Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES TÉLÉPHAGES ANONYMES

Il était une fois Lurdo & Sygbab, deux internautes passionnés de séries tv et de cinéma, et qui cherchaient un endroit où archiver leurs avis (hautement?) éclairés...

Christmas Yulefest 2014 - 39 - Les Voeux de Noël (2006)

Publié le 20 Décembre 2014 par Lurdo in Critiques éclair, Cinéma, Yulefest, Review, Noël, Christmas, Comédie, Romance, Télévision, Lifetime

Noël approche, et comme tous les ans, c'est l'heure de la Christmas Yulefest sur le blog des Téléphages Anonymes, avec au programme un marathon de cinéma festif pendant toutes les fêtes de fin d'année...

Les Voeux de Noël (All She Wants For Christmas) :

Petite ville à l'économie reposant sur l'usine de décoration de Noël de la famille Aiken, Forest City est en crise : Noelle Dunn (Monica Keena), apprentie comptable, s'aperçoit en effet que l'usine est largement déficitaire, et ne survite que grâce aux finances personnelles du propriétaire. Bientôt, la petite-fille de celui-ci (Sonya Saloma) arrive en ville pour étudier la situation, et fermer l'usine ; mais Noelle s'est éprise de Justin (Tobias Mehler), un employé fraîchement arrivé à l'usine, et qui cache ses véritables origines...

Un téléfilm Lifetime tourné au Canada, et qui a provoqué un bon gros WTF de ma part.

Pas forcément parce que le scénario est ultra-prévisible au point d'en devenir agaçant (il faut facilement les 2/3 du film à Noelle, über-jalouse, pour comprendre que Justin est un Aiken, et qu'il ne couche pas avec sa cousine), mais plutôt parce que le métrage part dans des directions improbables, qu'il abandonne tout aussitôt : ça commence tranquillement, plutôt léger, et soudain, paf, une séquence musicale... la seule du film.

Ensuite, le tout commence à ronronner, et soudain, paf, des effets de montage et d'édition cartoony, qui ne revienne plus jamais ensuite. Etc, etc, etc : le film semble parfois être un patchwork d'idées à demi-improvisées, sans réel impact ou intérêt, qui font de cette comédie romantique une expérience assez peu plaisante et très forcée/artificielle ; soit on s'ennuie, soit on se demande ce qui est passé par la tête de la production, mais en tout cas, jamais l'on ne s'intéresse à la romance en tant que telle, déjà pas aidée par les lèvres collagénées de Keena, et par son jeu assez "drunk giggly girl".

1.5/6

Commenter cet article