Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Un film, un jour (ou presque) #212 : Les Prisonnières (2015)

Publié le 8 Septembre 2015 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Review, Drame, Télévision, Lifetime, Thriller

Au programme : un film par jour, cinq jours par semaine (tant que j'arriverai à tenir la cadence ^^), et des mini critiques d'une dizaine de lignes, tout au plus.

Les Prisonnières (Kept Woman) :

Après avoir subi un cambriolage particulièrement violent, Jess Crowder (Courtney Ford), une conceptrice graphique de talent, déménage de la ville pour s'installer en banlieue avec son fiancé Evan (Andrew W. Walker). Ils font aussitôt la connaissance de leur nouveau voisin, Simon (Shaun Benson), un universitaire très conservateur, tant dans ses opinions que dans ses choix vestimentaires. Bientôt, Jess attire l'attention de Simon, qui s'avère un dangereux psychopathe, et kidnappe Jess pour l'enfermer dans son sous-sol : là, elle passe ses journées cloîtrée dans un décor en carton-pâte typé années 50, en compagnie de Robin (Rachel Wilson), une précédente victime de Simon, à l'esprit brisé et reformaté par le maniaque...

Un thriller Lifetime supposément inspiré par une histoire vraie et qui, sur un postulat intéressant et bien interprété, reste assez capillotracté, tirant un peu en longueur, en dépit de quelques ellipses pourtant présentes.

Rien de forcément mauvais, dans l'absolu, mais rien de vraiment mémorable non plus, si ce n'est le tueur, qui ressemble beaucoup au catcheur Rockstar Spud avec son style rétro-hipster, et est donc assez difficile à prendre au sérieux par moments...

3/6

Commenter cet article