Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Un film, un jour (ou presque) #183 : South Park, le film - Plus long, plus grand et pas coupé (1999)

Publié le 29 Juillet 2015 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Review, Comédie, Animation, Télévision

Au programme : un film par jour, cinq jours par semaine (tant que j'arriverai à tenir la cadence ^^), et des mini critiques d'une dizaine de lignes, tout au plus.

South Park, le film - Plus long, plus grand et pas coupé (South Park : Bigger, Longer & Uncut) :

Lorsqu'un long-métrage canadien réservé aux adultes devient ultra-populaire à South Park et que tous les enfants commencent à utiliser un vocabulaire des plus vulgaires tiré du film, les mères de famille de la bourgade s'insurgent, et lancent un mouvement qui, rapidement, va mener le pays dans une guerre ouverte contre le Canada. Au petit groupe d'amis de South Park de sauver le monde, et d'empêcher que la censure abusive menée par leurs aînées ne mène à l'avènement de Satan... et au retour à la vie de Saddam Hussein.

Revisionnage après avoir récemment retourné en long, en large et en travers le jeu vidéo XBOX The Stick of Truth, ce portage cinéma de la série animé ne perd pas en mordant, en intérêt, et en chansons à la fois totalement déjantées, et pourtant particulièrement entraînantes.

Ça vieillit donc plutôt bien, c'est un plaisir de références pour qui suit régulièrement la série, et si le métrage tire un peu en longueur, il se permet néanmoins d'être assez joli sur la fin, lorsque Kenny gagne enfin ses ailes, et entre au Paradis.

4.5/6

Commenter cet article