Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Catch Review : NXT Takeover - Rival (11/02/2015)

Publié le 15 Février 2015 par Lurdo in Catch, Critiques éclair, Review, Télévision, NXT, WWE

Sur un coup de tête, j'ai décidé de jeter un oeil, cette semaine, au nouveau "PPV" de NXT, comme toujours promu par l'internet comme le meilleur show de catch de tous les temps.

Je n'ai jamais vraiment suivi NXT, les rares shows que j'avais regardés m'ayant laissé une impression plus que mitigée, celle d'une fédération indépendante bookée comme telle, et avec des stars de la scène indépendante qui avaient des matches indépendants dans un style indépendant, le tout sous l'égide de la WWE, qui en récoltait ainsi tous les lauriers.

Mais aujourd'hui, je donne sa chance à la compagnie pendant deux heures. En espérant que NXT m'impressionne...

NXT Takeover - Rival 11/02/2015 :

- C'est marrant à quel point le public de NXT est un public de smarks, et le même public que celui de l'Impact Zone il y a 5 ans : mêmes chants vides de sens, mêmes smarks, mêmes réactions excessives, et même nombre de fans qui chantent aux mêmes moments. Avec en prime toutes les femmes et enfants habituels de la WWE.

- Kenta vs Rick Martel 2.0 Tyler Breeze. Un match affreusement générique et quelconque, avec un public agaçant, et un Kenta qui se contente de foutre des coups de pieds et de teaser le GTS. Bon gros bof.

- Bull Dempsey vs Baron Corben. Dempsey ressemble à un Bray Wyatt sans gimmick ni charisme, Corben ne ressemble à rien. Un brawl oubliable, avec un botch, et une fin baclée. Naze.

- Lucha Dragons vs Blake & Murphy, Tag Titles Match. Là encore, Blake & Murphy ne ressemblent à rien du tout et sont particulièrement transparents ; Sin Cara et Kallisto botchent un peu ; et le tout est assez approximatif et générique.

- Neville vs Balor, #1 contender match. Enfin un affrontement digne de ce nom. Pas particulièrement impressionné par l'entrée de Balor (les fangirls déchaînées qui veulent lui arracher ses vêtements et qui hurlent pendant toute son entrée ont un peu tendance à casser toute la mystique du personnage), et les premières minutes du match étaient assez lentes et classiques, mais le match a sympathiquement décollé ensuite. C'était solide, à défaut d'être le classique instantané acclamé par les spectateurs du show.

- Charlotte vs Bailey vs K-Nox vs Banks. Title match. Excellent match des quatres femmes, même s'il n'y avait pas grand suspense quant à son résultat.

- Steen vs Generico. Title match. Un peu de meublage prévisible en ouverture, et un match efficace entre deux hommes qui se connaissent par coeur. Dommage que le finish soit gentiment faiblard. Ah, et grosse rigolade en voyant les réactions traumatisées du public, qui est à fond dedans.


Bref, voilà. Un quasi PPV de la NXT. J'en aurais regardé un en entier. Et ça m'a conforté dans mon opinion que NXT, si l'on enlève les stars indépendantes qui font des matches de catch indépendant, il ne reste plus rien. Ah, si, il reste les filles... qui sont entraînées par la meilleure catcheuse indépendante au monde, comme par hasard.

M'enfin bref, les trois premiers matches étaient tirés vers le bas par leurs participants made in WWE, les trois suivants, eux, étaient bien meilleurs... mais là où les fans prédisaient deux MOTYs instantanés, c'est paradoxalement le match des filles qui m'a le plus enthousiasmé, les deux autres étant solides, sans plus.

(ah, et le public de NXT, c'est vraiment le pire des deux mondes : le pire des indépendants, et le pire de la WWE)

Commenter cet article