Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Halloween Oktorrorfest 2015 - 46 - Blood Shot (2013)

Publié le 9 Octobre 2015 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Oktorrorfest, Review, Halloween, Horreur, Fantastique, Action, Thriller, Comédie

Halloween approche lentement, et comme tous les ans, c'est l'heure de l'Oktorrorfest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma fantastique et d'horreur pendant un peu moins de deux mois, de mi-Septembre à mi-Novembre...

Blood Shot :

Policier à Los Angeles, Rip (Brennan Elliott) n'est pas un flic comme les autres. Persuadé de l'existence des vampires, il en traque un en particulier (Michael Bailey Smith), qu'il retrouve toujours sur le lieu de massacres de criminels. Car le Vampire travaille en fait pour une branche du gouvernement dirigée par Sam (Lance Henriksen) et obéissant directement au Président des USA (Christophe Lambert) : sur les ordres de ceux-ci, le Vampire assassine les ennemis de la nation, et sa nouvelle cible, le terroriste arabe Bob (Brad Dourif), semble bien décidé à détruire la ville avec un explosif révolutionnaire...

En temps normal, j'aurais probablement détesté un métrage aussi caricatural, cliché, et limite débile, avec ses Arabes très maychants, son flic très rebelle, ses monstres moches, son montage et sa réalisation bancals, etc...

Mais en fait, une fois que l'on comprend que ce Blood Shot (adapté d'un court-métrage, apparemment) s'inscrit dans la droite lignée d'un Flic ou Zombie, et est donc une buddy-cop-comedy surnaturelle totalement décomplexée, et tout droit inspirée des années 80 (avec ce que ça comporte de clichés et de préjugés honteux), on ne peut que s'amuser.

Forcément, entre le concept de base, totalement comic-book, les caméos de Lance Henriksen, de Christophe Lambert (en président des USA ^^ ), et de Brad Dourif & du nain de Pirates des Caraïbes (tous les deux peints en marron pour faire "arabe", comme la moitié des acteurs jouant les terroristes ! ^^ ), les vannes incessantes entre le vampire et le flic, les one-liners, le cercueil mobile souterrain du vampire, les bagarres et autres fusillades incessantes, la transformation du vampire en djinn bleu en caoutchouc, et le climax un peu longuet et totalement téléphoné, mais assumé, on est en plein n'importe quoi.

Et pour peu qu'on le prenne ainsi et qu'on soit dans le bon état d'esprit, on risque de passer un bon moment. Ce n'est pas vraiment bon, c'est souvent con, mais qu'est-ce que c'est fun.

3.5/6

Commenter cet article