Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Un film, un jour (ou presque) #106 : Everly (2014)

Publié le 13 Avril 2015 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Review, Action, Thriller

Au programme : un film par jour, cinq jours par semaine (tant que j'arriverai à tenir la cadence ^^), et des mini critiques d'une dizaine de lignes, tout au plus.

Everly :

Après avoir trahi un ponte de la pègre yakuza, Everly (Salma Hayek) est contrainte de défendre un appartement assiégé par une légion de tueurs à gages bien décidés à collecter leur prime pour sa mort...

Un actioner cartoony et décomplexé signé Joe Lynch, sous grosse influence nippone, et qui se résume à un rape-and-revenge totalement irréaliste et improbable, dans lequel Salma dézingue une armée de tueurs à elle toute seule, d'une manière toujours plus sanglante et explosive.

Distrayant à regarder, principalement parce que Salma se donne totalement à son personnage, que la réalisation est inventive, et que le métrage n'est pas trop sérieux, dissimulant les énormes trous logiques de son scénario derrière un aspect comic-book qui permet de faire oublier bien des problèmes de script et de rythme...

... mais au final, c'est assez répétitif, et comme dans tout rape and revenge, le métrage a toujours un certain côté sadique et gratuit à la lisière du torture porn, qui s'avère assez lassant à la longue.

3.25/6

Commenter cet article