Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Un film, un jour (ou presque) #210 : Vive les Vacances (2015)

Publié le 4 Septembre 2015 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Review, Comédie

Au programme : un film par jour, cinq jours par semaine (tant que j'arriverai à tenir la cadence ^^), et des mini critiques d'une dizaine de lignes, tout au plus.

Vive les Vacances (Vacation) :

Parce qu'il se souvient avec nostalgie de ses vacances familiales à Wally World, Rusty Griswold (Ed Helms) décide de faire une surprise à sa femme (Christina Applegate) et à ses deux fils, en organisant un road-trip à travers le pays jusqu'au parc d'attraction. Malheureusement, la malchance des Griswold rattrape rapidement la famille de Rusty, et le voyage se transforme en cauchemar...

Un reboot/suite de Bonjour les Vacances (1983, de Harold Ramis et de John Hughes) qui tente de moderniser le récit original, en le mettant au goût du jour avec un humour plus graveleux, vulgaire et agressif (le petit frère qui passe tout le film à essayer de tuer son aîné... okay).

Si la distribution est sympathique, le tout manque cependant cruellement du charme, de l'humour, et de la sensibilité des Vacation originaux, et finit par s'avérer un métrage très générique, globalement éclipsé par le récent Les Miller, une famille en herbe (2013), plus amusant dans le genre road trip familial catastrophique.

Sans même oublier un côté très racoleur (Liz Gillies qui ne sert qu'à débiter quelques dialogues dans un bikini minimaliste) et bancal (certains gags, comme la scène des agents de police à la frontière, tombent totalement à plat, et sont interminables), et un Chevy Chase qui n'a qu'une scène et demi, mais qui parvient à en faire trois tonnes, jusqu'à faire oublier son personnage par son surjeu : on ne voit plus Clark Griswold, mais Chase qui tente de voler la vedette aux autres acteurs parce qu'il n'a qu'une scène à l'écran.

2.25/6

Commenter cet article