques et désintéressés de Josh et de Pope.

- Les Bromans (et la potiche de service Raquel) qui n'ont pas peur de l'Ultimate X à venir contre Trevor Lee & Andrew Everett.

- Promo post-match de Chuckie T, honorable.

- Promo backstage de Marshe Rockett, ràs.

- Marshe Rockett vs Mandrews. Marshe n'est vraiment pas à sa place ici, il aurait plutôt dû être mis en équipe avec un autre lutteur rapide et agile, comme Gresham. Ici, il est clairement dépassé par la vitesse de Mandrews, qui doit ralentir pour lui, et peine un peu à gérer la différence de taille. Dommage.

- Promo post-match de Marshe, assez basique.

- Promo backstage de DJZ, un peu trop mécanique.

- Promo backstage de Jonathan Gresham, assez peu motivante et décousue.

- DJZ vs Jonathan Gresham. Mélange de technique et de voltige, pas désagréable, mais par moments un peu trop artificiel et répété.

- Promo post-match de Jonathan Gresham, assez peu motivante et décousue (bis).

- Promo backstage solide de David Starr arrogant et prétentieux.

- David Starr vs Suicide (aka Jonathan Gresham déguisé, et avec un langage corporel et un style totalement hors-sujet). Pope qui, aux commentaires, se moque des changements de taille, de poids et de style de Suicide =  :facepalm: ; le match, lui, était assez oubliable, avec un finish botché.

- Promo backstage de Braxton Sutter, ràs.

- Excellente promo de JT Dunn backstage, et encore meilleure promo dans le ring, en pre-match.

- JT Dunn vs Braxton Sutter. Encore un catcheur (Sutter) qui n'est tout simplement pas à sa place dans la X-div, cette fois-ci plus pour son style que pour sa taille. Sinon, ce n'était pas mauvais, mais peu mémorable.

- Promo backstage d'Eddie Edwards, solide.

- Promo backstage assez moyenne de Caleb Konley

- Eddie Edwards vs Caleb Konley. Un match réussi, rien de plus à dire.

- Mini-promo post-match de Dunn, encore excellente.

- Idem pour Konley, meilleur ici qu'au début du show.

- Promo excentrique de Crazzy Steve.

- Promo solide de Shynron.

- Shynron vs Crazzy Steve. Bon échange de promos en prématch. Un match décevant, une fois de plus, avec un Shynron dominé les 3/4 du temps, obligé de lutter à un quart de sa vitesse normale, et de jobber pour Steve.

- Promo de Shane Helms pour promouvoir son équipe.

- Helms Dynasty vs Bromans, Ultimate X. Échange de promos médiocres en ouverture, et un tag match aux règles normales et au finish bordélique, ce qui est totalement stupide, et un beau gâchis de ce gimmick déjà surexposé.

- DJZ vs Marshe Rockett vs Crazzy Steve vs Chuckie T vs Eddie Edwards vs Suicide vs Braxton Sutter, Ladder match. Pourquoi Shynron n'est pas dans ce match, et pourquoi Gresham a été obligé de faire trois matches dans la soirée... allez savoir. Pourquoi le match fait moins de 10 minutes, et est bourré de moments ratés par les caméras... allez savoir. Pourquoi la fin est semi-botchée... allez savoir. Pourquoi on a l'impression de voir un ladder match de la WWE, mais avec seulement 50% de la vitesse, de l'énergie et de l'inventivité... allez savoir. Bof, en somme.

 

Un ONO en demi-teinte, qu'on sent préparé et booké à la va-vite, sans trop de réflexion ou de volonté par la compagnie. D'autant plus dommage que les catcheurs invités avaient du potentiel... mais celui-ci n'est jamais exploité, par la faute de bookers peu concernés qui organisent des matches vraiment contre-productifs.

Commenter cet article